[Avis] Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf

« Jacky au royaume des filles », de Riad Sattouf est une relecture très lointaine de Cendrillon… où Cendrillon est un garçon nommé Jacky… Avis (féminin) sur le film.

Affiche © Pathé films

Ne ratez pas le dernier bubus pour « Bubunne », le royaume des filles …  où il  ne fait pas bon être un garçon. Vous ne serez pas déçu(e) du voyage !
Et vous vous amuserez à découvrir un nouveau langage…

On lit partout cette affirmation de Riad Sattouf  : « L’égalité entre les garçons et les filles est le sujet du XXI ème siècle « .
En tout cas, c’est un sujet qui tombe »pile-poil » dans les temps actuels.

Riad Sattouf est un homme- orchestre .
Il est à la fois réalisateur, scénariste, musicien (il a composé la bande originale du film ) , et créateur de la BD « Pascal Brutal »dont il s’est inspiré pour cette fiction.
Il a réalisé ici un film expérimental, une comédie sur fond dramatique (la dictature et l’absence de libertés).
Certains passages sont pathétiques, par exemple quand ils concernent la bouillie ingurgitée par le peuple. Cela m’a rappelé les horribles barres alimentaires de Snowpiercer, le Transperceneige (film tiré aussi d’une BD ) ou de « Soleil vert ».

M. Sattouf a su choisir ses acteurs. Il a renouvelé le contrat avec certains acteurs des « Beaux Gosses » , dont Vincent Lacoste qui interprète Jacky.
Ce dernier, drapé dans sa voilerie, est bien touchant et très convaincant avec son physique androgyne.
Charlotte Gainsbourg montre une fois de plus un sacré culot(tin) pour jouer cette colonelle énigmatique. Sa mère interprétée par l’inégalable Anémone est un des personnages les plus amusants.
On retrouve également dans un rôle secondaire, Anthony Sonigo, âgé maintenant de 21 ans. Il avait déjà joué dans « les Beaux Gosses » aux côtés de Vincent Lacoste. J’ai  également remarqué sa prestation dans « Les Infidèles » , « Radiostars » , « Camille Redouble« et même à la télévision dans « Famille d’accueil « et « Scènes de ménage ». Un petit jeune qui monte …
Michel Hazanavicius, qui campe un personnage révolté, la  bonne fée de Cendrillon- Jacky , est bien sympathique !
Il serait trop long de citer tous les personnages secondaires qui sont interprétés brillamment par des acteurs connus (Noémie Lvovsky, Didier Bourdon…)

Je comprends que cette fiction puisse mettre mal à l’aise, avec cette représentation inversée des genres voire choquer car certains y verront une critique de la religion.
Mais j’éprouve une certaine admiration pour les cinéastes polyvalents et audacieux qui font preuve d’inventivité et d’originalité, comme Riad Sattouf.
Et puis, la fin du film m’a laissé pantois(e) !

***

Jacky au royaume des filles
Un film de Riad Sattouf

Avec Vincent Lacoste, Charlotte Gainsbourg, Didier Bourdon, Anémone, Valérie Bonneton, Michel Hazanavicius, Noémie Lvovsky, Laure Marsac, William Lebghil et Anthony Sonigo

Sortie le :
29 janvier 2014 
Durée :
1h30min

Synopsis :

En république démocratique et populaire de Bubunne, les femmes ont le pouvoir, commandent et font la guerre, et les hommes portent le voile et s’occupent de leur foyer. Parmi eux, Jacky, un garçon de vingt ans, a le même fantasme inaccessible que tous les célibataires de son pays : épouser la Colonelle, fille de la dictatrice, et avoir plein de petites filles avec elle. Mais quand la Générale décide enfin d’organiser un grand bal pour trouver un mari à sa fille, les choses empirent pour Jacky : maltraité par sa belle-famille, il voit son rêve peu à peu lui échapper…

Enhanced by Zemanta

1 thought on “[Avis] Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *