[Avis] La Belle et la Bête – le musical de Broadway à Mogador !

L’une des comédies musicales les plus populaires au monde, La Belle et La Bête,  est arrivée en France !

Après le succès du Roi Lion au théâtre du Mogador, une nouvelle adaptation musicale Disney est visible dans le célèbre théâtre parisien (depuis le 24 octobre pour être précise !)

 

la-belle-et-la-bete-theatre-mogador-de-paris-octobre-2013

Ce musical est un triomphe à l’étranger (déjà 35 millions de spectateurs) et « cartonne » depuis 13 ans à Broadway.
Le spectacle reprend les chansons du compositeur de légende Alan Menken (qui signe ici son troisième ‘musical’ à Paris) et du parolier Howard Ashman.

L’histoire de la Belle et la Bête, vous la connaissez. Vous savez également qu’au départ, c’est un conte de Madame Leprince de Beaumont publié en 1756, que c’est devenu un film de 1946 de Jean Cocteau avec Jean Marais dans le rôle de la Bête… Et vous n’êtes pas sans ignorer  que Disney a sorti en salles un film d’animation en 1991 !

J’ai eu la chance de voir le spectacle musical qui s’inspire de ce dessin animé.

Cest-la-fête.-Photo-Brinkhoff-Mögenburg-©Disney-2

Petit compte rendu !

Mercredi 6 novembre, théâtre Mogador (25 Rue de Mogador 75009 Paris), 2o heures; le spectacle commence ( parfaitement à l’heure) !

Dans la salle, tous les âges se côtoient : les cheveux blancs, les têtes blondes… 2h30 plus tard, nous sommes tous des enfants, applaudissant à tout rompre !

On est frappé par l’infrastructure du spectacle. Les décors sont superbes, la scène d’ouverture est parfaitement chorégraphiée et la magie opère. Les décors sont vraiment travaillés et il y a tout un jeu de lumières même un peu de pyrotechnie, et des explosions de cotillons!)

Deux chorégraphies sont formidables : celle avec les chopes de bière lors de la chanson de Gaston, et surtout « C’est la fête » !
Les costumes sont somptueux et regorgent de détails… Celui de Lumière émet des flammes, Big Ben a un costume « évolutif » avec une pendule, Madame Grande Bouche, déguisée en commode, peut ouvrir ses tiroirs ! On avait pu en admirer plusieurs au showcase de la salle Gaveau.

La-Belle-et-la-Bête.-Photo-Brinkhoff-Mögenburg-©Disney-2

Mais que serait un beau spectacle sans les interprètes ?

Il faut admettre tout d’accord que rien ne remplace un orchestre live ; la qualité du son est incomparable. Je ne pouvais empêcher de jeter des coups d’œil au chef d’orchestre pendant le spectacle… Et pourtant le spectacle sur scène était magnifique !

En parlant de scène, Belle (Manon Taris) en plus d’avoir une très jolie voix, est très jolie, expressive et fraîche. La jeune femme est totalement crédible dans le rôle – ce n’est pas évident de danser chanter et de jouer la comédie en même temps_ et on sent que le courant passe avec La Bête (Yoni Amar). je n’ai pas grand chose à rajouter sur l’interprète de la Bête, ce n’est pas forcément le rôle le plus évident…Yoni a du coffre et il rugit très bien. J’ai également bien aimé son côté empoté lorsqu’il fait la cour à Belle !

Les comédiens chantent, dansent (même le cancan) et il y a même des bagarres et des cascades. C’est tout simplement impressionnant.

Enfin, et c’est assez rare pour le souligner,  il y avait un enfant sur scène : un petit garçon qui interprétait Zip. En plus d’être très mignon, et d’avoir un joli filet de voix, il est resté jusqu’à la fin du spectacle. Il m’a rappelé le jeune interprète de Love Never dies,  la suite du Fantôme de l’Opéra, un autre musical avec un homme déformé et une belle jeune femme (mais la ressemblance  entre les deux oeuvres s’arrête là.)

Big-Ben-Lumière.-Photo-Brinkhoff-Mögenburg-©Disney-2

Le petit plus ?
Le texte a été adapté et au passage, on y a ajouté beaucoup d’humour.
Par exemple, Lumière est un « French lover » très porté sur les choses de l’amour. Au niveau des chansons, si vous adorez la bande originale du dessin animé, soyez rassurés : toutes les chansons originales du Disney sont présentes, et elles sont bien interprétées. Les 7 nouvelles chansons sont également très belles (mais j’ai un faible pour les originales sans doute pour leur côté « madeleine de Proust ».)
L’adaptation française des textes signé Howard Ashman n’était pas évidente,  je préfère la version anglaise …  mais les touches d’humour ‘frenchy’ et les allusions à Charles Trenet ou au cancan font vraiment plaisir.

Taverne-Gaston.-Photo-Brinkhoff-Mögenburg-©Disney-2

Conclusion… à part que « le plus beau, c’est Gaston » !

Si vous êtes fan du dessin animé, et des comédies musicales, courez voir ce musical !
D’ailleurs, même si vous n’êtes pas spécialement fan, vous retrouverez quand même votre âme d’enfant et passerez un agréable moment en compagnie de la Belle et de la Bête.

 

Plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *