Challenge Françoise Sagan : Sagan, de Diane Kurys (biopic de 2008)

Biopic vu dans le cadre du challenge Francoise Sagan

 

Photo © Etienne George

Synopsis

« Françoise a tout juste 18 ans quand elle écrit les premières lignes de Bonjour Tristesse, un roman dont le succès fulgurant suffira à lancer le mythe de « La Sagan ». Un mythe fait de formules brillantes, d’amours affranchies et de scandales tapageurs, derrière lesquels se cache une femme, que l’on qualifie d’anticonformiste pour ne pas la dire libre. Libre d’écrire, d’aimer, et de se détruire. »

(Résumé sur la jaquette du DVD)

Réalisateur : Diane Kurys
Editeur : Europa Corp.
Durée : 116 minutes
Film français
Année : 2008

Casting :
Sylvie Testud : Françoise Sagan
Pierre Palmade : Jacques Chazot
Jeanne Balibar : Peggy Roche
Arielle Dombasle : Astrid
Lionel Abelanski : Bernard Frank
Guillaume Gallienne : Jacques Quoirez
Denis Podalydès : Guy Schoeller
Margot Abascal : Florence Malraux

 

(c) Arte TV

Avis ***

« Sagan, Françoise. Fit son apparition en 1954, avec un mince roman, « Bonjour tristesse », qui fut un scandale mondial. Sa disparition, après une vie et une œuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même. »
(L’auto-épitaphe de Françoise Sagan)

Ce film de Diane Kurys ne nous apprendra presque rien de l’œuvre de Sagan, mais on y découvrira sa vie, sa personnalité hors du commun… Ce qui constitue une excellente introduction à son œuvre : on a envie à la sortie du film de lire Bonjour Tristesse, bien sûr, mais aussi Les bleus à l’âme.

J’ai emprunté le coffret « Film et Téléfilm », mais je n’ai regardé que le film (il existe en effet deux versions : la courte pour le cinéma et la longue pour le petit écran). Cette biographie filmée ( » biopic ») est sobre, simple, portée par  une interprétation exemplaire (cf. la liste du casting ci-dessus). Sylvie Testud, comme à son habitude, est étonnante. Le film lui doit beaucoup. Le reste du casting est à l’unisson :  aucune fausse note de la part  de Pierre Palmade, Guillaume Gallienne ou Denis Podalydès. Idem du côté féminin : Jeanne Balibar et Arielle Dombasle sont parfaites.

Seul bémol : la musique un peu trop lacrymale et appuyée dans les moments d’émotion. Ce n’était pas la peine d’ajouter autant de musique, l’émotion était déjà présente !

C’est  une des meilleures biographies filmées à ce jour, avec Coco avant Chanel ( Anne Fontaine ). Attention, Coco … s’arrête  à l’apogée de la gloire de Mlle Chanel, alors que Sagan s’achève à la mort de l’auteure … et  nous décrit une certaine déchéance.  Ne croyez pas cependant que vous saurez tout sur la vie de Françoise Sagan après ce film : il y a des ellipses.

De plus, même si la plupart des faits décrits sont vrais ( les 8 millions gagnés  un 8 août, la maison en Normandie),  il ne faut pas oublier que l’œuvre de Diane Kurys est une fiction. C’est elle-même qui le dit !

Alors pourquoi ne pas compléter avec une biographie de Sagan qui vient de sortir  ? ( Merci à Delphine books pour ce lien et à Dominique !)

(c) Arte TV

MAJ 21/08/2014 :  le film « Bonjour Tristesse » est également chroniqué sur ce blog.

Citations extraites du film

  • Je crois qu’on écrit pour trois ou quatre personnes qui vous croient forte, alors que vous êtes fragile et qu’un seul de leur mot peut vous mettre à terre.
  • Ce qu’on redoute le plus, le pire, c’est vivre sans amour, mourir sans une main pour nous retenir.
  • Je ne vois pas pourquoi les gens s’obstinent quand l’amour est parti…
Sagan Françoise
Les liens de Sagan

Avis sur le film:

7 commentaires en réponse à Challenge Françoise Sagan : Sagan, de Diane Kurys (biopic de 2008)

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>