[Lecture cinéphile] T’as vu le plan ? par François Theurel-Le Fossoyeur de films.

Et ce qui devait arriver arriva ! J’ai lu un essai de Youtubeur cinéma. Et … j’ai aimé ça.
Le livre en question s’appelle T’as vu le plan ?, il a été écrit par François Theurel  alias » Le Fossoyeur de films » . C’est un essai paru le 25 octobre 2018 aux éditions Tana. Voici mon compte-rendu de lecture en toute subjectivité. 

Résumé de l’éditeur


Quelque part entre  » action  » et  » coupez « , des univers entiers naissent.
Face à un film, nous nous sommes tous retrouvés tôt ou tard marqués par un plan. Un mouvement de caméra, un moment intense, une réplique, une beauté captée, une erreur… Un plan peut autant sauver un film que le torpiller. Cent plans ! Cent plans classés en neuf catégories, sur lesquels on peut se rincer l’œil, rire, s’émouvoir ou s’interroger. Ici, vous allez voir des images fixes… mais il ne s’agit pas de les figer. Le défi va être de vous faire ressentir la vie qui les imprègne et les rend mémorables. Il y aura du plan culte, oui… mais pas que. Une expérience de cinéma sous toutes ses facettes. Un parcours totalement subjectif, pour voir ce qu’on peut en tirer d’universel. Pour que chacun, quel que soit son univers de cinéma, puisse y trouver son compte. Un ouvrage à parcourir comme on veut, pour y puiser ce que l’on veut.

Compte-rendu de lecture cinéphile

Petite introduction

Etant donné que l’ouvrage de François Theurel est subjectif, et utilise souvent la première personne du singulier, je m’autorise à utiliser le « Je » …

J’étais curieuse de découvrir cet ouvrage. Je n’ignorais pas qui était le Fossoyeur de films et je trouvais les vidéos sympathiques. La dernière qui est la « der des der » est toute récente, et c’est un sacré travail, beau cadeau d’adieu.
J’ai découvert son émission web débutée en 2012 sur le tard et certaines vidéos sont vraiment amusantes par exemple celle sur Zardoz. Soulignons qu’il en est à chaque fois réalisateur, scénariste et acteur.

[Attention , anecdote…  je ne l’ai pas reconnu lorsque nous avons sympathiquement discuté lors de la Cérémonie des César… Mea culpa. Il faut dire qu’un smoking, ça vous change un Fossoyeur. Ce soir-là, nous avons fait de la figuration ( sans le savoir en tout cas, moi je l’ignorais pour la saison 1 de  » Dix pour cent ». De quoi me souvenir à vie  de ce moment. Fin de l’anecdote.]

Tout ceci pour dire que je partais avec un a priori positif sur « T’as vu le plan ». A priori positif qui a été confirmé à la lecture.

 

Avis

Ce livre est tout à fait à l’image que je me faisais du Fossoyeur François. Accessible, pas prise de tête, subjectif,distrayant mais avec du contenu, intéressant qui plus est.

Parlons donc du contenu.

On est loin des ouvrages que je range dans la catégorie ‘jeune cool fun » / »private joke » qui se contentent de quelques lignes de texte accompagné d’un joli design…  Ce genre de livres au contenu léger, on l’offre ou on le reçoit en cadeau, on le feuillette une fois et puis c’est tout.
« T’as vu le plan » est certes agréable à lire et il y a de l’humour, voire un style familier, mais comme écrit plus haut il y a du contenu.

François Theurel a donc sélectionné cent plans de cinéma. 100 pas 20, pas 50.De plus,  il ne nous fait pas un top avec un paragraphe par film –  ceci dit, c’est un bon exercice de synthèse- il décrypte le plan, il l’analyse, il explique pourquoi il l’a choisi… Et sa sélection est aussi hétéroclite que le style qu’il emploie.
On retrouve pêle-mêle des films d’époques, genres et nationalités différentes ( films américains, anglais, français, asiatiques, allemands, russe, suédois…) .Je l’avoue – autre moment confession – j’ai découvert l’existence de films et de réalisateurs.

Passons à la forme. D’abord, il y a la jolie couverture en rouge et noir réalisée par Louise Sheeran. Après une courte introduction et le sommaire, chaque plan a droit une double page.
Ces plans sont regroupés en neuf catégories, ayant pour noms « Plans cultes », « Détails géniaux » ou même « Fragments d’enfance » car oui certaines images nous marquent la rétine « à vie » dès le plus âge.Chaque catégorie bénéficie d’une petite introduction.
La police change de couleur parfois de taille pour les intertitres ou paragraphes jugés importants. Certains passages sont soulignés ou en gras. Ce choix ne plaira pas à tout le monde, mais les adeptes de la lecture rapide apprécieront ! 
Le texte contient parfois un encart sur une technique, une notion ou un courant de cinéma, par exemple, l’expressionnisme allemand, la stop motion etc.
Et surtout la photo du plan est belle et d’une grande taille. Vous me direz que cela serait dommage de ne pas illustrer convenablement un ouvrage sur les plans de cinéma…
Après, si on veut râler sur la maquette :  certaines images  sont coupés car réparties sur la double page. Et certains plans sont flous- mais c’est parfois voulu par le réalisateur…

On comprend donc pourquoi le livre est dans le top des ventes cinéma de ce dernier trimestre. En tout cas, c’est un ouvrage à mettre dans les mains des cinéphiles aguerris, des non cinéphiles qui veulent commencer à se faire une liste de films à voir, mais aussi des fans du Fossoyeur qui retrouveront son style à l’écrit ! Bref, un bon plan lecture.

T’as vu le plan ? 100 plans cultes (ou pas) et ce qu’ils nous apprennent sur le cinéma

de François Theurel

Nombre de pages : 224

Format : 210 x 290 mm

Prix : 24 euros 95

EAN : 9791030102734

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.