[Blu-ray] L’ÉCHANGE DES PRINCESSES de Marc Dugain – Avec Lambert Wilson, Olivier Gourmet et Anamaria Vartolomei

L’ÉCHANGE DES PRINCESSES est un film réalisé par Marc Dugain ( qui est également romancier ) sorti en salles le 27 décembre 2017. Passé par le Festival d’Arras, et le Festival International du Film Saint-Jean-de-Luz , c’est une adaptation du roman éponyme de Chantal Thomas qui traite d’un fait réel méconnu de l’Histoire de France et d’Espagne. Le film est sorti en vidéo le 2 mai.

Synopsis :

« Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… 
Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.
Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.
Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance… »

AVIS 

Ce film aurait pu s’appeler « la Malédiction des princesses ».

La destin de Mlle de Montpensier et de Anna Maria Victoria l’Infante d’Espagne  (Marie -victoire), encore toute jeune enfant, n’est en effet guère enviable… Ce ne sont ni plus ni moins que des marchandises, des gages «  de bonne volonté » , des pions censés maintenir la paix.Le destin  des jeunes princes amenés à régner , Louis XV et Dom  Luis d’Espagne,  est également tragique. Autour d’eux, tout n’est que deuils, manipulation et intrigues.

L’écrivain et réalisateur Marc Dugain prend son temps pour filmer cette page méconnue de l’Histoire de France et d’Espagne.
L’ambiance du château de Versailles, puis de la cour d’Espagne, est feutrée et cruelle, il y a beaucoup de jeu sur les silences… La reconstitution est belle, que ce soit les costumes, les nourritures servies, les animaux de compagnie. La moitié du film se passe en France, l’autre en Espagne.
L’échange en lui -même est filmé comme un échange d’otages…
Le retour des princesses – car oui, Mlle de Montpensier et Anna Maria victoria ont été à nouveau échangées et rendues à leur pays d’origine-  est filmé de façon presque confidentielle. Il est vraiment intéressant de comparer ces deux scènes.

Au niveau de l’interprétation , Kacey Mottet Klein confirme tout son talent dans le rôle du falot Dom Luis. Lambert Wilson  est impeccable dans le rôle de Philippe V, roi dévôt et Olivier Gourmet, en régent cynique.

Néanmoins c’est Juliane Lepoureau qui étonne par sa maturité et il faut bien le dire nous émeut le plus. La jeune actrice retrouve Igor Van Dessel (Louis XV) après Le Voyage de Fanny.

Anamaria Vartolomei est convaincante dans le rôle d’une jeune rebelle sacrifiée au nom de l’alliance entre la France et l’Espagne. Un rôle peu aimable et évoluant constamment.

Andréa Ferréol et  Catherine Mouchet complètent avec talent la distribution.

Le film nous montre bien la négation de l’enfance dans la famille royale, la négation des femmes… mais aussi l’ambiance délétère des palais où régnaient jeux de pouvoirs, intrigues, crimes et maladies… avec une esthétique très belle, la lumière est particulièrement travaillée.

Au final,  L’échange des princesses est un film en costume d’une grande beauté visuelle. 

L’ÉCHANGE DES PRINCESSES
SORTIE EN DVD ET BLU-RAY LE 2 MAI 2018 (édité par Ad Vitam)Un film de Marc Dugain
Avec Lambert Wilson, Olivier Gourmet et Anamaria Vartolomei

En complément , un entretien avec Marc Dugain (le réalisateur) et Lambert Wilson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *