[Exposition] Lino Ventura, une gueule de cinéma

Une exposition sur Lino Ventura (1919-1987) est actuellement en cours au Musée des Avelines de Saint-Cloud.

J’ai assisté à son vernissage mardi dernier, un très bel événement… Jean Dujardin, parrain de l’exposition, était présent ainsi que le fils de Lino Ventura, Laurent, le fils et la fille de Jean Gabin, la famille de Claude Pinoteau. Robert Hossein était également présent.

L’italien Lino Ventura, une vraie gueule de cinéma en effet, a fait une magnifique carrière.
Vous pourrez retrouver dans l’exposition quelques-uns de ses rôles mythiques dans cette exposition qui a nécessité un an de préparation pour l’équipe du musée et Nicolas Cabos, co-commissaire de l’exposition avec Emmanuelle Le Bail. Une sélection de 33 films sur les 75 tournés par Ventura.

Le résultat de ce labeur ? Vous pourrez admirer « Des pièces uniques et rares qui proviennent de collections privées, de la Cinémathèque française, du musée Gaumont, du musée Jean Gabin, de la Cinémathèque de Toulouse (affiches, photographies, documents d’archives, témoignages, musiques de films, objets, scénarios, projections d’extraits…).  » (in CP).

Outre sa filmographie impressionnante, l’acteur était connu pour être le cofondateur avec sa femme de la Fondation Perce-Neige, qu’il avait fondée à Saint-Cloud. L’acteur qui avait choisi Saint-Cloud pour son calme et sa situation unique de « balcon sur Paris » a passé presque trois décennies dans la ville des Hauts de Seine.
Anecdote clodoaldienne : la fameuse scène de la cuisine dans « Les Tontons Flingueurs » de Georges Lautner aurait été improvisée dans la cuisine de Lino Ventura à Montretout, sa demeure dans Saint-Cloud.

Les Tontons flingueurs
Les Tontons flingueurs (Photo credit: Wikipedia)

Le musée des Avelines était donc tout désigné pour organiser cette belle exposition, d’autant plus que des films ont été tournés en son sein. Il y a quelques années, une exposition sur le cinéma à Saint Cloud avait d’ailleurs eu lieu.

« La Belle Captive » et « Tout feu, tout flamme » ont ainsi été tournés en partie au Musée de Saint-Cloud. Ce dernier ressort d’ailleurs en version restaurée au Festival Lumière.

Voici quelques photos prises lors du vernissage.

NB : J’étofferai cette galerie par la suite. Je prendrai par exemple une photo du stand consacré au film « Ne nous fâchons pas »de Lautner. Il y a même un disque de stationnement d’époque ! Ou encore le livre L’armée des ombres annoté par Melville… A suivre donc !

Pour compléter cette exposition, pourquoi ne pas emprunter des DVD de la filmographie de « Lino », lire une de ses bios, ou l’ouvrage Les grandes gueules du cinéma français de Philippe Lombard – ou bien vous procurer le catalogue de l’exposition ( au prix de 17 euros ) ?

Lino Ventura, une gueule de cinéma

Exposition du 12 octobre 2017 au 21 janvier 2018 au musée des Avelines, 60, rue Gounod, 92210 SAINT CLOUD.

Du mercredi au samedi de 12 heures à 18 heures et le dimanche de 14 heures à 18 heures. Entrée libre.

À écouter : Lino Ventura Une gueule de cinéma – Emmanuelle Le Bail par Séance Live :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *