La Peur de Stefan Zweig au Théâtre Michel

 Michèle est allée au Théâtre Michel pour découvrir « La Peur » de Stefan Zweig.

theatremichel-lapeur-affiche-def-200x300

L’argument

« Construit comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant.
Manipulation ? Hallucination ? Comment échapper à cette tourmente sans fin ? On assiste au vacillement d’un couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement, véritable coup de théâtre.

Cette pièce, à l’esthétique cinématographique, s’inspire de l’univers d’Hitchcock, notamment du remarquable film Fenêtre sur cour. »

 

L’avis des Ecrans de Claire

Ayant vu le remarquable film de Maria Schrader intitulé » Stefan Zweig , adieu l’Europe« , c’est avec une gourmandise accrue que j’ai découvert l’adaptation de cette nouvelle trépidante.

L’oeuvre a été écrite en 1925. Cette adaptation mise en scène par Elodie Menant met à l’honneur les années 50-60 mais cette histoire d’adultère est intemporelle.

Tout d’abord, je le clame haut et fort : Hélène Degy est une formidable comédienne.

 Ses partenaires Aliocha Itovitch et Ophélie Marsaud sont également excellents mais comme d’autres actrices de cinéma crèvent l’écran, Hélène irradie les planches.

Son jeu est généreux et subtil.  Elle se donne à fond !

 Sous une apparence toujours gracieuse, elle nous fait partager ses tourments avec la force d’une véritable tragédienne.

Cette pièce n’est pas joyeuse et pourtant elle n’est pas pesante.

 Elle est pleine de suspense et de surprise.  La psychologie des personnages est montrée avec finesse. 

Le mari qui est apparemment une victime se révélera très surprenant.

Cette pièce est aussi une vision intéressante de cette époque ou les femmes ne pouvaient rien entreprendre sans l’avis de leur mari.

Ce mari qui est avocat voudrait bien que sa femme avoue ou réagisse comme ses clients. Il utilise les mêmes méthodes qu’avec les accusés au tribunal. Mais voilà , cela ne fonctionne pas avec son épouse , ce qui remet en cause ses certitudes professionnelles.

Le rythme est vif, voire haletant, à certains moments.

La peur est un moment de théâtre particulièrement intense remarquablement mis en scène et interprété avec passion.

Un spectacle de qualité d’ou vous ne ressortirez pas trompés, à découvrir absolument au Théâtre Michel.

la-peur-75-sur-296-1500x998

Michèle

***

LA PEUR

de Stefan ZWEIG
Adaptation et mise en scène :  Elodie Menant

du 07 octobre au 31 décembre
Du jeudi au dimanche à 19h00

Au théâtre Michel
38, rue des Mathurins  75008 Paris
Avec :
Hélène Degy
Aliocha Itovich
Ophélie Marsaud

Pour regarder la bande-annonce de La Peur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.