[Avis] Belgica de Félix Van Groeningen

Félix Van Groeningen (Alabama Monroe – César du meilleur film étranger en 2014) a reçu le Prix du Meilleur Réalisateur au festival de Sundance 2016  pour « BELGICA ».

Alors, « Une dernière danse au Belgica ? » (en VO : « Een laatste dans in den Belgica ? »)  Pourquoi pas… mais éloignez les enfants d’abord, et prévoyez l’aspirine si vous n’avez pas l’habitude.

belgica

Synopsis

Jo et Frank sont frères, et comme souvent dans les familles, ces deux-là sont très différents. Jo, célibataire et passionné de musique, vient d’ouvrir son propre bar à Gand, le Belgica.
Frank, père de famille à la vie bien rangée et sans surprise, propose à Jo de le rejoindre pour l’aider à faire tourner son bar. Sous l’impulsion de ce duo de choc, le Belgica devient en quelques semaines the place to be…

Avis

C’est l’histoire de deux frères amis et ennemis. Ils fondent un bar (à Gand). C’est l’euphorie, la fiesta, l’ascension fulgurante ! Mais l’un de deux frères, incontrôlable, perd pied…
Sexe, drogues,alcool, rock n’ roll pendant 2 heures. On connaît la chanson, mais Felix Van Groeningen, qui a lui-même travaillé très jeune dans le bar tenu par son père, sait parfaitement restituer une ambiance. On est proche du concert apocalyptique de Vinyl ou d’un film sur les dessous du rock’ n’ roll. Il y a des scènes de sexe extravagantes, de la violence qui fait fermer les yeux, des cuites et des shoots pendant une bonne partie du film.
Je ne jouerai donc pas les blasées,  car il se trouve que les situations dépeintes dans le film sont réalistes et si j’ai bien compris plus ou moins vécues par le réalisateur – mais j’ai saturé assez vite.

De plus, l’autre thématique du film, l’opposition de deux frères est aussi un sujet (trop) entendu. Mais les deux interprètes principaux (Tom Vermeir et Stef Aerts) sont assez impressionnants, ils se donnent à fond.

Ce qui fait la force de « Belgica », c’est l’atmosphère enfumée et bruyante, vivante, de cet endroit marginal…
Il est intéressant de voir comment le bar évolue en lui-même, comme un personnage.
Comme dans Alabama Monroe, la musique est essentielle. Peut-être encore plus dans « Belgica ». Ici c’est le groupe Soulwax, et ce groupe assure vraiment. Vous pourrez retrouver la BO en fin d’article.

Dernier aspect du film qui mérite qu’on s’y attarde : « Belgica », c’est le rêve de deux frères, en marge de la société, qui veulent recréer une société utopique où tout le monde serait accepté. « Une arche de Noé », « un lieu de perdition favori »… Mais ce rêve pieux, bien sûr, se heurtera à la réalité.
Je ne m’attarderai pas sur la fin, mais elle est assez ouverte pour laisser place à la réflexion. « Belgica » ou les illusions perdues ?

BELGICA_22_TMF_Menuet

BELGICA
De Félix Van Groeningen
Avec : Tom Vermeir, Stef Aerts, Hélène De Vos, Charlotte Vandermeersch, Boris Van Severen, Sara De Boschere, Dominique Van Malder, Sam Louwyck, Stefaan de Winter, Silvanus Saow
Genre : comédie dramatique
Durée : 2 h 07
En salles le 2 mars 2016

Crédits photos :©  Pyramide Films

Page Facebook du film

La BO est là :

http://m.pitchfork.com/news/63665-stream-soulwaxs-belgica-soundtrack/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.