[Avis] PHILOMENA de Stephen Frears

« PHILOMENA » de Stephen Frears après avoir fait son chemin dans le coeur des spectateurs et de la critique internationale,  se lance dans la course aux Oscars. « Philomena » sera-t-il sacré meilleur film ? Judi Dench aura-t-elle sa statuette ? En attendant le grand soir, séance de rattrapage !

philomena
© Pathé

AVIS SUR PHILOMENA

« Philomena » est, pour moi, un film » phénomène » parce qu’il n’a pas fait l’objet, par les médias d »une publicité fracassante et parce qu’il est l’illustration parfaite de l’effet » bouche à oreille ».
C’est cela la force de cette histoire : toucher profondément les gens … un public de différents âges. Le film fait salle comble alors que sa sortie sur nos écrans date de plusieurs mois.
 Pourtant le film peut paraître un peu désuet. En tout cas, il ne met pas en scène de nouvelles technologies .
Le thème n’est pas racoleur. Ce n’est ni une franche comédie ni un film d’action, ni un film psychologique …
C’est l’histoire extraordinaire d’une femme ordinaire, une infirmière, une de ces femmes qu’on croise dans les hôpitaux sans connaître leur nom …
Et pourtant, « Philomena » capte toute notre attention car il est difficile de rester insensible à ce parcours de vie d’autant plus émouvant qu’il est inspiré d’une histoire vraie. Cette Philomena Lee montre une grande dignité et fait preuve d’une forte générosité,  malgré toutes les injustices qu’elle a subies.
Au début du film, j’ai eu l’impression d’un « déjà vu ». J’ai cru assister à un remake de « The Magdalene Sisters  » de Peter Mullan que j’avais vu récemment à la télévision …
Cover of "The Magdalene Sisters"
The Magdalene Sisters
 Donc, l’histoire du Couvent Madeleine (appelé également « blanchisserie Madeleine ) ne m’était pas inconnue. Le destin de ces jeunes femmes irlandaises « ayant fauté « et injustement condamnées à rester enfermées et à être exploitées, m’avait marquée.
Mais ce qui est particulièrement troublant dans le très bon scénario de « Philomena », c’est l’absence de haine et le pardon dont est capable le personnage principal… C’est une leçon de courage inouïe.
 Judi Dench, âgée de 79 ans, est formidable pour exprimer cette grandeur d’âme. Dame Dench porte bien la vieillesse. Son visage est certes ridé mais il irradie !  Cette femme sait rendre ses rôles attachants. Elle ne surjoue pas …  ce qui est agréable car de nombreuses actrices semblent chercher la performance pour obtenir une récompense. Et finalement, avec son jeu subtil, Judi Dench est elle aussi nommée aux Oscars ! L’air de rien, en toute discrétion, l’actrice pourrait remporter la fameuse statuette !
Steve Coogan m’a également convaincue. L’acteur habitué des comédies ( mais pas seulement) a co-produit, co-écrit ce film et a beaucoup de talent. Il interprète avec beaucoup de justesse ce journaliste dont l’origine et la culture sont à l’opposé de Philomena … Cet homme incarne le charme british avec humour, finesse et élégance.
La religion catholique n’est pas épargnée dans cette fiction mais elle n’est pas vraiment « affaiblie »   ni ridiculisée car Philomena reste inébranlable dans ses convictions …
Les paysages irlandais sont magnifiques et invitent au voyage !
Si on cherche la petite bête, on pourra trouver des bémols : la musique d’Alexandre Desplat est agréable mais peut-être un peu trop présente ! Les flash-back m’ont semblé un peu trop fréquents !
Au final, ce film est une réussite parce qu’il raconte une histoire vraie avec une sensibilité très forte et qu’il pose de sérieuses questions sur le pouvoir de la religion, de la morale, et du pardon…
Enhanced by Zemanta

6 commentaires sur “[Avis] PHILOMENA de Stephen Frears

  1. c’est marrant c’est exactement ce que je me suis dit en sortant du film (une sensibilité très forte et qu’il pose de sérieuses questions sur le pouvoir de la religion, de la morale, et du pardon…) voilà …
    moi aussi j’ai aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *