[Critique] Jack le chasseur de géants de Bryan Singer

 

affiche Jack chasseur de géants

Les scénaristes du Tout Hollywood, après ceux de Disney, se tournent vers les contes de fées et l’ambiance médiévale. Après le “goresque” (gore + grotesque selon certains) Hansel et Gretel, après une Blanche Neige brut(e) de pomme et une autre plus potiche mais plus fantaisiste, voici donc un autre conte passé à la moulinette : Jack et le Haricot Magique (déjà adapté par Disney avec Mickey dans le rôle de Jack) , l’un des contes les plus appréciés des petits Anglo-saxons. A la réalisation, oh surprise, on trouve Bryan Singer (X-Men). A l’interprétation, surprise également de trouver de bons interprètes comme Ewan Mc Gregor ou Stanley Tucci. Alors, Jack… est-il une bonne surprise ou un film qui court sur le haricot ? Mon avis est ici.

 

CRITIQUE

 

Jack le chasseur de géants : Eleanor Tomlinson, Ewan McGregor, Ian McShane, Nicholas Hoult © Warner Bros. Pictures 2013

 

J’avais quelques appréhensions avant de voir le film. La bande annonce me faisait un peu peur. Et surtout, je me demandais ce que certains acteurs faisaient là. Mes craintes à ce sujet n’ont été confirmées qu’à moitié. Les acteurs assurent a minima à côté d’effets spéciaux “géants”. Le casting fait ce qu’il peut au milieu de cette débauche d’effets spéciaux, Nicholas Hoult (très bien dans Warm Bodies) assure le minimum pour Jack. J’avais très peur pour Ewan McGregor, au vu de son look, et des extraits du film. S’il ne se semble pas s’ennuyer comme dans Star Wars, il  joue lui aussi a minima. Stanley Tucci, lui, exagère un peu son côté “méchant diabolique”, mais semble prendre plaisir à être si méchant… Quant à la jeune princesse, elle a des inspirations de princesse Disney : découvrir le monde, sortir de sa cage dorée. Contrat rempli, donc pour les acteurs, mais ne vous attendez pas à une grande performance de jeu.

Un géant entre Lord voldemort, Gollum et un Orc...© Warner Bros. Pictures 2013

Les géants eux, sont moches à faire peur… dans les deux sens du terme. Le design des personnages hésite entre Gollum et un Orc du seigneur des Anneaux. Le géant bicéphale est le plus réussi… En revanche, certaines scènes, notamment l’assaut du château valent vraiment le coup d’oeil ! J’ai bien aimé le début façon jeux vidéos, et la reconstitution du monde médieval (encore une fois,  on n’est pas dans la saga du Seigneur des anneaux, mais certains décors sont très réussis.)

Jack …  a une autre qualité hélas sous-exploitée à mon goût : son humour. Le film est drôle par moments, d’abord il y a toutes les références aux haricots… On apprend d’ailleurs la véritable histoire des haricots magiques (et de la couronne) vers la fin du film. La fin du film – i.e la fin des haricots magiques – est d’ailleurs un très bon clin d’oeil : j’ai beaucoup aimé ce final respectant à la fois la tradition du conte, tout en y ajoutant une touche de modernité… Ajoutez à cela quelques touches d”humour “poil au nez” destiné aux enfants( ou aux grands enfants). Mais j’aurais aimé encore plus de second degré à la manière d’un pantonyme. Je ne demande pas à ce que Nicholas Hoult se transforme en Mr Bean, mais un peu plus de blagues n’auraient pas nui.

Cependant cet humour jure un peu avec l’hommage à la rêverie, la magie spectaculaire et les scènes de combats contre les géants qui constituent d’autres aspects du film. Rappelons que les géants sont cannibales, donc il est sage de ne pas emmener les enfants trop petits ou trop sensibles. Par conséquent, on se demande un peu qui est la cible du film ? Les adolescents peut-être ?

Conclusion :

« Au bout du conte », la grande force de Jack le chasseur de géants réside dans son côté merveilleux, ses références à l’heroic fantasy, et ses touches d’humour. Plaisant donc, mais pas “géant” ! En revanche, je considère que la 3D est un gadget pour ce film.

 

JACK LE CHASSEUR DE GEANTS (3D)
Titre original : Jack The Giant Slayer
Un film de : Bryan Singer
Avec : Nicolas Hoult, Ewan McGregor, Stanley Tucci …

Synopsis :
Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack (Nicholas Hoult), doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.”

Durée Film : 1h50

Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *