[Avant-première] L’Air de rien de G.Magne et S.Viard

Présenté au Champs-Elysées Festival lundi 11 juin au soir, le film sera également projeté en avant-première dans le cadre du Panorama du Festival du Film Romantique de Cabourg. Ce sympathique film sera-t-il récompensé par le public normand ? Il possède en tout cas tous les éléments pour toucher les spectateurs français, et a été très applaudi lors de l’avant-première parisienne. Voici mon avis sur « L’air de rien »… et quelques photographies de l’avant-première au Champs-Elysées Festival.

 lair de rien affiche

Fiche film

Date de sortie : 7 novembre 2012
Durée : 1h 31min
Réalisé par Grégory Magne, Stéphane Viard Interprétation: Michel Delpech (Delpech), Grégory Montel (Maître Grégory Morel), Fred Scotlande (Maître Max Paturel), Céline Milliat-Baumgartner (Lucie), Martine Schambacher (Martine), Christophe Miossec (Miossec)

Distributeur : Rezo Films

Synopsis 

« Michel Delpech est Michel Delpech, célèbre chanteur oublié depuis des lustres mais rattrapé par un jeune huissier de justice, contraint de saisir ses biens. Le juriste est confronté à un dilemme : son père, qui vient de mourir, était un grand fan de l’artiste. Alors, pour rembourser ses dettes, il tente de le refaire monter sur scène. » Photos et synopsis via L’Air de rien – film 2011 – AlloCiné.

Critique

Delpech, « le Roi de rien » *

On a déjà vu des films sur  un chanteur faisant son come back… Certes, mais ici, c’est Michel Delpech qui  incarne Michel Delpech. L’artiste est donc naturel au possible. Fiction et réalité se mélangent aisément, car l’artiste a connu une traversée du désert – comme le Michel Delpech du film. (On espère qu’il ne soit pas aussi endetté). Mise en abyme assez vertigineuse.
Et puis Delpech, tout le monde le connaît ou a entendu une chanson de lui. Conséquence du film : on a envie de réécouter toute la discographie de l’artiste. Le film a en effet le bon goût de nous montrer des extraits des concerts… mais sans tomber dans le concert filmé ou la comédie musicale. Les spectateurs ont pu l’apercevoir, et l’impression que j’en ai eu concorde tout à fait avec l’image du film. Une personne simple, anti-star, pas bégueule… Séquence nostalgie garantie pour les fans du chanteur, et une belle découverte pour les autres. A noter que Michel Delpech est apparu en 2011 dans Les Bien-aimés de Christophe Honoré.

Un film qui rend les huissiers sympathiques (ou presque).
Saviez-vous que le métier d’huissier est la profession la plus détestée des Français ? Voilà un film qui devrait redorer leur blason. Grégory Montel apporte beaucoup à son personnage. Un acteur que je découvre ici, dans le rôle d’un fils qui cherche à aider l’idole de son père.  Le gars gentil, qui veut bien faire, et en a assez de son travail hérité… Il  y a une réflexion sur l’atavisme, sur la transmission… Les autres acteurs apportent beaucoup au film également ; Miossec fait aussi une apparition amusante et touchante.

Il est à toi ce film, toi, « L’Auvergnat, qui sans façon … »

Je fais référence à un autre chanteur pour vous parler du dernier « personnage » de ce film : l’Auvergne. Le film a le mérite de mettre à l’honneur cette région (et celle du Limousin). Comme « dans le Loir et Cher« , les Auvergnats « ne font pas de manières » et accueillent à bras ouverts Michel Delpech. Le passage le plus émouvant est peut-être l’accueil en fanfare réalisé par les habitants de Chanonat… Riom et Issoire sont aussi dans le film. On voit l’huissier homologuer un poisson de 2.5 kilos, et boire un coup avec les pêcheurs, des coins paumés et des petits villages. Des endroits, où, c’est certain, il y a une Laurette prête à vous accueillir, même si vous n’avez pas le sou. Je ne sais pas si le film aura autant d’impact que Bienvenue chez les Chtis pour la région Nord Pas de Calais. En tout cas, j’ai apprécié de voir cette région… Cela donne envie de s’y rendre.

« L’Air de rien » est mon premier coup de cœur du Champs-Elysées Festival. Un film simple, empli de nostalgie et de bons sentiments qui fait du bien.

 

  • Photographies de l’avant-première du  11 juin 2012  au  Lincoln

    Michel Delpech

    Michel Delpech

airderien_ Gregory Montel et Michel Delpech

Grégory Montel et Michel Delpech

michel-delpech photocall

Michel Delpech

gregory-montel-et-michel-delpech

Grégory Montel et Michel Delpech

michel-delpech-en-bonne-compagnie

Edit 18 juin 2012 : Lors de la présentation du film au festival du film de Cabourg (13-17 juin 2012), j’ai pu revoir l’équipe du film, et discuter avec Grégory Montel… qui a réellement accompagné des huissiers pour travailler son personnage.

* Le Roi de Rien est une chanson de Michel Delpech

( crédits photo avant-première : Claire Fayau )

2 commentaires en réponse à [Avant-première] L’Air de rien de G.Magne et S.Viard

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>