[Avis] Moonrise Kingdom de Wes Anderson

 

MOONRISE KINGDOM, est un film de Wes Anderson avec un casting de choix: Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray (acteur fétiche de Wes Anderson), Frances McDormand, Tilda Swinton et Jason Schwartzman (un autre habitué du cinéma de W.A.).
MOONRISE KINGDOM est sorti le 16 mai 2012, le jour de l’ouverture du festival de Cannes 2012. A noter que cette comédie est en compétition pour Cannes : c’est la première fois depuis longtemps qu’un film faisant d’ouverture est accepté dans la compétition.C’est aussi la première fois qu’un film de Wes Anderson est présenté au festival de Cannes.

Synopsis 
“Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violent tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.”
(Résumé et images fournies par STUDIOCANAL, sauf mention contraire.)

 

moonrise kingdom
Moonrise Kingdom (Photo credit: Nederlands UITburo)

Ce film est charmant. C’est le premier film de Wes Anderson qui prend des enfants pour héros. Mais “Moonrise Kingdom” est plus qu’une histoire d’amour entre pré-ados …

J’avais apprécié l’ambiance de Darjeeling Limited,(malgré quelques flottements dans l’histoire), eu plus de mal avec La Famille Tenenbaum (pour des questions de rythme, et aussi parce qu’on m’avait “vendu” le film comme une comédie pure et dure, et j’ai donc été déçue.)

Film choral, “Moonrise Kingdom” possède un casting en or.
Les deux enfants sont parfaits (ce sont des débutants, Jared Gilman et Kara Hayward), je pense qu’on devrait les revoir à l’écran bientôt.
Les adultes qui les étiquettent comme “enfants perturbés”, ne le sont pas moins. Wes Anderson dresse comme toujours une galerie d’adultes névrosés mais attachants.
Bruce Willis se moque de lui-même en flic un peu largué , et il en est d’autant plus touchant.
Edward Norton en “scout toujours”, et accessoirement prof de maths, prouve qu’il est un acteur capable de jouer profil bas, et avec humour.Il fait d’ailleurs une apparition dans The Dictator, mais chut …). Bill Murray (acteur fétiche de Wes Anderson), déprimé et trompé par sa femme Frances McDormand, s’inflige des blessures – en coupant des arbres au milieu de la nuit par exemple. Il rappelle fortement le personnage d’Owen Wilson dans un autre film de W.Anderson : Darjeeling Limited. Frances McDormand, égérie des frères Cohen est très bien aussi en avocate qui n’aime ni son mari ni son amant. Chez Wes Anderson, les adultes sont presque toujours immatures et nostalgiques de leur enfance…
Seul le personnage de Tilda Swinton semble manquer de toute fantaisie ou sentiment. Elle fait d’ailleurs presque peur au début dans son rôle de représentante de l’Action Sociale  (d’ailleurs elle se présente comme “Action Sociale” et sera appelée comme telle pendant le film entier). Elle représente la présence adulte venu récupérer l’orphelin Sam. Ce personnage s’avère aussi déjanté que les autres finalement,car elle veut administrer des électrochocs à Sam.Le jeu mécanique de l’actrice est excellent. Et que dire du personnage de  Jason Schwartzman  ? Je vous laisse découvrir ce personnage de scout peu conventionnel !  Bref, le film doit beaucoup à ses acteurs qui ont l’élégance de se partager l’écran également, chacun ayant droit à son moment de gloire.

Wes Anderson a un style bien à lui, identifiable immédiatement (un peu comme les premiers Gondry). Ici, il filme les demeures comme des maisons de poupées, et chaque plan du film est un délice pop et nostalgique pour les yeux. Tang, disque de Françoise Hardy ” Le Temps de l’amour”, musique country, un tube approprié pour nos jeunes héros, équipements de scouts, tenues et maquillages “sixties”…

Je vous conseille vraiment d’aller voir ce film qui est sorti simultanément à Cannes et à Paris.
Moonrise Kingdom est une comédie, mais aussi un conte assez noir. On rit, on est ému, et on baigne dans un univers particulier.
Un conseil : restez à la fin du générique final – il y a une analyse de la musique d’Alexandre Desplat. La musique joue d’ailleurs un grand rôle dans l’oeuvre de Wes Anderson et en particulier dans cet opus. 

Edward Norton (at center) stars as Scout Master Ward in Wes Anderson’s MOONRISE KINGDOM, a Focus Features release.
Credit: Niko Tavernise ©STUDIOCANAL
(l-r., foreground) Kara Hayward as Suzy, Jared Gilman as Sam, and Jason Schwartzman as Cousin Ben in Wes Anderson’s MOONRISE KINGDOM, a Focus Features release.
Credit: Niko Tavernise ©STUDIOCANAL
  •  BONUS :

Le photocall de l’équipe au Palais des Festivals : Tilda Swinton: ‘Moonrise Kingdom’ Photo Call in Cannes! (justjared.com)

Cannes Film Festival
BANDE ANNONCE