[Avis] Les Boloss (The Inbetweeners Movie)

Les Boloss (The Inbetweeners Movie) est un film britannique de Ben Palmer tiré de la série télévisée The Inbetweeners avec Simon Bird, Joe Thomas, James Buckley.

Synopsis et informations

Quatre amis, Simon, Will, Neil et Jay se rendent en vacances à Malia en Crète, où des aventures délirantes les attendent. Un seul objectif : sea, sex and sun… and sex !

Énorme succès outre Manche,  le film a dépassé le dernier  Harry Potter lors de sa sortie cet été , et arrive sur nos écrans le 21 décembre, pile poil pour les fêtes de fin d’année. A nous les Petits Anglais !

Critique

English Pie

Lorqu’on voit la bande annonce, on pense immédiatement à  la franchise « American Pie » … Il y a en effet une scène de masturbation « culinaire »d’anthologie , et une histoire d’amitié masculine entre jeunes obsédés par le sexe. Un cocktail qui avait déjà bien marché  et fait s’esclaffer dans le monde entier. Mais la comparaison s’arrête là !
Car les quatre garçons vont  en Crète pour « se lâcher  » et là l’histoire bascule dans le »A nous les petites anglaises  » en Crète.
Un peu de « La Croisière s’amuse », une double dose de « Very Bad Trip », un peu de nos « Bronzés »…

Cessons ici les références car ces Beatles du rire ont leur propre personnalité . Une personnalité développée dans la série 100% british, dans son humour à la Two Pints of Lager and a Packet of Crisps. Des personnages qui disent (et font parfois) des horreurs absolument pas politiquement correct.  D’ailleurs ayons une pensée émue pour les traducteurs du film qui ont assuré avec imagination la traduction d’une anthologie de gros mots et de vocabulaire sexuel. Pour ceux qui sont anglophones je vous recommande bien entendu la VO, histoire d’enrichir votre argot britannique!

Quatre boloss attachants

Pour ceux qui se demandent la définition de boloss , la voici . Boloss : « Contraction de bourgeois et lopette. Injure à la mode, en particulier chez les jeunes, synonyme de gros nul, ringard, bouffon, pigeon. »

A première vue, dans ce boys band  de boloss,  il y a l’obsédé grande gueule mais puceau, l’imbécile heureux, celui qui ne remet pas de sa rupture et l’intello à la Woody Allen qui commente tout (c’est d’ailleurs la voix off)… Mais le film fera évoluer -un peu mais pas trop, sinon ça ne serait pas rigolo- ces grands garçons qui vont « devenir des hommes cet été »(d’après l’affiche britannique).

Que vous dire de plus à part que j’ai ri  à l’unisson avec la salle des mésaventures de ces Boloss bien sympathiques . Car les Boloss, c’est drôle et ça ne prend pas la tête. Impossible de ne pas sourire ou rire à certains passages !
Une pause salvatrice et transgressive  avant les « films de Noël ».  A quand la suite ?

The Inbetweeners title card image, also used a...

Pour découvrir le film :
Teaser :
http://youtu.be/cAlGUO4el_0
Facebook « Les boloss » :
https://www.facebook.com/pages/Les-Boloss/206239412775864
Facebook MCM :
https://www.facebook.com/chaineMCM

2 commentaires en réponse à [Avis] Les Boloss (The Inbetweeners Movie)

  • [Concours] Les Boloss « Les écrans de Claire  dit:

    […] 17/12/2011 : Ma critique du film est ici. * Définition de “Boloss” : Contraction de “bourgeois” et […]

  • Sophielit  dit:

    Et bien, comme toi, j’ai trouvé cela divertissant – même si ça n’est évidemment pas un grand film ! Et j’ai été surprise de voir que dans la salle, tous types de spectateurs (de tous âges, notamment) étaient présents… Merci à toi de m’avoir permis de découvrir ce film grâce au concours organisé sur ce blog ! Et bon réveillon…

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>