Carlotta Films tagged posts

[Blu Ray] The ‘Burbs (les Banlieusards) de Joe Dante avec Tom Hanks 

« The ‘Burbs », « Les Banlieusards » en français,est un film américain réalisé par Joe Dante, sorti en 1988.

Carlotta propose une édition du film en Coffret Ultra Collector  (Blu-ray + DVD + Livre), coffret qui sera disponible le  jeudi 1er décembre 2016. Alors, ces banlieusards méritent-ils le détour ?

(c) Carlotta Films

(c) Carlotta Films

Synopsis

Ray Peterson habite Mayfield Place, une rue paisible de Hinckley Hills dans le Midwest des États-Unis. Ce père de famille sans histoire décide de passer sa semaine de congé chez lui et de profiter du calme du quartier pour se reposer. Mais d’étranges événements ont lieu depuis qu’une nouvelle famille, les Klopek, s’est installée dans la rue...

Lire la suite…

COFFRET RICHARD FLEISCHER : « Terreur Aveugle » , »L’Étrangleur de Rillington Place » et « Les Flics ne dorment pas la nuit »

Ho ho ho, c’est bientôt Noël !
Vous l’avez constaté, les magasins ont déjà sorti les décorations et – même les calendriers de l’Avent.
Je vais donc vous parler de coffrets DVD qui feraient très bon effet sous le sapin.

On commence par Carlotta films qui a ouvert le feu avec le coffret « Little Big Man » et continue l’offensive de nos porte-monnaies avec un coffret consacré à un trio de bobines signées Richard Fleischer.COFFRET FLEISCHER.indd
Richard Fleischer, c’est un réalisateur qui a touché à de nombreux genres :  science fiction avec le cultissime « Soleil vert« , ou « Le Voyage Fantastique« , heroic fantasy avec « Conan Le Barbare« , mais aussi polar, thriller, drame… Le cinéaste  nous a offert une soixantaine de films au total !
Il faut souligner que Carlotta proposait déjà de re-décou...

Lire la suite…

[Blu ray] « Little Big Man » – Arthur Penn (1970), avec Dustin Hoffman

« Little Big Man », réalisé par Arthur Penn (« Bonnie and Clyde », « La Poursuite impitoyable ») en 1970, ressort en coffret collector co édité par Carlotta Films et L’Atelier d’Images le 19 octobre 2016.

little-big-man

Le coffret collector sera détaillé plus bas, en attendant je vais vous parler de ce  film enthousiasmant adapté d’un roman… Un classique pour qui s’intéresse au cinéma et à la civilisation américaine.
Voici le synopsis officiel :

« Un journaliste vient recueillir le témoignage de Jack Crabb(Dustin Hoffman), 121 ans, dernier survivant de la bataille de Little Bighorn qui vit la victoire des Indiens sur les troupes du général Custer...

Lire la suite…

[Avis] PANIQUE À NEEDLE PARK de Jerry Schatzberg

Il y a 45 ans, Kitty Winn recevait le prix d’interprétation féminine au 24e Festival de Cannes pour PANIQUE À NEEDLE PARK de Jerry Schatzberg, l’histoire d’un couple de toxicomanes new-yorkais.
Si Kitty Winn est remarquable, Al Pacino n’est pas en reste…
Je vous livre mon avis sur le film à l’occasion de  sa sortie en vidéo après une très belle restauration 2K supervisée et approuvée par Jerry Schatzberg !

panique-carrousel-site-cuc-V3

SYNOPSIS de PANIQUE À NEEDLE PARK

« Lorsque Helen rencontre Bobby, elle vient d’avorter. Il l’attend à la sortie de l’hôpital, passe l’après-midi avec elle : c’est le coup de foudre. Bobby lui propose de s’installer avec lui dans le Nord-Est de Manhattan, à proximité de Needle Park...

Lire la suite…

Cannes Classics – Insiang de Lino Brocka

Réalisé en 1976 par le cinéaste Lino Brocka ( Manille, Les insoumis), Insiang est le premier long-métrage philippin à être sélectionné au festival de Cannes, à la Quinzaine des réalisateurs, en 1978. 40 ans après son tournage, Insiang a été présenté à nouveau au Festival de Cannes, cette fois dans la section Cannes Classics en 2015.
 aff-insiang
Carlotta Films nous propose de le revoir ou de le découvrir sur grand écran dans une version restaurée 4 K réalisée par la Cineteca di Bologna, l’Immagine Ritrovata, dès le 22 juin prochain.
Une opportunité à saisir sans hésitation car le film est aussi intéressant que bouleversant.
Synopsis : 
Insiang habite un bidonville de Manille avec sa mère, la tyrannique Tonya.
Les deux femmes hébergent également la famille d...
Lire la suite…

[DVD] Desperate Hours – La maison des otages de Michael Cimino (1990)

Après la sortie simultanée en vidéo de deux De Palma, Carlotta films nous propose depuis le 9 mars de revoir deux films de Michael Cimino, avec à chaque fois Mickey Rourke en tête d’affiche : « L’année du dragon » et « Desperate Hours » (« La maison des otages » en français) .
Le passionnant « L’Année du Dragon » est sorti sous forme de coffret collector, tout comme « Body double « ( de …De Palma). Nous y reviendrons dans un autre billet… Passons à ces heures désespérées.

a-plat-desperate-hours-(la-maison-des-otages)-dvd-def

Michael Cimino et les USA, c’est une histoire compliquée, entre amour et haine.
Dans chacune de ses œuvres, le réalisateur dynamite une partie de l’American Dream.

Cimino est mal aimé, on a amputé ses films en partie,  il a connu de nombreux échecs, il été taxé de raciste, marxiste… Et Desperate hours n&...

Lire la suite…

[Avis] Le Secret de la pyramide de Barry Levinson

Réalisé par Barry Levinson (Rainman), produit par Steven Spielberg, Le Secret de la Pyramide retrace les jeunes années de Sherlock Holmes, avec une certaine distance. Écrit par Chris Colombus (Harry Potter 1 et 2), ce film d’aventures fait des infidélités (assez jouissives) à Conan Doyle.

affiche française le secret de la pyramide

Le Secret de la pyramide|Copyright Carlotta Films

Synopsis :

Londres, à l’époque victorienne. Un comptable notoire se jette de sa fenêtre à la suite d’horribles hallucinations ; on conclut au suicide. Non loin de là, le jeune John Watson entre à la prestigieuse Académie Brompton, un internat pour adolescents où il fait la connaissance d’un certain Sherlock Holmes. Le sens de déduction prodigieux de ce dernier en fait la coqueluche de l’école...

Lire la suite…

[Avis] Le Mépris de Jean-Luc Godard

J’ai profité de la lecture du roman « Le Mépris » d’Alberto Moravia dans le cadre du Club des lectrices pour revoir l’adaptation (libre et éponyme) au cinéma par Godard…

Contempt (film)

Le Mépris – affiche originale (Photo credit : Wikipedia)

Synopsis

Paul Javal, scénariste, et sa jeune femme semblent former un couple uni. Un incident apparemment anodin avec un producteur va conduire la jeune femme à mépriser profondément son mari.

Brigitte Bardot et Piccoli Jack Palance, BB et Piccoli BB blonde bardot brune

Extraits du film/Copyright Ciné Classic

Avis

« Le Mépris » de Jean-Luc Godard est un film culte de 1963. Pour ses 50 ans, Carlotta a proposé une version restaurée…
Son générique  d’ouverture est unique – et d’ailleurs il a inspiré celui de l’émission de radio « On aura tout vu » … Quant à la musique de George Delerue, vous connaissez  l’air ...

Lire la suite…

[Avis] « LE PRINCE DE HOMBOURG » de Marco BELLOCCHIO

Michèle a rencontré « LE PRINCE DE HOMBOURG ». Un film datant de 1996 de Marco BELLOCCHIO, d’après une oeuvre de Kleist,  qui fera l’objet d’une reprise le 1er juillet 2015.

aff-le-prince-de-hombourg5

 AVIS
Envie de romantisme ?
 Il faut aller voir le film romantique par excellence, « Le Prince de Hombourg » , d’après la dernière oeuvre littéraire (pièce créée en 1821) de Heinrich von Kleist.
Ce  long métrage réalisé en 1996 par Marco Bellocchio, présenté au Festival de Cannes en 1997 n’avait apparemment jamais été programmé au cinéma en France.
 prince-de-hombourg1
J’ai découvert un  film intéressant qui possède tous les atouts d’un drame classique : un texte bien écrit, un contexte historique troublé, des personnages inspirés et héroïques.
J’ai été fascinée par la beauté des images, en particuli...
Lire la suite…

[DVD] Qu’il est étrange de s’appeler Federico d’Ettore Scola

Le 9 juillet dernier, Carlotta distribuait le nouveau film du réalisateur italien Ettore Scola : « Qu’il est étrange de s’appeler Federico ». Un hommage du cinéaste à son ami Federico Fellini, acclamé au Festival de Venise !
Aujourd’hui, 7 janvier 2015, le DVD est disponible. Voici donc un court avis sur le film. AFF-QU-IL-EST-ETRANGE-DE-S-APPELER-FEDERICO

SYNOPSIS

À l’occasion du vingtième anniversaire de la disparition d’il Maestro, Qu’il est étrange de s’appeler Federico est un film hommage à Federico Fellini, à son art, sa personnalité. Ettore Scola fait revivre leur rencontre au journal Marc’Aurelio dans les Années 50, leurs amis communs, parmi lesquels Marcello Mastroianni, et surtout le plaisir partagé de faire des films.

Portrait recadré de Federico Fellini et réduit...Portrait recadré de Federico Fellini et réduit en taille (icône) (Photo...
Lire la suite…