[Blu-ray] Midnight run de Martin Brest avec Robert De Niro

J’ai reçu  Midnight Run dans le cadre de DVDtrafic.
Un bon buddy movie /film policier / road trip signé par le réalisateur du Flic de Beverly Hills… une bobine qui sent bon les années 80, avec Robert De Niro. Cela vous donne envie de le (re) voir ?
Voici le test de l’édition spéciale combo Blu-ray DVD éditée par Elephant Films.

Synopsis

Jack Walsh, flic intègre, a quitté la police parce qu’il refusait de se laisser acheter par un caïd de la drogue. Il est maintenant chasseur de primes pour le compte d’Eddie Moscone à Los Angeles. Il doit retrouver le comptable qui a réussi à escroquer le fameux caïd, responsable de son changement d’orientation professionnelle.

Cinétrafic

Avis sur le film Midnight run

Voilà une comédie policière bien ficelée !
Le scénario aux multiples rebondissements confronte chasseurs de prime,  gangsters , FBI et un criminel en col blanc , un sorte de Robin des bois modernes…

Midnight run compte parmi les films les plus drôles avec Robert De Niro, rappelons que dans les années 70/80 De Niro était abonné aux drames… C’était bien avant les « Mon beau-père et moi », ou « Dirty Papy » !
L’acteur ne fait pas le guignol pour autant, il donne une véritable épaisseur à son personnage d’ex policier devenu chasseurs de primes. On sent une véritable jubilation chez l’acteur à jouer ce personnage.

Il faut dire que De Niro est bien accompagné. Le comptable qui a volé la mafia, surnommé The Duke, c’est le malicieux Charles Grodin (de la saga canine « Beethoven »)… Les joutes verbales entre les deux hommes sont un régal.

Du côté des rôles secondaires il y a Yaphet Kotto (habitué aux rôles dramatiques) qui campe un agent du FBI hyper sérieux… et au final furieusement drôle à son insu. Ajoutez à cela un bookmaker au bord de la crise de nerfs ( Joe Pantoliano que l’on reverra dans The Matrix) , un chasseur de primes concurrent pas très malin, et des mafieux pas toujours très fute -fute non plus et vous obtenez tous les éléments d’une comédie policière réussie avec des gags à foison.

Le point fort du scénario c’est donc l’humour et le rapprochement des deux personnages que tout oppose !

Dans une scène particulièrement cocasse , Charles Grodin refuse de prendre l’avion et ce qui devait être un petit job facile, un « midnight run » pour le personnage de De Niro, se transforme en cavale à travers les USA.

Toutefois le scénariste n’a pas oublié d’inclure quelques passages plus calmes et émouvants. Le film a aussi son lot de scènes d’action particulièrement spectaculaires.

On voyage entre LA, New York, Chicago… mais aussi on suit le duo pourchassé à Las Vegas dans le Colorado ou l’Arizona, dans des terres plus sauvages situées sur la Route 66 – ou non …

Les courses-poursuites sont impressionnantes, en particulier celles avec un hélicoptère. Il y a pas mal de tôles froissées, ce n’est pas les Blues Brothers mais pas loin !

La musique de Danny Elfman est originale, elle change radicalement de ses compositions pour Tim Burton. Cela au joute à l’euphorie du film.

Enfin, dernier point positif : les répliques – d’ailleurs plutôt bien traduites en français – sont savoureuses.Je pense à la scène de la » fistophobia  » !

Vous l’avez compris : on passe un très bon moment avec Midnight run, il est d’ailleurs dommage que ce film ait été éclipsé par d’autres comédies policières. Ce n’était d’ailleurs vraiment pas de chance pour le réalisateur Martin Brest : Midnight run est sorti le même jour que Piège de cristal  (Die  Hard) de John McTiernan, l’été 1988.

Les bonus Midnight run -capture d’écran © Elephant Films

Le Blu-ray de Midnight Run

La présentation et l’interface sont agréables et soignée.
A propos du film : à part quelques légers défauts ( encodage d’une scène sombre avec un grain très visible), la restauration est belle.

Les bonus

Le film est accompagné d’un making-of d’époque ( et donc au format très classique) et d’un documentaire d’une vingtaine de minutes créé spécialement pour l’occasion par Erwan Le Gac et Julien Comelli. Un commentaire très fun et informatif, que ce soit sur la naissance du projet, le réalisateur, le casting, le tournage ( sachez qu’une partie du film a été tournée… en Nouvelle Zélande !), le cinéma des années 80… Et un parallèle étonnant avec Benoit Brisefer !

Les autres compléments sont plus dispensables : une galerie de photos et des bandes-annonces /teaser du film mais aussi d’autres sorties de l’éditeur (Tucker….)

Une idée de cadeau de Noël pour les fans du cinéma des années 80 !

Affiche Midnight Run Copyright United International Pictures.

Midnight run

REALISATION :Martin Brest

ANNEE : 1988

PAYS : Etats-Unis

DUREE : 2h 6min

ACTEURS:John Ashton
Robert De Niro
Yaphet Kotto  …  (Via Cinétrafic)

En DVD et combo DVD / Blu-Ray depuis le 17 octobre 2018
Page Facebook de l’éditeur Elephant films 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.