[Avis] Bumblebee de Travis Knight

Ce 26 décembre prochain, on pourra découvrir dans les salles obscures le dernier-né de la saga Transformers : Bumblebee

Que valent les aventures de l’autobot – Coccinelle jaune nommé Bumblebee ?
Voici l’avis de Florian.

  

Synopsis de « Bumblebee »

1987. Alors qu’il est en fuite, l’Autobot Bumblebee trouve refuge dans la décharge d’une petite ville balnéaire de Californie. Il est découvert, brisé et couvert de blessures de guerre, par Charlie, une ado qui approche de ses 18 ans et cherche sa place dans le monde. Et quand elle le met en marche, elle se rend vite compte qu’il ne s’agit pas d’une voiture jaune ordinaire.

Source : AlloCiné via le distributeur Paramount Pictures France


Avis sur « Bumblebee » –  Robot reboo(s)té ?

La saga Transformers n’a jamais réussi à véritablement faire rêver.

Après un premier opus sympathique, la saga finit par se perdre dans l’adage « toujours plus d’action, encore moins de cohérence ».
Et si certaines  scènes d’action sauvent parfois le film du naufrage (coucou le 3ème opus et son climax très réussi), les deux derniers volets se sont avérés difficiles à digérer, en raison de personnages peu intéressants, d’un univers de moins en moins sérieux et de scènes de moins en moins digérables.

Avec Bumblebee, les producteurs ont voulu revenir à ce qui faisait le charme du premier film, et ont fait le choix de se séparer de Michael Bay à la réalisation.
– NDLR : Bay a été remplacé par Travis Knight des studios Laika (Kubo et l’armure magique, Les Boxtrolls...)

Un très bon choix pour un film qui s’avère sympathique à regarder sans être exceptionnel.

Dès les premières minutes, Bumblebee tient à nous rappeler qu’il vient d’une saga connue pour son action, et montre ainsi la planète Cybertron en pleine action, après avoir été fantasmée pendant 5 bobines, avant de nous montrer la véritable histoire du film.

Un point très positif de Bumblebee, c’est son personnage central. Bien loin des clichés de Bay, où les personnages de sexe féminin ne servent à rien à part être secouru, on montre ici un personnage qui sauve ( la jeune Charlie, incarnée  par Hailee Steinfeld). Bien loin de l’archétype auquel on a été habitué, le personnage est bien écrit, et on ressent la patte de la scénariste qui offre un personnage cohérent, avec suffisamment de profondeur pour que l’on puisse s’attacher au minimum à elle, là où les films de Bay ne nous montraient que des personnages sans profondeur.

Le déroulement de l’histoire n’offre pas de surprise, mais se permet une réappropriation de l’histoire sympathique, de part le contexte historique de l’époque, à savoir la guerre froide. Pas forcément mise en avant, elle permet cependant de faire comprendre les réactions de plusieurs personnages, ainsi que la présence de militaire au sein du film.

La musique est essentiellement composée de morceaux de rock des années 80, qu’il s’agisse de piste connue ou de morceaux plus confidentiels pour coller aussi bien au personnage principal qu’à l’atmosphère 80’s qui se ressent régulièrement.

Les scènes d’action sont réussies, et bien mieux filmées que ce que Bay a pu faire jusqu’à présent, en misant sur des plans longs et un montage qui n’a pas été fait par un ancien charcutier. Les scènes sont assez variées et offrent aussi bien des combats entre Transformers que face à des humains.

Quelques scènes d’humour ponctuent de manière efficace le film, notamment compte tenu du côté pataud du robot. Entre clin d’oeil méta ou humour de situation, l’humour accentue l’aspect divertissement du film.

Bumblebee s’inscrit cependant étrangement dans la continuité de la saga. Entre des incohérences suite au 5ème opus (qu’on aurait préféré oublié) et avec le premier opus, le film appelle forcément à une suite pour rectifier ces anomalies, à moins que Bumblebee soit l’occasion de rebooter de manière douce la saga. Affaire à suivre…

Bumblebee est un film sympathique, divertissant et bien moins prétentieux que les autres films de la saga. Un film suffisamment frais pour ne pas décevoir.

*Florian Bizieux*

© Paramount 

Bumblebee

Date de sortie : 26 décembre 2018 (1h 54min)
De Travis Knight
Avec Hailee Steinfeld, John Cena, Jorge Lendeborg Jr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.