Édition Vidéo Spéciale 30 ans de DIRTY DANCING

Aujourd’hui j’ai l’occasion de parler d’un sommet du romantisme  : DIRTY DANCING réalisé par Emile Ardolino avec Jennifer Grey et Patrick Swayze.
ESC Editions propose ce film culte en DVD et Edition limitée DVD + Blu-Ray depuis le 20 novembre 2018 ; il s’agit d’un nouveau master pour le 30e anniversaire. Avec le plein de bonus. Alors faut-il « courir après le destin comme un cheval sauvage » pour vous procurer cette édition spéciale ? Ou doit -on laisser cette édition dans un coin ?  Réponse ci-dessous !

Synopsis du film Dirty Dancing

Eté 1963. Baby, qui vient d’avoir 17 ans, passe le mois d’août dans un village de vacances. Elle fait la connaissance d’un groupe de danse formé par les animateurs du village. L’ambiance est électrique, les couples se contorsionnent sur les rythmes lourds et syncopés d’un classique du Rythm’n Blues : le « Dirty Dancing ». Parmi les danseurs, Johnny Castle, un beau professeur dont elle va devenir la nouvelle partenaire…

Avis

Le film

Impossible de laisser ce film dans un coin. Ou alors un coin de notre mémoire… Même ceux qui n’ont pas vu Dirty Dancing ( « danse lascive » au Québec !)  en ont entendu parler !

Dirty Dancing , c’est peut-être le film romantique le plus visionné de 1987. Un petit film qui n’avait rien de transcendant au départ et n’était pas spécialement ambitieux. Le chick flick, le film de danse, le film pour ados par excellence.  Et en même temps, son succès a dépassé les clichés. Car tout fonctionne parfaitement.

De l’amour au cinéma, voilà ce que nous offre Dirty Dancing. Mais  pas seulement. Au -delà de l’éducation sentimentale d’une jeune fille, le scénario aborde d’autres sujets en filigrane :  l’injustice, le désenchantement, l’avortement, la société puritaine des Etats-Unis dans les années 60, la libération des mœurs, la seconde vague du féminisme, les différences de classe…. Et bien sûr :  l’épanouissement et la libération des corps par la danse et la musique !

La »B.O » est particulièrement réussie : citons les tubes  She’s Like the Wind écrit et interprété par Patrick Swayze, Hungry Eyes d’Eric Carmen. Et ne parlons pas du hit planétaire qu’est Time of your life par Bill Medley‑Jennifer Warnes ( on apprend dans les bonus qu’en fait Donna Summer était envisagée mais qu’elle a refusé à cause du titre du film.

La romance entre Jennifer Grey (Bébé) et Patrick Swayze (Johnny) est crédible, on sent l’alchimie lors des scènes de danses (les deux acteurs étaient danseurs.) Et pourtant, Swayze ne supportait pas toujours Grey, paraît-il … Bien que très différents socialement parlant, Johnny et Bébé partagent des problématique communes mais viennent de milieux opposés, et on s’identifie facilement à eux. Outre la caractérisation des personnages, le scénario est bien construit, jusqu’au final, avec une magnifique figure de danse, un porté,  enthousiasmant.
Les autres numéros de danses sont mythiques. Et les répliques ? Elles sont cultissimes.

Bref, le temps a beau passer, on trouve toujours autant de plaisir à retourner à la pension Kellerman et à voir Bébé – Frances- Houseman et Johnny Castle.

 

LES BONUS

Les bonus de l’édition DVD de Dirty Dancing par ESC. D’autres bonus ne sont que sur le Blu-Ray !

Dans la version DVD, on retrouve un documentaire inédit  » Génération Dirty Dancing » , d’une durée de 30 minutes, tourné en France – en français- avec des journalistes musique ou cinéma (dont Olivier Cachin) , une spécialiste du cinéma  US  et une comédienne fan du film.
Ce documentaire est très intéressant car les intervenants nous apprennent beaucoup de choses  sur le contexte et la genèse du film, mais aussi analysent le sous-texte de Dirty Dancing : l’aspect féministe et progressiste ou pourquoi l’action se passe l’été 1963, une année clef pour les USA (avant l’assassinat de JF Kennedy le 22/11/1963). On y compare aussi la version française et l’originale (la VF avec des répliques cultes et beaucoup plus imagée que l’originale !) . Le tout dans la bonne humeur. Après le visionnage, on a le sourire aux lèvres et avec l’impression d’avoir beaucoup appris !  Bref, on voudrait plus de bonus de ce type.

Joyeux 30e anniversaire Dirty Dancing est un autre documentaire de presque 30 min. Cette fois, c’est un documentaire nous venant des US, avec moults interviews récentes ou non de ceux qui ont participé au film de 1987 (Les acteurs, les danseurs, Kenny Ortega, Eleanor Bergstein la scénariste, mais aussi aux autres versions de Dirty Dancing.
Plus classique, avec certes  quelques longueurs,  le documentaire n’est pas mal du tout au niveau de son contenu, notamment en termes d’anecdotes. J’ai néanmoins préféré le premier documentaire.

Suivent les entretiens avec Jennifer Grey et le regretté Patrick Swayze

Dans un entretien récent,  Jennifer Grey explique qu’elle a trouvé le rôle parfait , »the perfect part », en jouant Bébé dans Dirty Dancing et nous livre ses souvenirs du tournage. L’entretien dure 10 minutes 45. Une interview assez conventionnelle au final, mais on ne peut que comprendre la nostalgie de l’actrice qui affirme n’avoir jamais retrouvé un rôle comme celui de Bébé.

En 2006, Patrice Swayze a donné sa dernière interview sur Dirty Dancing . Les images  de ce bonus sont une exclusivité. Patrick Swayze parle de l’impact du film,  de sa carrière et de sa vie… Il parle tout aussi passionnément de musique, de son élevage de chevaux, de danse, de ses parents, de la célébrité… L’entretien dure presque 13 minutes et il faut le dire, on en ressort plutôt ému.

Dans le combo DVD + Blu-Ray, on retrouve ces 4 bonus. Mais il y a d’autres compléments assez ludiques comme un karaoké, un quiz de répliques. Et de nombreuses scènes coupées… Ainsi qu’un commentaire audio de la scénariste /coproductrice du film , Eleanor Bergstein.

VERDICT : Les éditions ESC ont fait un très beau travail, que ce soit au niveau de la galette ou des bonus. L’édition spéciale est en outre accompagnée d’un livret. Un cadeau idéal pour les fans du film à un prix plutôt modique ( sans compter sur la réduction Black Friday) !

En DVD et Edition limitée DVD + Blu-Ray, Nouveau master pour le 30e anniversaire, depuis le 20 novembre » chez ESC Editions pour aller plus loin, le  site et la page Facebook

Edition limitée  (combo DVD + Blu-Ray)

Prix : 19 euros 99 ( hors réduction, actuellement sur le site vous avez moins 10%)

Suppléments combo 

• Génération Dirty Dancing (30′, totalement inédit)

• Joyeux 30e anniversaire Dirty Dancing (29′, exclusif au support physique)

• Pension Kellerman : redécouvrez les décors du film (12′, exclusif au support physique)

• Entretiens avec l’équipe du film (71′, reprise précédente édition, exclusif au support physique)

• Karaoké chansons cultes : Hungry EyesShe’s Like the Wind, (I’ve Had) the Time of my Lif (totalement inédit)

• Cours de danse de Dirty Dancing (17′, exclusif au support physique)

• Quizz Dirty Dancing : phrases cultes (totalement inédit)

• Scènes coupées (13′)

• Scènes alternatives (3′)

• Scènes versions longues (­6′)

• Essais/répétitions filmées (6′)

• Commentaire audio de la scénariste et coproductrice Eleanor Bergstein

DVD  seul

Prix du DVD : 12 euros 99

Suppléments DVD

• Génération Dirty Dancing (30′, totalement inédit)

• Joyeux 30e anniversaire Dirty Dancing (29′, exclusif au support physique)

• Entretien exclusif avec Patrick Swayze (13′, exclusif au support physique)

• Entretien avec l’actrice Jennifer Grey (11′)

• Commentaire audio de la scénariste et coproductrice Eleanor Bergstein

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claire (@ecransclaire) le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.