[Avis] Les Producteurs ( the Producers) de Mel Brooks (1968)

Au cinéma le 22 août 2018 en France :  « Les Producteurs » de Mel Brooks, avec Zero Mostel et Gene Wilder.
Une reprise sur grand écran en version restaurée 4 K pour fêter les 50 ans de la sortie du film !

SynopsisJadis célèbre producteur à Broadway, Max Bialystock est désormais contraint de soutirer de l’argent à de riches octogénaires libidineuses en faisant le gigolo. Un jour débarque le timide et névrosé Leo Bloom, chargé de vérifier ses comptes. Constatant certaines irrégularités, le comptable fait remarquer qu’il y aurait beaucoup d’argent à se faire en montant un spectacle qui s’avérerait être un flop immédiat. Les deux comparses décident de s’associer et tombent sur le projet parfait : une comédie musicale intitulée Le Printemps d’Hitler, écrite par un certain Franz Liebkind, faisant l’apologie du Troisième Reich. Max et Leo sont persuadés qu’ils tiennent là un four assuré. Mais le public sera-t-il du même avis ?

 

Avis

Le premier métrage de Mel Brooks est peut-être le plus réussi … Un coup de maître.
Et pourtant pour le jeune réalisateur/scénariste, ce n’était pas gagné d’avance. La première a été catastrophique,  le film a failli ne pas sortir… Et le plus ironique, c’est que les Producteurs parle justement de cela (entre autres) :  de l’imprédictibilité du succès et de ce qui fera rire, du système de l’entertainment.
Il est franchement réjouissant à l’heure actuelle où remakes, suites, spin offs et adaptations de best sellers pullulent de voir des producteurs aller à l’opposé de la logique, et choisir volontairement, à l’opposé de toute prudence ou logique, de faire un flop. On pense à The Disaster Artist : Tommy Wiseau croyait faire un chef d’oeuvre et a dépensé des sommes folles pour finalement aboutir à un navet … culte !  Les voies du succès sont impénétrables et le parcours de certaines œuvres laissent pantois !

C’est ce que nous dit Mel Brooks, qui s’est inspiré de ses propres expériences professionnelles pour écrire le film. Brooks égratigne gentiment le monde du spectacle : auteurs, producteurs, metteur en scène, acteurs, et même public…  Entre le metteur en scène nul qui se croit incompris, le comédien chanteur surnommé LSD complètement shooté et à côté de la plaque, et l’auteur nazi planqué aux USA et complètement siphonné, il faut  reconnaître que la galerie de portraits est truculente.
Les comédiens s’en donnent à cœur joie, notamment les têtes d’affiches. Gene Wilder en fait des tonnes dans le rôle d’un comptable névrosé, et ça passe crème !
Quant à  Zero Mostel, il excelle dans le rôle d’un producteur fauché qui ne trouve rien de mieux pour renflouer ses caisses que de faire le gigolo pour octogénaires. Wilder et Mostel forment vraiment un beau duo !

Surtout, « Les Producteurs » ( the Producers) est l’un des premiers films – après le Dictateur de Charlie Chaplin-  à aborder de front le nazisme et à s’en moquer ouvertement et sans retenue …  Peut-on rire de tout ? Certainement, nous dit Brooks.
Résultat : le film a été interdit en Allemagne, « jusqu’à ce qu’il soit projeté pendant un festival consacré aux films de réalisateurs juifs » ( source :Wikipédia).

Oui, on rit, souvent dans le film et dès le début. Le meilleur moment est peut-être quand même la représentation de la comédie musicale « Springtime for Hitler » , « Printemps pour Hitler » … Un grand moment de n’importe quoi !

Une comédie musicale a été mise en scène à Broadway par Susan Stroman. C’est Mel Brooks qui en a signé l’adaptation. Ce spectacle  récompensé de 12 Tony Awards ayant connu un énorme succès public en 2001, Susan Stroman a réalisé un remake du film de Brooks en 2005.  Cette nouvelle version des «  Producteurs » a été écrite et produite par Brooks. Nathan Lane, Matthew Broderick, Gary Beach et Roger Bart y reprennent les rôles qu’ils interprétaient sur scène dans la comédie musicale. Le boucle était bouclée

Une chose est certaine :  un demi- siècle plus tard, « Les Producteurs » n’a pas pris une ride et mérite son titre de comédie culte ! Les producteurs des « Producteurs » n’ont donc sûrement pas regretté leur investissement, contrairement à ceux de la fiction !

Les Producteurs ( the Producers)

Un film de Mel BROOKS | Comédie | États-Unis | 1967 | 88mn | Couleurs

Avec Zero Mostel, Gene Wilder,Kenneth Mars, Lee Meredith ….

Au cinéma le 22 août 2018 en version restaurée 4K ( Carlotta avec Studio Canal)

En savoir plus : http://carlottavod.com/les-producteurs

 

Images via  le site de Carlotta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.