[Avis] LE CERCLE LITTERAIRE DE GUERNESEY de Mike Newell

C’était écrit. Un succès littéraire comme « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » ne pouvait pas être ignoré par le Septième art. « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », voilà un titre bien original pour ce roman écrit à quatre mains par deux Américaines, Mary Ann Shaffer et sa nièce Annie Barrows, tombées sous le charme de l’île anglo-normande.L’adaptation n’était pas une mince affaire car il s’agit d’un roman épistolaire … Verdict sur le film de Mike Newell renommé pour l’occasion « LE CERCLE LITTERAIRE DE GUERNESEY ».

Synopsis officiel du film :

Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration, reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’Occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intrigant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.
(in DP)

Avis : LE CERCLE LITTERAIRE DE GUERNESEY

Une adaptation soignée qui respecte l’esprit plutôt que la lettre.

Les scénaristes ont dû en effet opérer des coupes et des changements, et même fusionner des personnages, modifier des caractères ou des liens entre les membres du club !
Les fans les plus pointilleux n’apprécieront peut-être pas ce remaniement du livre, centré surtout sur Juliet, ses hésitations amoureuses et professionnelles, mais le résultat est convaincant, d’autant plus qu’il conserve l’aspect historique du roman – à savoir la vie pendant l’Occupation allemande à Guernesey et l’après-guerre.

Pour moi, le scénario passe comme une lettre à la poste, se recentrant sur l’essentiel.
De plus certains ajouts sont bienvenus. Ainsi Juliet souffre clairement dans le film du complexe du survivant, et ses doutes existentiels, notamment par rapport au destin tragique d’Elisabeth (jouée par Jessica Brown Findlay), sont bien abordés.

Mike Newell, le réalisateur de « Quatre Mariages et un Enterrement », est derrière la caméra et met en valeur ses interprètes et Guernesey d’une manière assez subtile. J’ai aimé les petits détails de mise en scène (le plan sur la bague de fiançailles etc.), les costumes – et les décors, en particulier les paysages de Guernesey.
On a envie d’embarquer pour l’île anglo-normande immédiatement après avoir vu le film !

Le film réunit à l’écran la fine fleur du cinéma britannique dont Lily James,vue dans Cendrillon, Baby Driver, Les heures sombres… qui joue Juliet, et Matthew Goode dans le rôle de son éditeur Sidney (Stoker, Imitation Game, A l’heure des souvenirs…). Ceux qui suivent la série Downton Abbey connaissent déjà leur nom, ainsi que celui de Jessica Brown Findlay !

Du côté des acteurs seniors, on retrouve Tom Courtenay (Quartet) et Penelope Wilton. Glen Powell (Les figures de l’ombre) et Michiel Huisman (Adaline) s’ajoute à ce casting charmant et campent les amoureux potentiels de Juliet.
Tous les acteurs font du bon travail, même ceux qui héritent d’un rôle moins développé et potentiellement cliché comme Glen Powell ou Katherine Parkinson qui joue Isola Pribby.

Enfin, dernier atout du CERCLE LITTERAIRE DE GUERNESEY : c’est un film bibliophile qui donne envie de lire le roman et d’autres œuvres littéraires, voire de s’inscrire à un club de lecture ! Encore une fois, la magie des livres est à l’œuvre dans cette belle histoire.
La littérature est décidément une source inépuisable d’inspiration pour le cinéma – et vice versa.

Le Cercle Littéraire de Guernesey

(The Guernsey Literary And Potato Peel Pie Society)

  • Date de sortie : 13 juin 2018
  • Réalisé par Mike Newell (4 Mariages & 1 Enterrement) et adapté du phénomène littéraire « Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »
  • Avec : Lily James, Jessica Brown Findlay, Matthew Goode, Michiel Huisman, Katherine Parkinson, Glen Powell, Tom Courtenay, Penelope Wilton…
  • Distributeur France : StudioCanal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *