[Avis] Deadpool 2, avec Ryan Reynolds et Josh Brolin

Deadpool, le mercenaire à la langue bien pendue issu de l’univers Marvel, est de retour pour un second film et devra entre autres affronter Cable, un justicier solitaire. J’ai essayé de faire une critique sérieuse de ce « Deadpool 2« , tout comme Captain movie pour le premier. Et c’est dur, croyez-moi, tant ce film sort du cadre des films de super-héros. Si vous avez bien suivi la promo déjantée du film, vous savez déjà que « Deadpool 2 » sort le 16 mai sur nos écrans ! Trêve de bavardages: voici la critique de Deadpool 2.

Synopsis officiel

L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque ! Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le Bien, il faut parfois se salir les doigts.

 

Avis : Deadpool 2, ce n’est pas du réchauffé !

Ryan Reynolds, se glisse à nouveau sous la peau brûlée et le costume rouge et noir de son personnage de comics préféré, Deadpool. (Je le sais, je lui ai demandé lors de la conférence de presse !)

L’acteur canadien qu’on a pu voir aime tellement ce personnage « sans limite » qu’il a co-écrit le scénario et produit le film. Le scénario de « Deadpool 2 » applique une recette épicée faite d’humour potache, -souvent douteux et décalé-, d’action décomplexée, d’effets spéciaux spectaculaires et de références méta.
Et, au niveau des références, on ratisse large de « Winnie l’ourson » (et oui!!)  à « James Bond », en passant par les comédies musicales et les films Marvel bien entendu … et pour toujours plus de rigolade, la filmographie de Ryan Reynolds – et celle de Josh Brolin -qui interprète sa « némésis » Cable – est tournée en dérision. On n’oublie pas les blagues faites à Hugh Jackman/ Logan /Wolverine. En effet,  Deadpool/Ryan a combattu Hugh/Wolverine dans « X-Men Origins : Wolverine  » …
Ces références trans-fictionnelles, alliées à une bonne dose de subversion, et le fait que Deadpool s’adresse directement au spectateur, faisant fi du « quatrième mur », font toute la différence avec un film de super héros classique.

De nombreuses scènes sont insolites et savoureuses comme le générique initial ou les scènes post-génériques (au nombre de deux).

Comme toute suite qui se respecte, « Deadpool 2 » développe donc plus son histoire et ajoute de nombreux personnages dont Cable joué par Josh Brolin  avec délectation (Les Goonies, Avengers infinity war, Labor Day et j’en passe…) et Domino dont le super-pouvoir est …d’être chanceuse ! Citons aussi Bedlam, Shatterstar, Zeitgeist, Yukio, et Russell – un adolescent qui possède également des pouvoirs. Enfin, il y a des personnages qui n’ont pas de super-pouvoirs !

Autre atout de ce n°2 : il peut se regarder sans avoir vu le premier. Et côté musique, on reste souvent dans des choix improbables comme une chanson de Céline Dion ou de Barbra Streisand. Et le mélange fonctionne plutôt bien !
Le scénario tient donc la route et développe des thèmes plus sérieux comme le paradoxe temporel, la mort et les épreuves, l’importance de l’amitié et de la famille … Même si ce n’est pas un film familial en raison de sa violence et de son langage à faire rougir un carabin spécialiste de stand up. Pour rappel, le premier Deadpool était interdit aux moins de 12 ans en France.

Deadpool est décidément le plus caustique, déjanté et disruptif des super-anti héros, ce second opus le montre bien. Espérons qu’il ne perdra rien de son bagout et de son insolence à l’avenir !

DEADPOOL 2

Date de sortie :  16 mai 2018 (2h 00min)
De David Leitch
Avec Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin, Eddie Marsan …

Photos de la conférence de presse parisienne : Ryan Reynolds et Josh Brolin ©legenoudeclaire.com

 

 

 

Quelques vidéos de la promotion du film… et un tableau !

En voilà du beau tableau, et de la belle PLV !

Bande annonce et rencontre avec David Beckham en VOST et le clip de  Céline Dion “Ashes” en VO !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *