[Avis] The Guilty (Den skyldige) de Gustav Möller

En 2018, les Prix du Public au Festival de Sundance et de Rotterdam et le prix de la critique au Festival international du Film Policier de Beaune  ont été remportés par un film danois. THE GUILTY, de Gustav Möller, sort en France le 11 juillet 2018. Voici l’avis de Michèle.

 

Synopsis :

Une femme, victime d’un kidnapping, contacte les urgences de la police. La ligne est coupée brutalement. Pour la retrouver, le policier qui a reçu l’appel ne peut compter que sur son intuition, son imagination et son téléphone.

Avis :

Vibrez avec le 112 …!
Jakob Cedergren, le flic tourmenté et sensible de « Meurtres à Sandham », série attachante et dépaysante vue sur Arte, endosse à nouveau l’uniforme d’un policier. Cette fois, il ne vogue pas sur les flots, les cheveux au vent, à la recherche d’ un criminel mais il est enfermé dans un centre d’appel, les écouteurs vissés sur la tête, dans une ambiance plutôt étouffante.
Et c’est son visage uniquement qui occupe pratiquement l’écran pendant 1 h 25.
Même si le fait d’une caméra centrée sur un seul personnage durant tout un film n’est peut être pas exceptionnel dans l’histoire du cinéma , The Guilty reste une expérience sensorielle très intéressante à vivre.

Mais ce style de long métrage séduira plus ou moins, en fonction de la capacité et l’envie de chacun de mettre en œuvre son imagination et d’accepter une certaine frustration …

The Guilty est une curiosité de cinéma car son réalisateur, Gustav Möller, ne montre rien concernant l’événement , il suggère tout. Et c’est au spectateur de se faire « son cinéma ».
C’est un peu comme si nous étions des jurés d’un procès sans jamais avoir vu le visage de la victime et sans la présence d’avocats.

Ce n’est pas la musique qui nous aide à faire ce travail de représentation des protagonistes car elle est inexistante.
Par contre, le réalisateur a reconstitué avec minutie tous les bruits qui entourent les personnages « au bout du fil.

The Guilty est, certes, un thriller avec un vrai suspense mais c’est aussi un essai captivant autour de la voix et de la communication verbale.

De plus, on comprend qu’Asger n’agit pas mécaniquement et que sa conduite renvoie à un vécu personnel perturbé. Asger en fait trop, il outrepasse son rôle de standardiste mais ce n’est pas pour faire du zèle. Progressivement, le cinéaste nous livre des aspects psychologiques du policier et nous explique pourquoi il agit ainsi.

Ce huis clos peut être pesant par moments car le temps semble parfois un peu long.

Mais l’acteur principal sait tellement faire passer des émotions qu’il kidnappe toute notre attention .
Et c’est presqu’à bout de souffle que l’on voit défiler le générique de fin.
La révélation finale nous laisse…sans voix.

The Guilty est une expérience cinématographique intense qui ne laisse pas indifférent.

Un grand merci au Club 300 qui a fait bénéficier ses membres d’une belle avant-première puisque le film a été projeté en avril !

 

THE GUILTY

(Den skyldige)

Date de sortie : 11 juillet 2018 (1h 25min)

 

De Gustav Möller
Avec Jakob Cedergren, Jessica Dinnage, Omar Shargawi …
Genre : Thriller
Nationalité : danoise
Distributeur France : ARP Sélection

Récompenses :  ce film a remporté le Prix du Public au festival de Sundance et de Rotterdam et le prix de la critique au festival de Beaune 2018.

Fiche film Allociné

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.