[Avis] The Disaster artist de et avec James Franco

Tiré du best-seller éponyme de Greg Sestero et Tim Bissell, THE DISASTER ARTIST est un film de et avec  James Franco. Il s’agit d’une histoire vraie, à savoir la création de THE ROOM, « le film le plus génialement nul du cinéma » et d’une autobiographie partielle de Sestero.Ce film qui a été pressenti aux Oscars sort le 7 mars 2018.Le film a déjà gagné aux USA un certain nombre de récompenses dont un Golden Globes.

 

SYNOPSIS

En 2003, Tommy Wiseau, artiste passionné mais totalement étranger au milieu du cinéma, entreprend de réaliser un film. Sans savoir vraiment comment s’y prendre, il se lance… et signe The Room, le plus grand nanar de tous les temps. Comme quoi, il n’y a pas qu’une seule méthode pour devenir une légende ! (…)
THE DISASTER ARTIST est un hymne à l’amitié et à la création artistique et une
invitation à poursuivre ses rêves les plus fous malgré des obstacles quasi insurmontables…

Avis THE DISASTER ARTIST : la légende de Tommy (Wiseau)

James Franco is Tommy Wiseau © Warner Bros

A première vue,  c’est un film pour les fans de « the Room  » –  James Franco reconstitue une partie du tournage de « The Room »avec un mimétisme scrupuleux.

En même temps la reconstitution n’apportera rien de nouveau  aux grands admirateurs de » The Room » puisqu’ils connaissent la genèse du film et la légende de Tommy Wiseau en ayant lu le roman.

« The Disaster artist » est donc peut-être plus pour le grand public qui ne connaîtrait  pas du tout l’histoire de « the Room »…
mais à ce moment-là je trouve dommage d’avoir raccourci le tournage et ses nombreuses péripéties ( c’est vraiment le meilleur moment du film avec la projection finale de The Room) d’avoir un peu simplifié la relation entre Tommy et Greg.
Tommy apparaît comme un être excentrique mais sa part d’ombre est pratiquement gommée du film.
Certes Tommy est bizarrement  jaloux de la petite amie de Greg, il fait des réflexions humiliantes à l’actrice principale de son film, arrive très  en retard chaque jour du tournage, vire sans raison le directeur de la photo et le scripte… Mais, « en vrai », Wiseau est allé encore plus loin, et  il faisait même un peu peur à Sestero, je vous renvoie au livre.
Je m’attendais également à rire beaucoup plus… j’ai beaucoup aimé le livre : certains passages m’ont vraiment fait beaucoup rire mais il était sans doute difficile de les mettre à l’écran.
Le grand plus du film est l’interprétation.  James Franco est vraiment très bon,  il mime presque à la perfection Tommy Wiseau, adoptant ses postures, son accent et sa diction étranges… D’ailleurs dans le livre de Sestero, il a écrit la préface suivante : « Tommy, c’est moi ».
Les deux hommes partagent en effet la passion du cinéma… et semblent se ficher du reste, notamment du ridicule. Franco semble à la fois fasciné par la volonté du vrai Tommy et aussi gentiment amusé, il incarne son héros avec un étonnant mélange de respect et d’exagération comique …
Une stratégie payante pour James Franco puisqu’il a été récompensé par le Golden Globes du meilleur acteur dans un film comique pour sa performance.James Franco a confié le rôle de Greg, le comédien qui deviendra le seul ami de Wiseau à son frère Dave. C’est un peu étrange au début car Dave Franco ne ressemble vraiment pas au vrai Greg, et la différence d’âge entre les deux frères est moindre par rapport à la différence d’âge entre Greg et Tommy. Et Franco va plus loin puisqu’il confie le rôle de la petite amie de Greg à Allison Brie, la femme de Dave Franco. James Franco joue donc Wiseau qui veut garder une amitié et une relation exclusive avec Greg – incarné son frère Dave –  et ne supporte pas l’idée que Greg ait une femme – jouée par la vraie épouse de son frère. Pourquoi pas, du moment que cela a inspiré les Franco dans leur jeu, mais c’est un choix étonnant.

On note  par ailleurs de bonnes idées de casting comme Sharon Stone, Melanie Griffith, Zac Efron, Josh Hutcherson, Brian Cranston, Seth Rogen 
Charlyne Yi, Dave Franco, Kelly Oxford (II), Paul Scheer, Seth Rogen dans The Disaster Artist ©Justina Mintz / A24 / New Line Cinema
Enfin, Franco a quelques idées sympathiques de mise en scène.
Notons par exemple l’intro avec les copains-célébrités de James Franco, le split screen final entre « le film dans le film »  de « Disaster Artist »et le vrai « The Room ».

Je suis donc un peu perplexe devant l’objet de ce film, à la fois double biopic, « film dans le film  » et buddy movie !

The Disaster Artist est donc sympathique mais peut-être un peu trop superficiel…
Néanmoins, c’est un film qui parle de cinéma, d’envie de création, d’amitié, de croire en soi et  en ses rêves. Hollywood ne pouvait t pas passer à côté de ce magnifique personnage de cinéma, comique malgré lui : Tommy Wiseau. Et c’est Tommy Wiseau , rejeté par l’industrie du rêve, qui doit se réjouir de ce joli et ironique retournement de situation…

THE DISASTER ARTIST

  • Réalisé par : James Franco
  • Avec : James Franco, Dave Franco, Seth Rogen, Zac Efron, Josh Hutcherson, Allison Brie …
  • Au cinéma le 7 mars.

Pour aller plus loin :

Poster de The Room © Wiseau Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *