[DVD] EMILY DICKINSON , A QUIET PASSION de Terence Davies

Dans le cadre de l’opération DVDTrafic organisée par le site Cinétrafic, j’ai visionné Emily Dickinson, A quiet passion. Le film de Terence Davies (Sunset Song, que je vous recommande) est sorti le 3 mai, et le DVD édité par Blaq Out, le  DVD est disponible dans les bacs depuis le 7 octobre 2017…

 

– Synopsis et présentation
 Le discret réalisateur Terence Davies, révélé par Distant voices (1988) et The long day closes (1992), puis salué pour The deep blue sea ou Sunset song, plante sa caméra dans les Etats-Unis du XIXe siècle, pour suivre la poétesse devenue légendaire Emily Dickinson. Jouée par Cynthia Nixon, connue pour son rôle dans Hannibal, mais aussi en tant qu’interprète de Miranda, dans Sex & the City. Un film annoncé comme élégamment mis en scène, pourvu d’un rythme assez lent, et d’un scénario intelligent. Qui tente de contourner les pièges du biopic pour transmettre la pensée assez féministe de l’auteure. Qui se trouva vite coupée de tout, et de tous, volontairement… Avec également, au casting, Jennifer Ehle (Cinquante nuances de Grey, Brooklyn Village), et Keith Carradine (Nashville, Duellistes, Maria’s lover, Wanda’s Café).
(via Cinétrafic)
– Avis

EMILY DICKINSON , A QUIET PASSION de Terence Davies ravira les amateurs de littérature et de biopics  ! Le casting comprend Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Jodhi May…

Il faut aimer l’auteure, la poésie, le XIXe siècle et la littérature pour pleinement apprécier ce film empreint de gravité, et de poésie.

 

Cynthia Nixon incarne la poétesse à l’âge adulte, loin, très loin de son personnage dans Sex and the city. Elle est douloureuse, en retrait ou exaltée. Les séquences où on la voit malade, prise de convulsions (la poétesse souffrait d’une grave affection rénale) sont à la limite du supportable.

Les dialogues sont très bons et souvent très profonds… Lorsque nous découvrons Emily adolescente, elle parle religion, existence de Dieu et mort. Emily Dickinson est contemporaine de la Guerre de Sécession et cela donne lieu à un débat au sujet de la guerre civile et de l’esclavage. Avec sa confidente, la joyeuse, excentrique et rebelle Miss Buffam,  Emily parle d’amour, de condition féminine, mais rit aussi beaucoup des réflexions de son amie… Bref, le biopic est une photographie triste de l’époque.

Si le film est aussi mélancolique, c’est que Miss Dickinson, éprouvée par la maladie de sa mère, et la sienne, vit en recluse auprès de siens. La poétesse a fini par refuser de sortir de sa chambre et a perdu la plupart des sujets de son affection au fil du temps.

La seule personne qui lui confère un soutien inébranlable jusqu’à ce qu’Emily décède est sa sœur Vinnie (Jennifer Ehle).  Sa belle-soeur admire également son talent.

La musique, les costumes les décors, les citations de l’œuvre de Dickinson…  tout est choisi avec soin et bien mis en valeur.

Ce biopic brille aussi par deux plans particulièrement hypnotisants. Le premier évoque parfaitement et subtilement  le temps qui passe et le passage à l’âge adulte pour Emily et sa fratrie…

Emily et les membres de sa famille posent pour une photographie  ( un daguerreotype à l’époque).  Par un effet de morphing  leurs visages changent, vieillissant en quelques secondes. C’est saisissant.Le père d’Emily, Edward  (Keith Carradine), se contente de perdre quelques cheveux, et récolte quelques rides.  Mais pour Emily, son frère Austin, et sa soeur Vinnie, Terence Davies change d’acteurs, et fusionnent donc les traits des acteurs… Cette transition en morphing sera répétée à la fin entre Cynthia Nixon et le portrait de la vraie Emily Dickinson.

Après Sunset song, Terence Davies nous livre encore une fois un beau portrait de femme, et délivre un bel hommage à la poétesse américaine … Une oeuvre un peu difficile d’accès mais qui devrait plaire aux admirateurs d’Emily Dickinson.

 

EMILY DICKINSON , A QUIET PASSION

de Terence Davies

Avec Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Jodhi May… au cinéma le 3 Mai 2017.

2h04

DVD disponible chez Blaq Out ( site et page Facebook.)

Merci à Cinétrafic, site sur lequel vous pouvez découvrir les films à regarder en priorité
et les BA des films qui font l’actualité !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *