[Avis] CECI EST MON CORPS de Jérôme Soubeyrand.

Avis sur CECI EST MON CORPS de Jérôme Soubeyrand, trois ans après sa sortie en salles et toujours projeté au cinéma La Clef !

 

Synopsis :

Dans un stage de thérapie , Gabin, un curé, rencontre la fantasque Marlène .
Fasciné par elle, il la suit à Paris et découvre son univers complètement libéré. De leur côté , Michel Serres et Michel Onfray donnent leur avis sur les épîtres de Saint -Paul , et l’auteur se prête à une séance de psychanalyse transgénérationnelle avec Bruno Clavier …

Avis :

À Paris , près du Jardin des Plantes , « Ceci est mon corps  » s’implante.
Sans être cadenassé, ce film est détenu depuis 3 ans par  le cinéma La Clef.
À quoi est dû ce record de longévité en salle ?
Entre autres, à la liberté de ton, à l’esprit soixante-huitard ( bien que Jérôme Soubeyrand ne fêtait que son 7 ème anniversaire en mai 68 ! ), à l’absence de violence et de méchanceté, à l’ode aux plaisirs charnels et à la joyeuseté de l’ensemble. Et ce film est surtout un hymne à la vie.
À tous ces aspects fédérateurs, il faut ajouter la qualité de jeu des acteurs et de la réflexion autour de la religion et des habitudes sociales.
Cette histoire d’un prêtre qui délaisse sa chaire pour les plaisirs de la chair est l’œuvre du réalisateur Jérôme Soubeyrand qui est aussi un acteur très attachant et une personne très sympathique. Il peut être fier d’attirer encore des spectateurs après 3 ans alors que son film a été réalisé avec un budget minuscule.Ils ne sont pas nombreux les films à avoir fait l’objet de pétitions de spectateurs afin qu’il soit projeté dans leur ville ! Ce fut le cas à Bordeaux.
Revenons aux acteurs. Christophe Alévèque est formidable en banquier , le jour, et travesti, la nuit.
Ce rôle est du pain bénit pour ce trublion humoriste qui se délecte dans la peau de ce personnage fantasque et qui excelle dans la scène de la biscotte de la « cage aux folles « .
Marina Tomé est Marlène, une femme qui n’est pas effrayée par la sexualité . Elle est irrésistible dans la scène du restaurant ( clin d’œil malicieux à  » Harry rencontre Sally « ) où elle initie Gabin à la sexualité féminine. Marlène est initiatrice dans tous les sens du terme pour Gabin car elle est aussi son professeur de théâtre et l’objet de son amour. Elle sait aussi très bien imiter Anna Magnani.
Les autres acteurs sont tous à la hauteur. Le producteur du film, Pierre-Loup Rajot ne démérite pas en évêque un peu spécial.
La prestation de Michel Onfray est particulièrement croustillante surtout quand le philosophe évoque l’impuissance de Saint-Paul !

Lors de la soirée d’anniversaire à la Clef qui est le seul cinéma qui projette le film, j’ai vu des « addicts » qui voyaient le film avec autant de plaisir pour le sixième fois.

Un succès indéniable pour ce long métrage très drôle mais aussi très sérieux puisqu’il aborde des sujets dramatiques comme le poids des origines, la difficulté d’un amour réciproque , l’hypocrisie de la religion.

Pour ceux qui n’ont pas la chance de le voir en salle, un DVD est disponible.

Merci, Monsieur Soubeyrand, pour ce moment de cinéma original et jubilatoire !

Michèle

CECI EST MON CORPS

Date de sortie 10 décembre 2014 (1h 34min)
De Jérôme Soubeyrand
Avec Jérôme Soubeyrand, Marina Tomé, Christophe Alévêque
  • Bande annonce

  • Extrait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.