[Compte-rendu] ARRAS FILM FESTIVAL 2017

Hier s’achevait la superbe 18 e édition du ARRAS FILM FESTIVAL !

 

Voici un petit bilan personnel de mon séjour arrageois.

J’ai été très heureuse de participer à ce festival, le temps d’un long week-end.

Cette année j’ai vu plus de films qu’en 2016 et j’ai pu assister à la cérémonie de clôture ! L’ambiance dans le superbe Casino d’Arras, fraîchement rénové,  était festive et chaleureuse – Je vous parlerai de cette séance et du palmarès dans un autre article.

Pendant 10 jours, du 3 au 12 novembre 2017,  la cité arrageoise vivait au rythme du festival.

Certaines séances étaient publiques, et le public pouvait voter pour son film présenté.
D’autres projections étaient réservées à la presse et aux blogs. Mais ces films « réservés »étaient visibles également en séance publique, souvent avec un débat /rencontre avec l’équipe des films en questions. On a pu croiser Sara Forestier (photo), Xavier Beauvois

A post shared by Claire (@ecransclaire) on

Outre les rencontres avec les équipes de films, on pouvait croiser les membres du Jury Atlas ou presse. Mais aussi Jean Douchet, honoré par sa ville de naissance.

 

Rencontre avec Jean Douchet à l’Arras Film Festival après la projection du documentaire qui lui est consacré.

La liste des films visionnés par mes soins :

  • Marvin ou la belle éducation, réalisé par Anne Fontaine,  au cinéma le 22 novembre 2017.
  •  M de Sara Forestier dans les salles le 15 novembre.
  • Les gardiennes de Xavier Beauvois, au cinéma le 6 décembre  2017.
    J’ai découvert le film le 11 novembre, une date et un lieu bien symboliques pour découvrir ces gardiennes, des femmes ordinaires qui attendent leurs hommes au front pendant la Première Guerre Mondiale et l’immédiate après-guerre…
  • Gaspard va au mariage réalisé par Antony Cordier, au cinéma le 31 janvier 2018.
  • La lune de Jupiter, passé au festival de Cannes, dans les salles le 22 novembre 2017.
  • Jalouse réalisé par David Foenkinos et Stéphane Foenkinos, le film d’ouverture du Festival. Je l’ai vu après sa sortie -mercredi 6-  ce n’était donc pas une avant-première, mais je peux vous dire la salle était pleine !
  • Marie Curie de Marie Noëlle dans les salles en janvier 2018.
  • Salyut-7  (date de sortie en France inconnue.)

 

A post shared by Claire (@ecransclaire) on

Cette 18ème édition du Arras Film Festival bénéficiait d’une très belle programmation, variée qui plus est : on y retrouvait du cinéma français, européen et international, des films anciens dans le cadre des rétrospectives ou cartes blanches,  ainsi que de nombreuses avant-premières (70 films). Il n’est donc pas étonnant que la fréquentation des salles aient augmenté de 20% , plus de 45000 spectateurs se sont rendus dans les salles de cinéma du Casino ou du CinéMovida.

Tout comme les autres festivalières et festivaliers, j’ai été séduite par l’éclectisme et la qualité de la programmation, et par l’atmosphère cinéphile et joyeuse du Festival.

Pour terminer ce billet d’ambiance, j’aimerais remercier toute l’équipe du Festival, organisateurs, bénévoles, projectionnistes, attachés de presse.

Rendez-vous du 1er au 11 novembre 2018 (dates à confirmer) pour la 19ème édition.

Les podcasts Séance Radio

  • Petit point du vendredi 10 novembre 2017 – et présentation du festival

  • Bilan , cérémonie de clôture et palmarès ( lundi 13/11 – à venir)

 

NB :Le visage de l’affiche du festival dévoilé lors de la cérémonie de clôture ; c’était bien l’actrice Natalie Wood !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.