COFFRET HOU HSIAO-HSIEN – 6 œuvres de jeunesse

Carlotta sort un COFFRET HOU HSIAO-HSIEN qui regroupe 6 œuvres de jeunesse du « chef de file de la Nouvelle Vague taïwanaise » en version restaurée 4K.

 

 

Mais d’abord qui est HOU HSIAO-HSIEN  ( 侯孝賢) ?

Voici sa biographie ( texte et photo via Carlotta)

« Chef de file de la Nouvelle Vague taïwanaise, Hou Hsiao-hsien est aujourd’hui l’un des réalisateurs les plus importants de la scène cinématographique actuelle.
Né en 1947 en Chine du Sud, il déménage à Taïwan un an plus tard pour fuir la guerre civile opposant les troupes communistes menées par Mao Zedong aux nationalistes du Kuomintang. Sa famille s’installe à Fengshan, dans le sud de l’île. Il mène là-bas une vie de petit délinquant multipliant les quatre cent coups avec sa bande d’amis – comme le personnage d’Ah-ching dans son long-métrage autobiographique, Les Garçons de Fengkuei. C’est en faisant son service militaire à l’âge de 22 ans qu’il se passionne pour le cinéma, passant la majeure partie de ses permissions dans les salles obscures. À son retour dans la vie civile, il s’inscrit à l’Académie nationale des arts dramatiques de Taipei puis finit par entrer à la Central Motion Picture Corporation en tant que scénariste. Il travaille bientôt comme assistant (aussi bien au scénario qu’à la mise en scène) sur divers tournages, avant de se lancer lui aussi dans la réalisation.
Lorsqu’il débute dans les années 1980, l’époque est aux mélodrames et aux films d’action taïwanais influencés par les voisins chinois et japonais. Le cinéma de Hou Hsiao-hsien va apporter un souffle nouveau : il opte pour un style contemplatif privilégiant les plans-séquences, qui finiront par être sa marque de fabrique. Son cinéma est sans esbroufe, il cherche à coller au réel, dans la lignée du néoréalisme italien ou d’un Pialat. La beauté de ses films réside dans cette pureté, dans la justesse de son regard sur le monde, sur son pays et son histoire souvent schizophrénique.
L’œuvre de Hou Hsiao-hsien a évolué avec le temps – de ses premières comédies romantiques (Cute Girl) à sa quadrilogie autobiographique (Poussières dans le vent), jusqu’à son hommage récent au wuxia (The Assassin) –, mais le Taïwanais reste à jamais le cinéaste des illusions perdues.« 

Le réalisateur taïwanais surnommé HHH, surnommé « grand maître du net et du flou » a inventé un système esthétique, reconnaissable par ses plans particuliers – caméra « baladeuse », décentrement etc  …

Ses premières œuvres, regroupées dans ce coffret, permettent de voir son évolution.
Certaines sont des comédies romantiques, d’autres font partie d’un cycle « autobiographique »…

Ces 6 films sont :

CUTE GIRL (1980 – 89 mn) (inédit)

GREEN GREEN GRASS OF HOME (1982 – 91 mn) – titre anglais inspiré de la chanson de Tom Jones…
LES GARÇONS DE FENGKUEI (1983 – 100 mn) (inédit)
POUSSIÈRES DANS LE VENT (1986 – 110 mn)
LA FILLE DU NIL (1987 – 93 mn) (inédit)

Le coffret contient de nombreux suppléments inédits dont une analyse de Jean Douchet ! Cela vous permettra de vous initier pendant quelques heures à l’art du cinéaste taïwanais qui a reçu le Prix de la mise en scène au festival de Cannes 2015 pour « The Assassin »( un wuxia pian, l’équivalent d’un film de capes et d’épées en Chine ).
L’analyse de Jean Douchet dure une heure, et il faut bien cela pour comprendre la « grammaire cinématographique  » de « HHH ».

COFFRETS COLLECTOR HOU HSIAO-HSIEN 6 BLU-RAY / 6 DVD
LE 8 NOVEMBRE 2017 CHEZ CARLOTTA FILMS

  • Retrouvez également en éditions single Blu-ray & DVD
Un temps pour vivre, un temps pour mourir
&
Poussières dans le vent
  • Si vous voulez, vous pouvez également lire l’article sur  un autre film de Hou Hsiao-hsien. « Goodbye South, goodbye » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *