Cirkopolis et The Pianist, 2 spectacles à découvrir au 13ème Art

Pour son ouverture, le 13ème Art, le nouveau théâtre de la Place d’Italie,propose deux spectacles : le Cirque Eloize qui vient présenter pour la première fois à Paris « Cirkopolis » dès le 05 octobre, et Thomas Monckton qui vient jouer  » The Pianist » dès le 11 octobre.
Petit compte-rendu !

 

CIRKOPOLIS

CIRQUE ELOIZE

« Le cirque Eloize renouvelle, depuis plus de vingt ans, l’univers du cirque traditionnel en conjuguant de nombreuses autres disciplines : danse , théâtre , arts visuels et musique.

Inspiré du film Metropolis , CIRKOPOLIS nous plonge dans un décor rétro – futuriste où quatorze acrobates danseurs défient la monotonie de la ville usine avec allégresse et virtuosité.
Accompagnés d’une scénographie étonnante , de projections vidéo et d’une musique originale , les artistes multi talents du cirque Eloize se réinventent et repoussent les limites.
Au fil des tableaux , CIRKOPOLIS dévoile des performances époustouflantes empreintes de poésie et de fantaisie . Un spectacle d’exception à découvrir en famille. « 
Avis :
Les amateurs  » accros  » au cirque à l’ancienne seront certainement décontenancés par cette représentation du cirque. Ici, pas de piste circulaire, pas de clowns, pas d’animaux, pas de paillettes …
La scène rectangulaire est spacieuse à l’image de ce nouveau grand théâtre situé dans le centre commercial de la place d’Italie.
Le décor est sombre, les murs et les sièges (confortables , ce qui n’est pas toujours le cas dans les cirques traditionnels !) ne se font pas remarquer par leurs couleurs vives.
Et puis le spectacle commence : 1h30 de vitalité , de créativité et de performance physique.
J’ai été particulièrement bluffée par la souplesse des artistes féminines dont le corps fait le « pont « avec une aisance déconcertante.
La musique variée est très présente, le son un peu trop fort, à mon avis.
Certaines scènes de danse rappellent des comédies musicales hollywoodiennes , d’autres un univers plus contemporain.
C’est un spectacle complet associant une histoire réaliste ayant pour cadre le monde du travail oppressant à la poésie, au rêve et la performance physique.
Tout est remarquablement orchestré.
Les vidéos ajoutent un plus à l’ ambiance poétique.
Les numéros sont parfaitement réglés et mettent en valeur le travail collectif de cette troupe québécoise. Chacun des seize acrobates et danseurs doit pouvoir compter sur la responsabilité de son partenaire en raison de la dangerosité de certains numéros.
CIRKOPOLIS est un spectacle vivant de qualité se distinguant par sa modernité, son ingéniosité et sa maîtrise technique.

Du 05 au 29 octobre au 13ème Art au Centre Commercial Italie 2 dans le 13ème.
Du mardi au samedi à 21h, le mercredi et le samedi à 16 h également, et le dimanche à 15h .


THE PIANIST

Thomas Monckton

« Après avoir joué à guichets fermés dans les plus grands festivals à travers le monde , Thomas Monckton pose son piano pour la première fois à Paris.
Seul en scène, ce génie du burlesque , entre Buster Keaton et Charlie Chaplin , compose une symphonie visuelle d’une modernité et d’une folie pure.
Sur l’idée d’un récital de piano , d’un cérémonial musical , Thomas Monckton nous livre une performance jubilatoire , menée tambour battant par ce mime acrobate Néo-zélandais débordant d’imagination. »
Avis :
À mes côtés, dans la file d’attente de ce spectacle atypique , une dame pensait qu’elle allait voir une version théâtrale du film de Polanski … Elle a dû être bien surprise quand elle a découvert ce show qui, s’il devait être comparé à un film, serait davantage  » The artist  » !
Pour décrire le phénomène qui se produit sur scène, vous imaginez la chevelure , la dégaine et la maladresse d’un « Grand Blond avec une chaussure noire « , la souplesse de  » Valentin le désossé  » et l’expressivité du mime Marceau. Tout cela donne un curieux personnage qui ne se prend pas les pieds dans le tapis – car il n’y a pas de tapis sur la grande scène de ce nouveau théâtre – mais qui s’enroule dans les rideaux ou se cache sous une immense nappe afin de créer des choses très surprenantes.
L’individu est seul sur scène, avec un lustre volant et un piano à queue mystérieux.
Il est préférable de retrouver son âme d’enfant pour apprécier pleinement les facéties de Thomas Monckton.
Dans la salle, les enfants étaient particulièrement attentifs et réactifs aux pirouettes et aux gags de ce personnage imprévisible.
Les numéros peuvent paraître naïfs et les performances acrobatiques d’une simplicité déconcertante. Pourtant , ce spectacle est parfaitement réglé et a dû faire l’objet d’un travail minutieux. La précision des acrobaties témoigne de la maîtrise de l’artiste.
« The pianist  » est une histoire, sans paroles mais tout en mouvement qui s’adresse à tous les publics.
Un One-man show qui sort des sentiers battus , déjanté et poétique.

Du 11 octobre au 12 novembre au Théâtre 13ème Art, Centre Commercial Italie 2
Du mercredi au samedi à 19 h
Le samedi à 14 h également et le dimanche à 17h.

*** Michèle***

Théâtre du 13 ème Art
Centre commercial Italie 2

30 avenue dItalie

75013 Paris

Infos pratiques et réservations sur le site du 13ème Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *