[Avis] Zombillénium réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord.

Tiré de la bande-dessinée éponyme d’Arthur de Pins, Zombillénium est un film d’ animation réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord. Après avoir été sélectionné au festival de Cannes et d’Annecy cette année,  le film sortira le 18 octobre. Pile  poil pour  la période de la Toussaint et de Halloween ! Voici mon avis sincère. Croix  de bois, croix de fer…
Synopsis
Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité… Jusqu’à l’arrivée d’Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir… Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ? 

Avis :

 

J’ai passé un très bon moment devant ZOMBILLENIUM, c’est même « 100 pour sang » coup de cœur.
L’animation est bien faite, fluide, elle regorge de petits détails ( affiches, pancartes, t-shirts, décors, tout est peaufiné…) . On note aussi un beau travail sur les ciels, la transformation d’un personnage, etc.
L’histoire n’est pas bête, elle est divertissante avec des moments émouvants.
Le scénario contient aussi une petite réflexion (assez cynique) sur le monde du travail – et sur la société en général – avec des répliques savoureuses comme « Ce n’est pas parce qu’on est morts qu’on doit se faire exploiter ! »

Les zombies sont en effet considérés comme inférieurs aux vampires par ces derniers.
En effet, ils ne sont pas aussi attirants et rentables dans Zombillénium. Du moins avant l’arrivée de Hector…
La réflexion sur le monde du travail et l’exclusion était certes déjà présente dans la bande dessinée d’Arthur de Pins. Cependant l’histoire a été remaniée à l’occasion du film.
On appréciera ainsi la relation père/fille entre Hector et sa petite fille Lucie – même si c’est un point du scénario assez classique au cinéma.
Il faut noter que le film est à double lecture. Ce n’est pas un film pour adultes ou pour enfants. Il plaira à toutes les générations. Les adultes adhéreront à la – légère- critique de la société à la réflexion sur la parentalité et autres références culturelles (Twilight,  le clip « Thriller » … ).

Les enfants seront du côté de Lucie et suivront les aventures de la petite fille et de son géniteur dans le monde des vivants et dans le parc d’attractions. Il y a aussi une petite histoire d’amour  qui devrait ravir les jeunes spectateurs.

Si le cœur de cible du journal de Spirou qui éditait la BD était les enfants de 8 à 12 ans, le film pourra intéresser les enfants un peu plus jeunes (dès 6-7 ans ) en fonction de leur sensibilité. Bref, Zombillénium s’adresse aux spectateurs de de 7 à 77 ans.

La bande originale dépote, notamment avec une chanson de Mat Bastard (« Stand As One ») et avec une grande surprise : « Les corons » de Pierre Bachelet !

Vous l’aurez compris,  Zombillénium pour moi c’est  » 100 pour sang » coup de coeur , 0 coup de griffes. Du très bon cinéma d’ animation ni décérébré ni plombant made in France.

Je vous  parle de Zombillénium  sur Séance Radio avec Betty Mourao dans  l’émission Séance live du 26 septembre 2018 :

ZOMBILLENIUM

d’Arthur de Pins & Alexis Ducord

Avec les voix de : Emmanuel Curtil, Alain Choquet, Kelly Marot, Mat Bastard…

Durée 78 minutes

Dans les salles le 18 octobre 2017

Distributeur : Gebeka Films

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *