[Documentaire] NOTHINGWOOD – Cannes 2017

 

 

NOTHINGWOOD, film franco-allemand de Sonia Kronlund, a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs, dans le cadre du dernier festival de Cannes.

Ce documentaire, qui a récolté plusieurs nominations sur la Croisette, suit les tribulations de Salim Shaheen, acteur-réalisateur – producteur afghan.
Après Hollywood, Bollywood, place à « Nothingwood » ! 

 

Synopsis :

A une centaine de kilomètres de Kaboul, Salim Shaheen, l’acteur- réalisateur – producteur le plus populaire et le plus prolifique d’Afghanistan, est venu projeter quelques-uns de ses 110 films et tourner le 111 ème au passage.

Ce voyage dans lequel il a entraîné sa bande de comédiens , tous plus excentriques et incontrôlables les unes que les autres , est l’occasion de faire connaissance de cet amoureux du cinéma, qui fabrique sans relâche des films de série Z dans un pays en guerre depuis plus de trente ans .Nothingwood livre le récit d’une vie passée à accomplir son rêve d’enfant.

Avis :

Nothingwood, ce n’est pas rien …
C’est un film réalisé par une femme sur un homme qui fait des films, beaucoup de films mais qui est connu et reconnu uniquement dans son pays , l’Afghanistan . Mais quel homme !
Excentrique , exubérant , imprévisible , il n’y a pas assez de qualificatifs pour décrire Salim Shaheen qui est aussi coriace , tenace et pugnace . Une forte personnalité passionnée devant et derrière la caméra , qui a combattu les Talibans et qui termine un film même si la plupart de ses comédiens ont été blessés à la suite d’une explosion .
De l’audace et du courage, Salim n’en manque pas , de même que la réalisatrice française, Sonia Kronlund, qui partage le même amour de l’Afghanistan . Car il fallait avoir un sacré cran pour une jeune femme de tourner dans ce pays en guerre . Et ce qui est le plus surprenant dans ce long métrage , c’est qu’il est souvent drôle au regard de situations très cocasses et des expressions irrésistibles du réalisateur . Sonia Kronlund a su capter parfaitement ces expressions au même titre qu’elle a sublimé l’immensité et la beauté des paysages souvent insolites.
Nothingwood est le portrait d’un homme étonnant qui a une faim insatiable pour les histoires et les images , et qui a besoin de se mettre en scène et de rejouer sa vie.
Ce monsieur incarne une belle version de la fureur de vivre et une démonstration vivante de l’amour inconditionnel du cinéma.
Il faut aller voir ce film pour le portrait d’un personnage hors du commun mais aussi pour le dépaysement assuré.
Sans oublier l’humour dont la réalisatrice ne semble pas privée.
Une réussite qui a valu une longue standing ovation à l’équipe lors de sa projection en avant première au Cinéma des Cinéastes et qui n’a pas laissé insensible les festivaliers de Cannes.

 

NOTHINGWOOD

Documentaire / Biopic de Sonia Kronlund
Avec Salim Shaheen

Durée : 1 h 25 min

Distributeur : Pyramide Distribution

AVP le samedi 10 juin à 14h30 au Forum des images (voir Cannes à Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *