[Avis] LE GOUT DU TAPIS ROUGE, documentaire sur le festival de Cannes

En mai, à Cannes, a lieu le plus grand festival de cinéma. Les caméras du monde entier sont braquées sur les stars qui gravissent les marches du Palais. Mais si nous dévions légèrement le regard, se déroule alors sous nos yeux, un tout autre festival. Celui des “invisibles”, ceux dont on ne parle jamais, ceux qui sont omniprésents mais qu’on ne voit pas. Qu’ils soient groupies, artistes de rue, badauds, vendeurs à la sauvette, mannequins, cinéphiles, travailleurs ou sans-abri, chacun tente de se frayer un chemin dans le dédale cannois, saturé d’écrans, de rêves et de symboles. Se déroule alors sous nos yeux un dialogue imaginaire entre ces personnages invisibles et ce lieu fantasmé.

Olivier Servais les a rencontrés.

Le documentaire LE GOUT DU TAPIS ROUGE sort au cinéma le 17 mai , premier jour du Festival de Cannes 2017 ! En voilà un beau timing… Avis sur ce documentaire qui tombe à pic.

Embed from Getty Images

>> Voir la bande-annonce

 Avis express : le goût du tapis rouge : Regarde les stars passer… 

Clin d’œil au titre du film de Kiarostami, “Le goût de la cerise” , ” Le goût du tapis rouge”  est un documentaire sur la vie de la Croisette pendant le festival.

Les stars du réalisateur, ce sont les cinéphiles anonymes, les quidams qui font de Cannes l’événement le plus connu après les JO….  D’illustres inconnus font donc “leur”  festival et, sans eux, ce dernier n’aurait pas la même allure. 

Pour avoir joué la passante sans souci lors du Festival de Cannes, je certifie que l’ambiance de cet événement alors qu’on n’est pas festivaliers est bien restituée. Il s’en passe des choses sur la Croisette lors du festival de Cannes, et il en passe, du monde ! Lors du festival Cannes les files d’attente sont impressionnantes et on a toujours l’espoir d’obtenir un billet pour voir un film… certains confient qu’ils arrivent à midi pour la montée des marches de 18h  ; chacun s’organise pour être le mieux placé.

Notons que les premières images sont assez originales et extraordinaires… Issues du festival de Cannes 2015, elles sont déformées un peu comme un fish-eye pour nous montrer le prisme déformé de la réalité. 

Puis on rencontre la foule cannoise composée principalement de curieux passionnés de cinéma qui viennent voir leur idole. “On est là pour le rêve !” affirme une dame qui regarde passer les stars depuis 20 ans. 

Après un certain temps, une fois l’amusement et la découverte du documentaire passés,  on pourra juger l’exercice assez vain, surtout qu’il y a très peu de paroles. Mais les images parlent d’elles-mêmes : d’un côté les stars,  les VIP, les professionnels du cinéma, les journalistes et autres accrédités ; de l’autre les passants, les touristes en goguette, les photographes amateurs ou professionnels , les artistes de rue et les SDF. Sans parler des commerçants ou des travailleurs qui assurent la bonne marche du festival comme le personnel des hôtels, les éboueurs, les agents de sécurité, les forces de l’ordre… 

En revanche, il faut noter la patience d’ange du réalisateur pour filmer la foule sentimentale (ou non) de Cannes. Les images ont été tournées lors des éditions 2014 et 2015 du Festival de Cannes…  Deux ans de festival rassemblés en 1h10 et des poussières. 

Remarquons aussi une belle musique, originale à souhait.

“Le goût du tapis rouge” est peut-être anecdotique, mais c’est un documentaire attachant et sympathique, d’autant plus qu’il met à l’honneur des gens ordinaires. 

Cannes Film Festival

LE GOUT DU TAPIS ROUGE

Un film de Olivier Servais
AU CINEMA LE 17 MAI 2017

Durée : 1h13 

Distributeur : Destiny films

    Découvrez la bande-annonce le goût du tapis rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *