[Avis] SOUS LE MÊME TOIT de Dominique Farrugia

21 ans après Delphine 1 -Yvan 0, Dominique Farrugia repasse derrière la caméra pour une comédie à base de scènes de ménages. SOUS LE MÊME TOIT traite en effet de la colocation forcée entre deux jeunes divorcés…

 

Synopsis
Delphine et Yvan divorcent. Alors que sa situation financière ne lui permet pas de retrouver un domicile, Yvan se rappelle qu’il détient 20% de la maison de son ex-femme. Il revient alors vivre chez Delphine, dans ses 20%. Les deux ex vont découvrir les joies de la colocation forcée…

 

[Avis] SOUS LE MÊME TOIT – Delphine 80% -Yvan 20% !

SOUS LE MÊME TOIT, c’est une comédie sans prétention avec un point de départ intéressant et quelques bons moments. C’est l’histoire d’une cohabitation forcée entre deux divorcés. L’économie du couple en plus rigolo.
Le problème, c’est peut-être  que le film est très référencé… En plus du film de Joachim Lafosse,  on note une allusion directe à la Guerre des Rose – film cynique et méchant réalisé par Danny DeVito avec Michael Douglas et Kathleen Turner.

On pense à Génial,mes parents divorcent ! , et aussi ( et surtout)  à Papa ou Maman et à sa suite.

Enfin, Dominique Farrugia fait un clin d’oeil évident à son premier film en tant que réalisateur, Delphine 1 -Yvan 0 :  les protagonistes ont le même prénom et il y a toute une intrigue autour d’un jeune footballeur.

On a l’impression que Farrugia compte les points entre Delphine et Yvan, et il faut bien l’avouer, c’est Yvan, alias Gilles Lellouche, qui remporte le match. Il est lourd, égoïste, paresseux, vulnérable et fier -à -bras,  mais aussi capable de faire un “self cul” avec sa belle doche, ou de se souvenir du prénom des parents de son poulain… Lellouche en fait des tonnes et il faut bien l’avouer, on rit de ses frasques et d’un tel abattage.

A coté le personnage de Louise Bourgoin est plus conventionnel, et effacé. C’est dommage car cette actrice a déjà prouvé qu’elle avait du talent pour les comédies romantiques comme Un heureux événement ou L’amour dure trois ans.

Dominique Farrugia souhaite visiblement traiter de phénomènes de société, comme le divorce, la crise économique, le harcèlement via les réseaux sociaux tout en divertissant les spectateurs. Vaste programme qui hélas laisse un sentiment mitigé.
Il faut dire que le film est court : 1h30, et que, par exemple, la thématique du harcèlement scolaire est vite évoquée et réglée. De plus, il semble difficile de faire rire avec un tel sujet, même si la scène avec le directeur de l’école est amusante.

Il est aussi dommage que les personnages secondaires soient survolés, et un peu clichés, que ce soit Manu Payet en playboy, ou Marilou Berry en meilleure amie célibataire.

Ils héritent tout de même de quelques bonnes répliques, tout comme les jeunes acteurs qui jouent la progéniture de Delphine et Yvan.
C’est Julien Boisselier qui écope du rôle pas évident du nouvel amant de Delphine et il s’en sort avec les honneurs. Au lieu d’un beau gosse prétentieux et parfait, ou d’un c*** fini, Boisselier incarne un vrai gentil, un homme assez ordinaire… Un homme qui se trouve être timide, délicat, blessé par son récent divorce, en galère avec ses propres enfants.

Et puis, il y a Nicole Calfan et Marie Anne Chazel qui s’amusent avec leurs personnages respectifs de belle -mère intraitable et de mamie indigne.

 

Sous le même toit n’est pas une comédie incontournable, n’a rien de révolutionnaire dans son traitement : elle ne va ni dans la méchanceté, ni dans l’absurde, le comique étant principalement du comique de situation. Certaines scènes m’ont fait vraiment rire. D’autres pas.  A conseiller aux fans de Giles Lellouche et à ceux qui veulent un moment de détente.

 

SOUS LE MÊME TOIT

Date de sortie:  19 avril 2017 (1h 33min)
De Dominique Farrugia
Avec Gilles Lellouche, Louise Bourgoin, Manu Payet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *