[Avis] PATIENTS de Grand Corps malade et Mehdi Idir

PATIENTS de Grand Corps malade et Mehdi Idir est sorti en salles depuis le 1er mars 2017. Il s’agit d’une adaptation du roman éponyme de Grand Corps malade. Voici l’avis de Michèle…
Merci d’avoir patienté !

Synopsis :

« Se laver, s’habiller, marcher, jouer au basket , voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident.
Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens… Bref, toute la crème du handicap.
Ensemble , ils vont apprendre la patience.Ils vont résister, se vanner,s’engueuler, se séduire mais surtout trouver l’énergie pour réapprendre à vivre.
Patients est l’histoire d’une renaissance, d’un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul. »

Avis :

Avoir 20 ans et être cloué au lit.
Avoir 20 ans et être totalement dépendant des autres pour accomplir les gestes quotidiens les plus banals comme se laver, boire, manger , est une souffrance incontestable, une de ces épreuves dont on peut ressortir meurtri ou grandi.
Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade est passé par cette épreuve et est devenu grâce à son livre puis avec ce film, un messager d’espoir .
Contrairement à de nombreuses fictions qui ont une vision totalement pessimiste de notre société , ce long métrage est positif dans le sens où il décrit une réalité implacable en évitant le mélo larmoyant .
Ce qui est particulièrement troublant dans ce film , c’est qu’avec un tel sujet , le rire soit autant présent . Ce fameux humour » handicapé  » réussit à tous les coups à nous détendre face à une situation insupportable .
Cet humour devient une force de vie pour ceux qui le pratiquent et une forme de politesse pour ceux qui l’entendent .
Le terme patients qui désigne à la fois un nom et un adjectif est un titre parfait pour cette leçon de courage et cette lutte pour la vie réalisées avec brio par Grand Corps Malade et son ami d’enfance , Mehdi Idir. Un film de potes , un premier film mais une certaine maîtrise dans l’art de raconter les choses vues de l’intérieur . Les premières minutes nous transportent réellement dans la tête de Ben totalement impuissant suite à un plongeon malencontreux dans une piscine …
Toutes ces discussions auxquelles la personne au corps brisé ne peut réagir , tous ces détails de la vie quotidienne qui sont humiliants sont particulièrement bien montrés. Et la banale expression  » Passe moi le sel  » prend une ampleur différente grâce au sens de l’observation aigu de Fabien Marsaud.
Pour interpréter le rôle de Ben, un jeune acteur formidable réalise une prestation remarquable.  Il s’appelle Pablo Pauly et mérite une salve d’applaudissements.

Il est également bien entouré par d’autres acteurs qui ont une forte personnalité tels Sofiane Guerrab, Moussa Mansaly, Nailia Harzoune.

Le choix du casting est donc d’autant bien réussi que certains acteurs sont de véritables patients de ce centre de rééducation où a séjourné Grand Corps Malade.
La réalisation n’est pas très originale mais l’intérêt de ce film porte sur son aspect documentaire avec une vision très personnalisée du handicap.
Cette authenticité , cette véracité rendent ce long métrage particulièrement attachant .
Et, une bonne nouvelle, il n’est plus besoin de patienter pour le voir car il est en salles depuis le 1er Mars !
Il serait dommage de passer à côté de ce film sensible, vrai et puissant, sans fioritures mais aussi drôle et émouvant qui peut changer notre regard sur les personnes en situation de handicap.

Bande-annonce:

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>