[Lecture cinéphile ] Aller au cinéma ou faire l’amour de Christine Masson,

Aller au cinéma ou faire l’amour : quel joli titre !
C’est très certainement un clin d’œil de l’auteur, Christine Masson,  à Peindre ou faire l’amour , le film des frères Larrieu, mais c’est aussi le point de départ d‘un récit personnel et atypique, un témoignage de cinéphile et de journaliste de cinéma dont l’enthousiasme n’a pas diminué en 30 ans de travail…

 

Pour faire un clin d’œil à l’auteur, j’ai décidé d’enregistrer un podcast en guise de compte-rendu de lecture… 11 minutes et quelques secondes au lieu des 5 prévues. Mille excuses pour les « euh », et la qualité du son… mais c’est avec passion que je vous parle de ce coup de cœur !
Et c’est bien de passion, celle du 7ème art, dont parle Christine Masson dans Aller au cinéma ou faire l’amour. Un ouvrage intéressant, bourré d’anecdotes et très plaisant.
Bonne écoute  !

Présentation du livre :

Les grands fauves du cinéma approchés de très très près…

Elle les a tous approchés de très près ces grands fauves que sont Pialat, De Niro, Wenders, Spielberg, Almodovar, Ferrara, Kaurismäki… Christine Masson livre ici pour la première fois les moments incandescents, insolites ou tendres qu’elle a vécus avec ces monstres du cinéma durant 30 ans. Comme ce jour où, alors que Francis Ford Coppola dînait à Cannes avec sa famille dans un petit restaurant italien, elle a convaincu chaque tablée de fredonner la musique du Parrain… Où ce jour où Lars von Trier l’a embarquée dans une folle séance d’hypnose dans les sous-sols d’un hôpital de Copenhague. Les magnifiques dessins de Yann Legendre saisissent parfaitement l’essence de ces textes, de ce parcours intime. Celui d’une femme consumée par l’amour du cinéma.

***

Aller au cinéma ou faire l’amour

Christine Masson,

  • Illustrations  : Yann Legendre
  • Date de parution : 01/02/2017
  • Editeur : Textuel
  • 144 pages
  • Prix : 19 euros 90

 Livre en partenariat France Inter pour les 10 ans de l’émission animée par Christine Masson « On aura tout vu ».

* Erratum dans le podcast  : j’ai dit Frères Dardenne or il s’agit des Frères Larrieu. Pardon !

Bonus : Les podcasts et radios cinéphiles

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.