[Avis] La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach

Le cinéma d’animation français est le troisième au monde après les USA et le Japon…
Il produit des œuvres atypiques comme La Jeune Fille sans mains réalisé par Sébastien Laudenbach.

Ce long métrage  a remporté le prix du jury au festival international du film d’animation d’Annecy 2016 et s’est fait remarquer au Festival de Cannes dans la sélection de l’ACID.


L’histoire : En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l’eau, un doux jardinier et le prince en son château…

Avis 

shellac-la-jeune-fille-sans-mains-image-1816
La jeune fille sans mains (c) Shellac

Ce premier long métrage à la fabrication expérimentale et épurée  -des esquisses avec  ses grands aplats de couleur dépassant le dessin -ne  charmera pas tout le monde. Il faut reconnaître qu’il sort du cadre habituel des films d’animation avec son style à la fois poétique et réaliste.

Le conte choisi par Sébastien Laudenbach est une histoire assez méconnue et difficile d’accès des frères Grimm.
Certains spectateurs seront sensibles à la cruauté du récit, voire sa crudité.
Il faut dire que le scénario n’expurge pas le conte de sa noirceur et explore les relations de l’héroïne avec les autres, la nature, la mort, l’amour, la violence, le rapport au corps – la jeune fille est quelquefois nue,  elle fait l’amour, accouche,  mange, fait ses besoins !
Nous sommes donc bien loin des blockbusters d’animation plaisants mais formatés.

shellac-la-jeune-fille-sans-mains-image-1817

Le film bénéficie d’un casting vocal de choc, notamment avec Anaïs Demoustier et Jérémie Elkaïm.

A vous de voir s’il vous souhaitez emmener vos enfants âgés de neuf ans ou plus. En tout cas le film est doté d’une belle originalité.

Vous pourrez le découvrir au carrefour du film d’animation ce week-end au Forum des images de Paris et dans toutes les salles de cinéma françaises le 14 décembre.

shellac-la-jeune-fille-sans-mains-image-1818

 

LA JEUNE FILLE SANS MAINS

Un film de Sébastien Laudenbach

En salles le 14/12/2016

durée : 73 mn

  • Festival de Cannes 2016 – Programmation ACID
  • Festival d’Annecy 2016 – Compétition longs métrages
    • MENTION DU JURY 
  • Festival de Cabourg 2016 – Panorama

La jeune fille sans mains – Bande annonce from Shellac on Vimeo.

FICHE ARTISTIQUE

  • La Jeune fille
    • Anaïs Demoustier
  • Le Prince
    • Jérémie Elkaïm
  • Le Diable
    • Philippe Laudenbach
  • Le Père
    • Olivier Broche
  • La Mère
    • Françoise Lebrun
  • le Jardinier
    • Sacha Bourdo
  • La déesse de l’eau
    • Elina Löwensohn

FICHE TECHNIQUE

  • Inspiré par Olivier Py
  • Librement adapté du conte des frères Grimm, La jeune fille sans mains
  • Musique originale : Olivier Mellano

FICHE PRODUCTION

  • Production
    • Les Films Sauvages, Jean-Christophe Soulageon
  • Co production
    • Les Films Pelléas, David Thion, Philippe Martin
  • avec le soutien
    • du CNC – Fonds d’aide à l’innovation, de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, de la Région Île de France, de Pyramide International

Fiches du film via http://www.shellac-altern.org/

1 commentaire sur “[Avis] La Jeune Fille sans mains de Sébastien Laudenbach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *