[Evénement ] Conférence de presse Sully

Le nouveau film de Clint Eastwood, « Sully », nous raconte l’histoire incroyable mais vraie du commandant Sullenberger qui a réussi à faire amerrir son avion en janvier 2009 en plein sur l’Hudson.

sully-trio

Conférence de presse SULLY, 18/11/2009 : Aaron Eckhart, Tom Hanks, Chesley Sullenberger

A l’occasion de la sortie en France de »Sully », une conférence de presse a été organisée à Paris avec les acteurs principaux Aaron Eckhart, Tom Hanks,  et le vrai « Sully » Chesley Sullenberger.  A noter que Clint Eastwood et son scénariste ont eu recours à son livre « Highest Duty: My Search for What Really Matters » pour écrire le scénario de « Sully ».
J’ai eu le privilège d’assister à la rencontre presse et de poser une question.

sully-poster

Vous pourrez retrouver l’intégralité de la conférence de presse en vidéo en fin de billet, mais voici quelques morceaux choisis

 

A propos de Clint Eastwood

Tom Hanks : « C’est vrai que c’est quelqu’un qui parle très peu (…) Comment il nous a dirigé ?  Calmement. (…) Il n’y a pas de répétition. Il n’y a pas tellement de prises en tant que telles; il épuise chaque scène. Clint est fan des acteurs et il veut qu’on arrive et qu’on soit prêts comme des musiciens de jazz. Il veut peut-être nous surprendre et qu’on se surprenne. Je vous donne la version courte et c’est déjà long par rapport à ce qu’il aurait dit ! »

 

2016-11- SULLY

Aaron Eckhart

Aaron Eckhart  :

« Clint Eastwood fait confiance à ses acteurs. (…) Il vous fait des suggestions. Il parle doucement, il n’impose jamais sa volonté aux acteurs. Ce qui est très agréable pour un acteur, on sent qu’on est dans une collaboration. (…) Il ne nous épuise pas en tant qu’acteurs. »

 

tom-hanks

Tom Hanks

Tom Hanks, à propos de son interprétation de « Sully ».

« Pour incarner un homme comme Sully, je pense que le plus difficile est toujours d’essayer d’habiter le personnage, de prendre le même espace que lui, de camper l’expertise, le sérieux et la grande expérience qu’il tire de sa vie avant l’accident. »

Tom Hanks a également insisté sur l’opportunité présentée par le film de « faire un manifeste, de montrer le voyage (le cheminement) effectué par Sully. »

sully

Chesley Sullenberger

Le « vrai » Chesley Sullenberger était présent lors de la conférence de presse parisienne.

Le pilote s’est confié : « C’était un rêve absolu de voir Tom Hanks jouer mon rôle ».

« Lors la première vision du film avec ma famille, c’était extrêmement émouvant, c’était une projection privée la première fois que nous avons vu ‘Sully ‘  mais ça nous a pris du temps pour transcrire toutes les émotions que nous avons ressenti … La deuxième projection on a vu le film dans un cadre plus normal.  Et à la troisième projection, il y avait du public ! (…) c’était vraiment sympathique de voir comment cette histoire continue à toucher  les gens. »

A propos du fameux amerrissage du vol 1549 de 2009  et de ses conséquences :

C.S: « C’est le genre d’événements qui divise votre vie en deux : l’avant et l’après »
« Ce vol, bien qu’ayant eu une issue heureuse, a été traumatisant pour tous ceux qui étaient dans l’avion et pour leurs familles ».

« Ce vol a été a été traumatisant pour tous. En particulier pour moi. Mon corps a réagi physiologiquement. Pendant des jours, je n’ai pu dormir que 45 minutes par nuit. J’ai souffert du syndrome de stress post traumatique, tout comme Jeff (Skyles, son copilote). J’ai fait des cauchemars (NDLR : cauchemars que l’on peut voir dans le film). Mais les gens sont résilients; j’ai intégré cet événement en moi, et non comme quelque chose qui me serait arrivé. »

« Jusqu’à ce que l’enquête (du Conseil national de la sécurité des transports- NSTB) soit terminée, et cette enquête était nécessaire (…),ça a pris 15 mois, notre réputation professionnelle était en jeu (…)
Ce n’était pas mon intention de rechercher la popularité, ça a été dur par moments, mais ça a été finalement de nouvelles opportunités pour ma famille et moi. On voyage désormais de par le monde, on fait des choses qu’on n’aurait pas imaginé avant. .. »

« J’ai piloté après cet incident, et c’était important que je le fasse, c’est ma passion, c’était mon métier. J’ai attendu d’être prêt : il fallait vraiment que je puisse retrouver mes cycles de sommeil, et tout mon état de santé normal. Il a fallu que je passe un examen. Et quand je suis retourné dans le cockpit, j’étais comme de retour à la maison, j’ai passé ma vie à piloter… Mais je dois dire que la première fois après cette histoire que j’ai vu des oiseaux, cela m’a arrêté ! Après mon examen, mon premier vol a été avec mon copilote.  J’ai pris aussi mon dernier vol avec Jeff Skyles, c’était un bon moyen d’arrêter. »

photo-trouvee-sur-le-compte-officiel-du-capitaine-sully

Photographie trouvée sur le compte Twitter du capitaine Sully ! (@Captsully)

 

A.E : « J’étais en Europe à ce moment-là, je regardais les nouvelles, je me souviens des images avec les passagers sur les ailes de l’avion. Je trouvais cela stupéfiant, connaissant le fleuve Hudson et ayant vécu à New York, sachant que finalement tout s’était bien passé. Naturellement,  à NYC,  un avion qui vole bas au- dessus de la ville, ce n’est vraiment pas quelque chose de bien, et c’était  au final une victoire pour la ville, pour une fois tout le monde a travaillé ensemble pour sauver les passagers.

Je passe ma licence de pilote et avant de faire le film, j’ai effectué un vol et il y a eu une alarme : un avion nous arrivait droit devant, et un autre avion a fait un virage très serré devant vous….  Mon instructeur m’a dit que cela ne lui était jamais arrivé avant ! Donc il y a des choses qui peuvent arriver en vol. Je n’ai plus piloté depuis ! je n’ai pas eu l’occasion de revenir dans un cockpit ! »

TH :  « J’ai vu cette même scène avec les passagers sur les ailes à la TV. Ma première réaction a été de me demander ce que les gens ont pu ressentir en voyant cet avion de ligne volant très bas sur Manhattan. Les New Yorkais étaient sûrs que cet avion était plein de terroristes et qu’il y avait des milliers de personnes qui allaient mourir en quelques minutes et que ce serait un jour affreux pour NYC et les USA. Ils attendaient que les sirènes et la fumée arrivent .Et finalement, c’était l’opposé de la pire des journées de NY. Les premières personnes ont été secourues en 7 minutes. Et Sully a accompli un exploit impossible à 99%.

Chaque fois que je suis en avion et qu’il y a une turbulence, tout le monde me regarde. parce que je dois savoir expliquer ce qui est arrivé. Et bien sûr j’ai la réponse. Je dis quelque chose et les passagers me remercient, et on continue le vol et tout le monde est tranquillisé et rassuré ! »

 A propos de Jeff  Skyles, le copilote de Sully

AE : « J’ai pu parler avec Jeff, je pense qu’il m’a tout expliqué, il a répondu à toutes mes questions sur ces premières impressions sur ce qui s’était passé. Il continue à piloter aujourd’hui;  la première chose qu’il a noté, c’est le silence, le silence est anormal quand on  pilote. Il a aussi raconté les nuits sans sommeil, les tremblements, les effets que cela a eu sur sa vie. Je n’ai pas eu assez de temps avec lui car il continue à travailler. Mais je crois que j’ai compris l’essentiel de ce qu’il a ressenti. »

aaron-tom-sully

A propos des secouristes et sauveteurs présents lors de l’incident.

TH : Ils étaient là, sur le tournage. Il fallait bien engager des personnes pour jouer dans le fil. Alors pourquoi ne pas avoir les vraies personnes qui étaient là ce jour-là ? Les personnes qui conduisaient les ferry, les secouristes, les gens de la Croix Rouge sont venus. C’était pour eux une fierté et un honneur de participer à cette reconstitution.

A propos d’héroïsme

TH: « Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui a fait quelque chose d’héroïque et qui affirme »Oui, je suis un héros ! »
La véritable définition d’un héros, c’est quelqu’un qui risque sa vie pour en sauver d’autres, se met en danger pour sauver d’autres personnes. Et Sully et Jeff  Skyles sont des héros de par leur métier, ils pilotent des avions, ils vont contre la mort et à l’encontre des lois de la physique.

Des avions dans lesquels ils transportent des femmes, des enfants, des hommes…  ils leur disent « Asseyez-vous, je vous emmène de La Guardia  à Charlotte, d’une manière tout à fait ordinaire, mais ce sera une chose héroïque que je suis en train de faire et je m’en porte garant ».
C’est ce qui est pour moi héroïque, quelque chose qui requiert de l’expérience et des années d’apprentissage.

Pour moi, il n’y a aucun doute, cela demande un effort surhumain. Il faut avoir les nerfs que l’homme ordinaire n’a pas, et l’expérience qu’un homme ordinaire ne possède pas.
Et une fois que cet avion était sur l’eau, il y a eu beaucoup d’hommes héroïques qui ont passé deux heures à secourir les passagers.

 Donc oui, Sully, c’est un héros. »

cs-sully

« Sully » tenant le badge de la mission spatiale Proxima. Photo prise par @AvgeeksFR

« Qui sont vos héros dans la vie  » ? 

AE :

« Tom (Hanks) est un d’entre eux ! Et Sully !
Avec ce film, j’ai rencontré Tom et Clint(Eastwood). Ce sont des icônes. (…) Tom et Clint ont façonné notre industrie ; j’ai grandi en les regardant… je suis un grand fan des deux. Les regarder au travail, c’était un honneur et un privilège pour moi.

C’est vrai, ce sont mes héros ! »

TH :

« On rencontre des gens courageux et des héros tous les jours, ce sont des gens qui savent prendre des responsabilités , qui savent faire ce qu’il faut faire.

Moi je travaille avec une association qui s’appelle « Les héros cachés ». C’est une association qui en fait s’occupe des familles des vétérans qui reviennent physiquement et mentalement transformés par leur expériences de la guerre. Et ces héros, ce sont les membre de la famille qui vont s’occuper des vétérans pendant le reste de leur vie.(…) Mes héros dans la vie sont des personnes qui ne fuient pas leur responsabilités. »

CS :

« Qui sont les personnes que j’admire ? Durant toute ma jeunesse, j’ai été fasciné par le pilotage, donc je suivais toute l’exploration de l’espace. J’ai énormément d’admiration et de respect pour les astronautes. (…)

En général, les gens qui ont marqué la société pour moi sont les personnes qui ont le courage moral de faire des choses qui sont impopulaires, de mettre de côté leurs besoins  et de faire ce qui est bon pour l’Humanité. »

Vidéo de la conférence de presse « Sully », 18/11/2016, Paris ( 35 minutes)

sully-poster-us

 

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>