[Avis] Cigarettes et Chocolat Chaud avec Camille Cottin et Gustave Kervern

cigarettes-et-chocolat-chaud
Cigarettes et chocolat chaud (c) Diaphana

« Cigarettes et Chocolat Chaud » est la première réalisation de Sophie Reine. Si le nom de Sophie Reine vous dit quelque chose, c’est normal : elle est monteuse de profession. Elle a ainsi monté les films de Rémi Bezançon dont « Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie »..; ou encore Conversations animée avec Noam Chomsky, La French, My Sweet Pepperland…  Mais de quoi parle au juste ce premier film passé en avant-première au Festival d’Angoulême et au Arras Film Festival ?
Cette reconversion de Sophie Reine est -elle réussie ? Retrouvez mon avis ci-dessous et ma discussion avec Betty Mourao au sujet du film !
Les photos et lien vers la vidéo de la rencontre avec l’équipe du film seront ajoutées ultérieurement.

 

 

Synopsis :

Denis Patar est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janis 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ». Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang…

 

AVIS

la-famille-patar

Les premiers échos émanant de festivals étaient positifs. Effectivement, ce film sans prétention est réussi dans le sens où il atteint son objectif :  nous faire rire, sourire et parfois nous rendre triste.

Cigarettes Et Chocolat Chaud  est une tragi-comédie équilibrant parfaitement rires et émotions.

D’ailleurs cette impression de réussite n’est pas due au hasard.
Sophie Reine s’est inspirée de son histoire personnelle et de son enfance pour créer cette famille bohème.
On sent une grande sincérité et un vrai plaisir derrière ce premier film qui dispose d’un évident « capital sympathie ».

La maladie de Tourette est évoquée dans le film :  réalisatrice et les acteurs se sont visiblement documentés, à aucun moment on ne tombe dans la caricature ou dans la sensiblerie. Le scénario fonctionne donc bien, sauf si vous n’aimez pas les changements de tonalité, car le film commence comme une comédie, puis vire à quelque chose de plus dramatique, enfin se résout de façon plutôt heureuse ( mais ce n’est pas un happy end total et classique.)

Le casting est particulièrement bien trouvé :  aucun acteur ne tire la couverture à lui ou n’en fait trop.
Gustave Kervern (« Dans la Cour » notamment), loin de « Groland », joue un père aimant mais totalement dépassé par les événements, vivant dans le deuil de sa femme. Et un peu dans le déni de ses difficultés…  On sent qu’il est prêt à tout pour ses filles, qu’il voudrait qu’elles ne se soucient de rien et vivent dans un monde fantaisiste.

Ses deux filles, Janine et Mercredi sont incarnées par Héloïse Dugas et Fanie Zanini (vue dans Suzanne).cigarettes_et_chocolat_chaud_photo_13-2015-mandarin-cinema_alexis-cottin-1024x576

J’ai découvert Héloïse Dugas dans ce  film,  elle campe avec talent une jeune fille qui subit de nombreuses épreuves. C’est une jeune actrice à suivre à mon avis !

Après « Dix pour cent« ,  Camille Cottin confirme qu’elle peut jouer autre chose que des personnages hauts en couleur ou risible genre » Connasse » :  elle est tout à fait crédible en travailleuse sociale un peu stricte et consciencieuse qui tombe sous le charme des Patar…camille-cottin-et-gus-kervern

Frank Gastambide joue certes un petit rôle pas comique, loin des  » Kaïra ».

Côté mise en scène, je retiens les séquences animées ( les dessins des jeunes filles prennent vie). Le scénario fait qu’on s’intéresse aux personnages, on veut savoir ce qui va se passer. Et puis, un film utilisant la musique de David Bowie ne peut pas être totalement mauvais pour moi !

Pour finir, on sent l’influence de « Little Miss Sunshine » , ou on pense à « Captain Fantastic «  en regardant le film. Dans ce trois films, il s’agit de familles qui ont connu des drames mais qui restent unies, même si leur mode de vie pourrait être critiqué…  Il y a pire comme référence !
Cigarettes Et Chocolat Chaud reste malgré ses références américaine un film très français en ajoutant de nombreux détails comme « le Livre sans nom », les références aux manifestations qui ont lieu en France, l’ASE …
cigarette-chocolat-chaud-cuillers
Après la projection, nous avons pu rencontrer une grande partie de l’équipe du film notamment  Sophie Reine, Camille Cottin, Gustave Kervern, Fanie Zanini et Héloïse Dugas … Une rencontre avec de nombreux moments drôles et sympathique.

L'équipe du film
L’équipe du film Cigarettes et chocolat chaud : Gustave Kervern, Héloïse Dugas, Sophie Reine, Fanie Zanini et Camille Cottin (c) legenoudeclaire.com

Merci à Ciné+ pour l’invitation.

Podcast

Dans la « Séance live » du  15 novembre, Betty Mourão et moi-même avons discuté de CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD.

Retrouvez notre intervention ci-dessous et sur seanceradio.com

CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD

Date de sortie : 14 décembre 2016 (1h 38min)
De Sophie Reine
Avec Gustave Kervern, Camille Cottin, Héloïse Dugas, Fanie Zanini, Thomas Guy, Franck Gastambide, François Bureloup…

Distribué par Diaphana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.