[Avis] Doctor Strange avec Benedict Cumberbatch

Florian alias « Captain Movie » et moi sommes allés voir le docteur. « Le Docteur Strange ».
Le 26 octobre prochain, les studios Marvel nous donnent rendez-vous avec un docteur pas comme les autres. Doctor Strange raconte l’histoire de Steven Strange, personnage culte des comics Marvel. Ce brillant mais arrogant neurochirurgien voit sa vie remise en cause lorsqu’il perd l’usage de ses mains lors d’un terrible accident de voiture. Mais peut-être existe -t -il d’autres univers et d’autres façons de sauver des vies… Alors, on vous prescrit une visite dans votre cinéma le plus proche – ou pas ?

Dr Strange affiche FR.jpg

L’avis de la patiente n°1 (Claire)

J’ai découvert le docteur Strange avec ce film.Je ne pourrai donc pas comparer avec les comics.
C’est de loin mon Marvel préféré, ex-aequo avec les Gardiens de la Galaxie. Pourquoi ? D’abord, parce j’ai aimé découvrir ce personnage et son univers.

Ce n’est pas une histoire de gros bras, le personnage créé par Stan Lee et Steve Ditko  en 1963 est un neurochirurgien désabusé et imbu de sa personne, qui découvre qu’il est en fait doté de pouvoirs magiques. Oui, il est sorcier, mais cet anti-héros est tout sauf enchanté de devoir sauver la Terre. De plus, son apprentissage (ou désapprentissage) est loin d’être gagné…

Et surtout, j’ai été soufflée par certains passages du film. L’esthétique proprement renversante de « Doctor Strange » emmène le film de super héros dans une autre dimension.  Cette impression a certainement été renforcée par la technologie IMAX employée dans la salle de projection et la 3D, mais même dans une salle normale et en 2D, ce sera une fête pour la rétine!

« Dr Strange », c’est le plus psychédélique des films Marvel – et d’ailleurs de nombreuses fois, on y retrouve des motifs de mandalas, ou de jeux de miroirs. Les visions offertes semblent avoir été tournées sous l’effet de puissants psychotropes. Imaginez un mélange entre « 2001, Odyssée de l’espace » et « Inception ». Le tout vu à travers un kaléidoscope… Voilà, vous y êtes !

Autres points positifs : au milieu de ces moments proprement hallucinants, on retrouve un casting de gueules de cinéma (et acteurs doués) comme Benedict Cumberbatch (alias le docteur Strange), Tilda Swinton, Mads Mikkelsen ou encore Chiwetel Ejiofor. Aussi, dans un rôle moins important, on retrouve Rachel McAdams et Benedict Wong.

D’accord, ce n’est pas la performance de leur vie, mais je trouve que les acteurs ont tous été bien choisis et qu’ils remplissent plus que correctement le cahier des charges.

Marvel's DOCTOR STRANGE..Doctor Stephen Strange (Benedict Cumberbatch)..Photo Credit: Jay Maidment..©2016 Marvel. All Rights Reserved.
Marvel’s DOCTOR STRANGE..Doctor Stephen Strange (Benedict Cumberbatch)..Photo Credit: Jay Maidment..©2016 Marvel. All Rights Reserved.

Bien qu’un peu classique et formaté (naissance d’un super héros oblige), le récit cumule habilement humour bien senti (Le wifi ! La cape magique !), scènes d’actions époustouflantes et références à l’univers Marvel. Pour ce dernier point, il faut signaler un savoureux cameo de Stan Lee, qui lit tranquillement « Les Portes de la perception » (« Doors of perception »)dans le bus.

Paradoxalement, les séquences de combats se rapprochent du wu xia pian – si on exclut les pouvoirs magiques des personnages.
Je pense notamment à la bataille finale, sur les échafaudages de bambous à Hong Kong.
Gardez donc bien votre 3e œil bien ouvert …

Moi qui ai de plus en plus de mal avec les bagarres interminables, j’ai trouvé que les scènes de baston étaient bien rythmées.  Enfin, un dernier conseil : restez bien jusqu’à la fin du film : deux scènes post-génériques vous y attendent.  Ouvrez donc bien vos chakras, et allez voir le docteur !

 

L’avis du patient numéro 2 (Florian, à retrouver sur son Blog Captain Movie )

projection-astrale-dans-dr-strange
Doctor Strange : Benedict Cumberbatch et Tilda Swinton – Copyright The Walt Disney Company France

Après un Civil War qui finit par diviser ses héros, Marvel Studios cherche à proposer du sang neuf, pour introduire de nombreux et nouveaux personnages avant le troisième opus d’Avengers, sorte de conclusion des 8 ans de films qu’on a eu.

Doctor Strange, personnage chouchou des fans, présent depuis le début de l’univers de Marvel créé par Stan Lee et réclamé depuis plusieurs années, voit enfin le jour sur grand écran, interprété par Benedict Cumberbatch et réalisé par un réalisateur de films d’horreur (« Sinister », « L’exorcisme d’Emily Rose ») Scott Derrickson.

« Doctor Strange » propose le meilleur de Marvel Studios, au sommet de sa forme.
Visuellement, le tout est un véritable trip visuel, dont la projection en Imax 3D nous a permis de nous en mettre plein les yeux, à coups d’images ambitieuses, proche du kaléidoscope, avec une réalisation et des choix visuels qui collent parfaitement avec le personnage et les planches de comics qui lui ont été toujours attribué.

Le casting est parfait, et on comprend aisément pourquoi Marvel Studios a repoussé la sortie du film pour avoir l’assurance que l’interprète de Sherlock soit disponible pour le rôle.

L’humour est moins présent et évite l’effet machine à blagues de Whedon, qui a très bien marché sur le premier opus, mais un peu moins sur le second.

Cependant, là où le bât blesse, c’est dans le scénario. Extrêmement classique, le film n’offre aucune surprise et les écarts avec les clichés du genre sont tout juste évités pour nous empêcher d’être devant un quelconque film de super-héros lambda. « Villain » sans ambition malgré le talent de Mikkelsen, personnages secondaires classiques, c’est sans aucun doute par son ambition visuelle que le film nous maintient captifs pendant les 2 heures, à défaut d’un scénario sans prise de risque.

« Doctor Strange » est une véritable déception scénaristique, mais un pur trip visuel, sorte de mélange entre Matrix et l’Odyssée de l’espace. A voir dans ces conditions donc…

***

Doctor Strange, 

Date de sortie  : 26 octobre 2016 (1h 55min)
De Scott Derrickson
Avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Tilda Swinton.

Date de sortie en DVD, Blu ray : 15 mars 2017 

Retrouvez toute l’actualité du Studio Marvel :
– sur Facebook : http://facebook.com/MarvelFR

– sur Twitter : http://twitter.com/MarvelFR

1 commentaire sur “[Avis] Doctor Strange avec Benedict Cumberbatch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.