[Avis] PANIQUE À NEEDLE PARK de Jerry Schatzberg

Il y a 45 ans, Kitty Winn recevait le prix d’interprétation féminine au 24e Festival de Cannes pour PANIQUE À NEEDLE PARK de Jerry Schatzberg, l’histoire d’un couple de toxicomanes new-yorkais.
Si Kitty Winn est remarquable, Al Pacino n’est pas en reste…
Je vous livre mon avis sur le film à l’occasion de  sa sortie en vidéo après une très belle restauration 2K supervisée et approuvée par Jerry Schatzberg !

panique-carrousel-site-cuc-V3

SYNOPSIS de PANIQUE À NEEDLE PARK

« Lorsque Helen rencontre Bobby, elle vient d’avorter. Il l’attend à la sortie de l’hôpital, passe l’après-midi avec elle : c’est le coup de foudre. Bobby lui propose de s’installer avec lui dans le Nord-Est de Manhattan, à proximité de Needle Park. Le quotidien de Bobby tourne autour de ce carrefour où traînent les toxicomanes new-yorkais – lui-même est accro à l’héroïne depuis de longues années. C’est le début d’une grande histoire d’amour qui va petit à petit entraîner Helen dans les affres de la drogue… »

(via http://carlottavod.com/)

panique-photo-site-3

AVIS 

La panique annoncée dans le titre est la conséquence du manque de drogue dans ce quartier de New York dans les années 70… Après « Portrait d’une enfant déchue », Jerry Schatzberg signe avec « Panique à Needle Park » un deuxième film extrêmement réaliste, à la limite du documentaire. Les scènes de shoot  et de manque sont en particulier réalistes au possible… Il faut avoir le cœur bien accroché pour les regarder.

Cette descente aux enfers de ce jeune couple a provoqué à la longue un effet de saturation.  La spirale infernale de la drogue et de l’addiction est extrêmement bien décrite.
Kitty Winn et Al Pacino sont impressionnants ; les jeunes acteurs forment un couple maudit s’autodétruisant, à la fois épris l’un de l’autre et possédés par l’héroïne.Ils nous embarquent totalement avec eux.
Le New York filmé par le réalisateur est particulièrement glauque et crasseux, ce qui contraste avec l’échappée belle du couple via un ferry.

panique-photo-site-12
Le film a engendré des héritiers , comme « Trainspotting« , mais le plus similaire dans ses thématiques est  Mad Love in New York,de Josh et Benny Safdie.

PANIQUE À NEEDLE PARK de Jerry Schatzberg n’a pas pris une ride, et nous offre une vision implacable des méfaits de l’addiction. D’ailleurs, le film est toujours interdit aux moins de 12 ans.

 

3D-COFFRET-ULTRA-COLLECTOR-PANIQUE-À-NEEDLE-PARK-OUVERT-DEF

Panique à Needle Park

Date de sortie : 1 juin 1971 (1h 50min)
De Jerry Schatzberg
Avec Al Pacino, Kitty Winn, Alan Vint

En coffret ultra collector le 22 juin 2016 chez Carlotta films

BR+DVD+ livret de 200 pages +suppléments (scènes commentées…) édition numérotée et limitée.

(Autre coffret collector : Body Double de Brian De Palma  et L’année du dragon de Michael Cimino.)

Parmi les suppléments, l’interview de Jerry Schatzberg est particulièrement intéressante :  on y apprend son amour pour la photographie et ses débuts en tant que réalisateur…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.