[Avis] Vendeur avec Gilbert Melki et Pio Marmaï

Aujourd’hui sort « Vendeur », un premier film de Sylvain Desclous avec Gilbert Melki et Pio Marmaï , sur le monde des vendeurs de cuisine et des cuisinistes.

aab59-vendeur_aff-120x160-fceinfo
Vendeur (c) Bac films

SYNOPSIS

Serge est l’un des meilleurs vendeurs de France. Depuis 30 ans, il écume les zones commerciales et les grands magasins, garantissant à ses employeurs un retour sur investissement immédiat et spectaculaire. Il a tout sacrifié à sa carrière. Ses amis, ses femmes et son fils, Gérald…

AVIS SUR VENDEUR 

Vendeur (c) Bac films
Gilbert Melki et Pio Marmaï dans Vendeur (c) Bac films

Ce premier film m’a moyennement plu. L’histoire de départ était bonne,  mais le réalisateur semble hésiter entre différentes tonalités pour son récit… et nous perd un peu en chemin.

Le scénario n’est pas assez cadré à mon goût. Résultat, on ne voit pas trop où « Vendeur » veut aller. On ne sait pas trop si on a affaire à une comédie sociale( quelques bonnes situations et répliques au potentiel comique), ou à un drame (la trame de fond n’est pas joyeuse)…
De plus, il y a tout de même beaucoup de longueurs et de passages à vide.

Il y a quelques bonnes idées (moment de comédie sur l’entrainement des vendeurs, l’effet miroir /vase communiquant entre le père et le fils, et la représentation du métier de VRP.

J’ai aimé certains moments de mise en scène, comme lorsque Serge, épuisé, conduit sa voiture la nuit, au son d’une batterie de plus en plus rapide – un passage rappelant « Birdman » ou « Whiplash »).

Qu’en est-il de la direction d’acteurs ?

D’abord il faut savoir que c’est Serge, le père qu’on voit le plus, et c’est lui le personnage principal… Un type seul, accro à la vente, à l’alcool et aux femmes… Trouvera – t-il la rédemtpion au bout du chemin ? Renouera – t-il avec son fils ?

Du coup, l’évolution de Gérald, cuisinier passionné ayant des problèmes financiers, est moins détaillée . D’abord réticent à être vendeur, il se prend au jeu …   Pio Marmaï a moins de scènes à l’écran que Gilbert Melki, ce dernier devant porter le film sur ses épaules.

Gilbert Melki, je l’ai souvent vu dans des seconds rôles, et  j’ai trouvé appréciable de le voir en personnage central d’un film. Il est  crédible en  vendeur de génie qui a perdu pied. Excessif, il n’a que son travail au final. On voit Serge boire , fumer,  prendre de la coke, faire l’amour, se taper un crise cardiaque et une crise de nerfs… Mais on assiste surtout à une prise de conscience.

Gérald (Pio Marmaï) joue le rôle du fils qui devient vendeur comme son père , alors qu’il exécrait ce métier, et devient finalement aussi doué (pourri ?)  que lui… Honnêtement, je ne pense pas que ce soit la meilleure performance de Pio, je crois que c’est un rôle assez neutre que de nombreux acteurs auraient pu jouer. Maintenant, il y a le capital sympathie de l’acteur, à ne pas négliger ! De plus, Pio Marmaï et Gilbert  Melki rendent vraiment crédible la relation père /fils de leur personnage.

Et les autres acteurs alors ? Daniel (Pascal Elso) incarne le chef des vendeurs, un personnage qui aurait pu être assez important, puisqu’il est le patron de Serge et de Gérald. Du côté féminin, on a droit à deux clichés de personnages.  Clémentine Poidatz  joue Karole la  gentille fiancée de Gérald. Et Sara Giraudeau une  jeune prostituée dont  Serge devient le client régulier… Leurs rôles ne sont qu’esquissés et c’est bien dommage, car les actrices sont plutôt convaincantes.

Personnellement, je ne me suis pas profondément ennuyée à la vision de « Vendeur » mais j’ai eu l’impression qu’il manquait quelque chose.

**

VENDEUR

Réalisateur : Sylvain Desclous

Avec : Gilbert Melki, Pio Marmai

Genre : Comédie dramatique

Découvrez l’univers du film sur la page officielle Facebook : https://www.facebook.com/Vendeur.LeFilm/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.