Oscars 2016 : mes pronostics

Cette nuit aura lieu la 88e cérémonie des Oscars.

Depuis un moment à Los Angeles, c’est l’effervescence…

Je vous offre en exclusivité deux photos des préparatifs datant d’une petite semaine. Merci à Vincent !

Oscars préparatifs Vincent Desmonts
Préparatifs Oscars 2016 (c) Vincent Desmonts
préparatifs oscars, Vincents Desmonts
Préparatifs Oscars 2016, gradins et palmiers (c) Vincent Desmonts

 

Dans la liste des films en compétition, The Revenant est cité 12 fois,  Mad Max Fury Road remporte 10 nominations.

Voici mes pronostics.
Je précise qu’il ne s’agit pas forcément de mes préférences, j’ai mis un petit signe quand c’était le cas.

Pronostics Oscars 2016 - legenoudeclaire.com

Comme vous pourrez le constater, je pense que bon nombre de statuettes reviendront à The Revenant.
Cependant, son réalisateur Inarritu ayant déjà gagné des nombreux Oscars pour Birdman l’an dernier, les membres de l’Académie récompenseront peut-être un autre réalisateur pour le meilleur film et meilleur réalisateur.

A votre avis, qui va gagner ? Leonardo DiCaprio aura-t-il enfin un Oscar ?
Fin du suspense dans quelques heures pour les courageux qui veilleront jusqu’au petit matin ! Vous pourrez suivre la cérémonie en direct sur le site de Canal Plus.

En tout cas, une chose est certaine : les spectateurs ne vont pas s’ennuyer avec Chris Rock
comme présentateur.

4 commentaires sur “Oscars 2016 : mes pronostics

  1. Dis donc Pythie est ton deuxième prénom ? :p
    Pour le second rôle je me doutais pour Mark Rylance néanmoins j’ai été agréablement surprise par Mark Ruffalo dans « Spotlight » et j’aurai bien aimé qu’il soit récompensé.
    « Star Wars VII » a été un oublié, il aurait bien mérité quelque chose au niveau des effets spéciaux.
    Pour le meilleur film j’étais partagée à 50/50 entre « The Revenant » et « Spotlight », ce fut donc une belle surprise ce matin.

    1. Ah ah,merci mais non : je ne fais pas de prédiction, j’essaie plutôt de faire des prévisions ;-). Je ne suis ni Pythie, ni Pénélope pour rester dans la mythologie. Ni précog de Minority report (quels génies ces Spielberg et Philip K Dick), ni Johnny Smith dans « Deadzone » de Cronenberg. (Une bonne adaptation de Stephen King au passage !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.