[DVD] My Old Lady d’Israel Horovitz avec Maggie Smith

Le cinéma s’empare parfois d’une pièce de théâtre. Avec plus ou moins de bonheur. Citons (en vrac et sans jugement de valeur) « le Prénom »,  « Le père Noël est une ordure », « Mademoiselle Julie », les pièces de Shakespeare ou de Tennessee Williams … j’ai l’impression que parmi tous les films de cette année, il n’y a pas d’histoire nous venant du théâtre. En revanche, nous allons crouler sous les suites et les adaptations de romans.

Pour en revenir au théâtre au cinéma, ce qui est rarissime, c’est lorsque l’auteur de la pièce en question adapte lui-même son texte pour le grand écran. C’est le cas  de « My old lady » d’Israel Horovitz. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, il paraît !

Mais que raconte My Old Lady ?

Mathias, la cinquantaine, new-yorkais, divorcé et sans ressources, débarque à Paris pour vendre la maison qu’il a héritée de son père. Il découvre alors que ce magnifique hôtel particulier du Marais est habité par une vieille dame de 92 ans, Mathilde, et sa fille, Chloé. Un hôtel particulier que Mathilde a placé il y a bien longtemps en viager, coutume typiquement française que ne comprend évidemment pas cet Américain pragmatique, qui se retrouve en plus à devoir payer une rente. (synopsis officiel)

Je n’ai pas trouvé que la mise en scène était transcendante mais Israel Horovitz est visiblement amoureux de la ville de Paris. Sa vision de la ville Lumière est bien sûr partiale , mais on sent un vrai plaisir à filmer cette belle demeure en viager,  les quais de Seine, les rues parisiennes…  A la manière des meilleures séries tv ou de certains films, on ne voit finalement que peu de lieux extérieurs, mais ils sont bien choisis. Qui dit pièces de théâtre dit huis clos et peu de changement de décors. Ceci dit,  le réalisateur s’est autorisé quelques pauses dans son récit, comme lorsque Mathias rejoint une cantatrice pour improviser un duo sur un air d’opéra…  Ce n’est absolument pas nécessaire à l’avancée de l’intrigue, mais cela montre l’évolution psychologique du personnage principal. Ceci dit j’ai trouvé quelques longueurs au film.

J’ai été surprise par le ton du film, loin d’être comique. Je m’attendais à voir des clichés et des quiproquos entre Américains, Anglais et Français pour faire rire. Il n’en est rien ou presque.
Ce film n’est pas une comédie à proprement parler. Le fond est sombre :  que ce soit le passé de Mathilde et sa fille, Chloé ou la tragédie  vécue par le jeune Mathias. Mathias a été traumatisé dans son passé, il est alcoolique, suicidaire et adopte un comportement borderline. Chloé n’arrive pas à se détacher de sa maman. Elle n’arrive pas non plus à trouver l’amour, Mathilde vit dans le passé et elle ment à Mathias et à sa propre fille.
Alors oui, notre trio va s’affronter et au final, certains abcès vont être crevés…  Je n’en dis pas plus, mais j’ai été étonnée par certaines révélations qui nous emmène loin du point de départ.

Ce qui est intéressant, c’est que les trois personnages sont à la fois désagréables et touchants.  L’interprétation semble se délecter de cette ambiguïté narrative : Maggie Smith est impeccable, Kevin Kline est à mille lieux de son personnage dans « Un Poisson nommé Wanda », très crédible dans ce rôle exigeant. Et Kristin Scott Thomas est irréprochable.

Les seconds rôles amènent quelques pauses sympathiques :  c’est toujours un plaisir de croiser Noémie Lvovsky, Dominique Pinon ou Stéphane Freiss. J’ai trouvé que Stéphane de Groodt était très sobre, dans un rôle très sérieux.

Je ne connaissais pas Israel Horovitz (mea culpa) ,  et je suis donc bien contente d’avoir eu un aperçu de son travail avec ce film. Certaines répliques  de My Old Lady sont  brillantes !

Dans les bonus du DVD, il y a un entretien avec lui qui est extrêmement intéressant. L’auteur fait  référence à Samuel Beckett ou à Simone de Beauvoir. A la fin de cette interview , j’avais presque envie de revoir le film tout de suite. Ou de me flâner dans la Ville Lumière. Ou d’aller au théâtre !

My Old Lady

réalisé par Israel Horovitz

Sortie en France : 06/05/2015

*  DVD sorti le 4 nov 2015 chez Koba (voir sa page web ainsi que sa page facebook.)

1 commentaire sur “[DVD] My Old Lady d’Israel Horovitz avec Maggie Smith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.