[DVD] Y’aura t’il de la neige à Noël ? de Sandrine Veysset

Elles n’étaient pas nombreuses, les femmes, à passer derrière la caméra dans les années 90 !

Sandrine Veysset a relevé le défi. A l’âge de 28 ans, elle a réalisé ce premier film qui lui a valu le César de la première œuvre et le prix Louis Delluc.

y'aura-t'il-de-la-neige-a-noel
Carlotta propose une restauration magnifique en 4 K de ce film marquant.
Fortement autobiographique, cette histoire est un bel hommage de la réalisatrice à sa mère.
Le film lui est d’ailleurs dédié.
Ce long métrage émeut par la qualité de son scénario, le jeu criant de vérité de tous ses acteurs.
y-aura-t-il-de-la-neige-3
Dominique Reymond interprète admirablement cette mère courage de sept enfants.
Elle est d’un naturel formidable. Et quelle voix remarquable !
Quand elle prend ses petits dans ses bras , on a vraiment l’impression que ce sont ses propres enfants .
 Il y a un moment inoubliable où elle est confrontée à une telle désespérance qu’elle envisage le pire …
 Avec une sobriété appréciable dans la mise en scène, la réalisatrice a su éviter la lourdeur du mélo.
Le père est incarné par Daniel Duval (disparu en 2013), le réalisateur de la » Dérobade « , qui se dérobe, dans ce film, à ses responsabilités paternelles.
Pour lui, la progéniture se limite à de la main d’œuvre gratuite et à quelques bisous, voire plus …
Un rôle de macho antipathique et tyrannique que le comédien au visage buriné endosse avec talent.
y-aura-t-il-de-la-neige-2
Les sept jeunes acteurs  sont également surprenants de naturel et semblent avoir tissé entre eux des liens sincères.
Ce film a plusieurs centres d’intérêt : d’abord, l’aspect documentaire sur la culture maraîchère, près de Cavaillon, la vie sans confort à la ferme, dans les années soixante.
Sandrine Veysset sait de quoi elle parle puisqu’elle a vécu ce travail aux champs avec ses frères et sœurs.
Ensuite, les relations de couple complexes entre la mère et le père qui a une double vie.
Et enfin  une description très touchante du monde de l’enfance, les joies et les tristesses.
Les enfants solidaires entre eux , se contentant de peu.
Plusieurs scènes concernant leurs jeux sont très belles et émouvantes.
y-aura-t-il-de-la-neige-1
 Les amateurs de films »d’action » ne trouveront peut être pas leur compte dans cette photographie simple et authentique d’une famille rurale.
 Mais ce film, particulièrement réussi au niveau de l’esthétique , regorge de sensibilité.
 Et la dernière scène sur la chanson d’Adamo  » Tombe la neige » est vraiment poignante.
Michèle

Y’AURA T’IL DE LA NEIGE À NOËL ? (1996)

En Blu-ray et DVD collector
3d-y'aura-t'il-de-la-neige-a-noel-bd-def6
 
« Premier film de Sandrine Veysset, Y’aura t’il de la neige à Noël ? immisce le spectateur, avec une certaine réalité documentaire, dans le quotidien de cette famille, montrant ainsi le labeur du travail à la ferme et cette manière différente de penser et d’agir. La réalisatrice s’est inspirée de sa propre histoire pour accentuer le côté « réalité » du film, lui donnant ainsi une forme autobiographique. Dominique Reymond, comédienne de théâtre au physique peu imposant, dégage une véritable force intérieure en jouant le rôle de la mère. Admirablement interprété par Daniel Duval, le père est un personnage à la fois séducteur et méprisable qui rappelle le terrifiant père adoptif des enfants de La Nuit du chasseur, le somptueux film de Charles Laughton. Y’aura t’il de la neige à Noël ? est un chef-d’œuvre atypique traitant d’un milieu rarement montré à l’écran, à découvrir dans sa splendide version numérique restaurée à 2K ! »
Sortie le 2 décembre 2015
BD 50 • MASTER HAUTE DÉFINITION • 1080/24p • ENCODAGE AVC
Version Française DTS-HD MA 5.1 & 2.0 / Audiodescription Dolby Digital 2.0 • Sous-Titres Sourds et Malentendants • Format 1.66 respecté • Couleurs • Durée du Film : 91 mn
SUPPLÉMENTS (EN HD)
. TOUT EN LIBERTÉ ! (31 mn)
Sandrine Veysset et la chef-opératrice Hélène Louvart se remémorent le tournage et les expérimentations sur la photographie du film.
. TERRE-MÈRE-AMOUR (15 mn)
Dominique Reymond évoque ses premiers pas de comédienne au cinéma, son rôle de mère et sa relation dans le film avec Daniel Duval.
. BANDE-ANNONCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.