[Avis] « LES NOUVEAUX HÉROS »

LES NOUVEAUX HEROS (Big Hero 6) de Don Hall sort le 11 février 2015. C’est le nouveau film d’animation Disney. Il s’inspire de la BD Marvel « Big Hero 6 ».

affiche nouveaux héros 1

Présentation

« LES NOUVEAUX HÉROS est une comédie d’aventure et d’action dont le héros est un génie de la robotique nommé Hiro Hamada. Ce dernier va apprendre à maîtriser et exploiter son talent grâce à son frère, le brillant Tadashi, et à leurs amis Go Go Tomago, accro à l’adrénaline, Wasabi, un maniaque de la propreté, Honey Lemon, une chimiste surdouée, et Fred, fanboy convaincu.

Lorsqu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo, Hiro se tourne vers son plus proche compagnon, le robot Baymax (voix française par Kyan Khojandi), et transforme la petite bande en un groupe de super-héros high-tech déterminés à résoudre le mystère. »

 

 

AVIS
Qu’est ce qui est blanc, rigolo, moelleux et rassurant ? Il y a eu le bonhomme Dunlop ( mais c’était une pub d’un autre siècle …)
Et puis est apparu Olaf , le gentil bonhomme de neige de « La Reine des neiges« .
Mais maintenant celui qui fait fondre les fans de Disney et de Marvel , c’est bien sûr Baymax, le robot qui vous veut du bien .
Une boule blanche avec deux yeux noirs (deux points reliés par un trait)  lui sert de tête, à la fois bien faite et bien remplie.
Pas de bouche et pas de nez : c’est  » tendance », comme dans le film d’animation » Le garçon et le Monde » de Ale Abreu !
Et puis, on découvre une espèce de gros coussin immaculé, en vinyle bien brillant, en guise de corps, sans oublier les bras très longs et les jambes très courtes.
Une sorte d’E.T. qui se serait décoloré avec le temps et qui aurait trop mangé !
Comment ce personnage au graphisme si minimaliste peut- il avoir tant d’expression ?
C’est là qu’on retrouve le talent des 90 animateurs qui ont contribué en un temps record de 8 mois à la réalisation de ce film d’animation.
Sur le plan du dessin, c’est bien réussi.
La ville futuriste de San Fransokyo est remarquable de par le fourmillement de détails.
En plus de la précision des décors, on apprécie la qualité des couleurs et des matières.
Quant à l’histoire elle-même, elle ne se distingue pas par une très grande originalité.
Il y a toujours les bons et les méchants et un happy end.
Mais ce qui m’a séduit particulièrement, c’est la mise en valeur de la recherche universitaire dans le domaine de l’intelligence artificielle.
Dans cette fiction, les Professeur Tournesol et les Géo Trouvetout du 21 ème siècle portent des jeans et des sweats colorés.
Ils peuvent prendre des allures de SDF comme un des savants prénommé Fred ( et dont on découvrira tardivement l’illustre ascendance !).
En plus, il est agréable de voir que des génies de la robotique peuvent être des femmes !
Bien sûr, elles s’appellent Gogo Tomago et Honey Lemon, cela ne fait pas très sérieux, mais leur intelligence, leur inventivité et leur dynamisme sont à la hauteur de celles de leurs collègues masculins.
Il n’est pas fréquent qu’un héros de Disney nous emmène dans une université.
Les inventions, qui nous sont présentées, sont inspirées de recherches réelles. Le robot infirmier existe déjà, d’après Don Hall.
Baymax est particulièrement touchant quand il aide le jeune Hiro, surdoué de la robotique, à faire son deuil.
C’est un travail subtil qui a nécessité l’avis de plusieurs psychologues.
L’équipe Disney n’hésite pas à consulter des spécialistes et cela est appréciable.

Mais à mon avis, la vedette  » number one » de cette fiction est l’humour.
Il est présent dès la première scène où le très malin Hiro participe à un « bot fight », un combat de robots .
C’est un moment très drôle et prometteur …
Par contre, la deuxième partie du film, consacrée à la revanche de Hiro, m’a moins captivée car, même si elle est parfaite sur le plan technique, elle m’a semblé avoir un goût de déjà-vu .
De plus, ces scènes de combat tirent en longueur et finissent par lasser.
Le marketing n’est pas discret : on imagine déjà les figurines qui envahiront les étagères de nos chers bambins …
En résumé, avec cette réalisation très moderne, on entre dans l’ère Disney du 21ème siècle.
C’est la fin des personnages naïfs. La magie est remplacée par la force de l’intelligence.
Même si ce film ne m’a pas totalement séduite, je le recommande sans hésiter car le propos est intéressant.
Et surtout il faut rester jusqu’à la fin du générique où il y a une belle surprise, en particulier pour les fans de Marvel !

(Michèle)

Les Nouveaux Héros (Big Hero 6) est réalisé par Don Hall et Chris Williams, et sort en France le 11 février 2015.
Casting vocal US : Ryan Potter (Hiro Hamada), Scott Adsit (Baymax), T.J. Miller (Fred), Jamie Chung (Go Go Tomago), Damon Wayans Jr. (Wasabi) et Genesis Rodriguez (Honey Lemon).
***
 Kyan Khojandi  prête sa voix au personnage de Baymax dans la version française.Et il est très drôle, c’est vraiment agréable de l’entendre s’exprimer en tant que robot… son débit et ses intonations parfaites.
***
Baymax au cinéma !
Baymax au cinéma !
Le film est programmé sur les écrans en 3D depuis le 7 novembre 2014 aux U.S.A. Il est sorti le 11 février 2015 en France.
NB : Le film dure 1H45 … Normalement il y a un court programmé avant,  « Le Festin »- avec un petit chien… Ce court, tout comme « les Nouveaux Héros », est nommé aux Oscars.

 Merci au #DisneySocialClub

1 commentaire sur “[Avis] « LES NOUVEAUX HÉROS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *