[Avis] Snow Therapy de Ruben Östlund

Snow Therapy de Ruben Östlund représentera la Suède aux Oscars 2015.
Après un tour au Festival de Cannes 2014 où il remporta le Prix du Jury « Un certain regard », le film a été projeté il y a quelques jours au Festival des Arcs, son principal lieu de tournage ! Ruben Östlund était à Paris pour la promotion du film cette semaine, et Michèle et Jacques ont pu assister à l’une des rencontres.

mini-web-snow-therapy-aff-120x160-6hd
(c) Bac films

L’avis des écrans de Claire
Pour son 4 ème long métrage, Ruben Östlund, réalisateur suédois au physique de  » jeune premier » a réalisé un film insolite sur les comportements humains.
Il a choisi, comme lieu de l’histoire, la station française des Arcs où il s’était rendu à plusieurs reprises alors qu’il était « fan de ski », selon son expression.
De plus, il dit avoir été très intéressé par l’architecture moderne des années soixante de cette station qui avait fait un effort remarquable pour le développement du tourisme.
Les appartements ont été conçus autour de la famille mononucléaire, un détail non négligeable pour le déroulement de l’action du film.
Ce complexe touristique constitue, pour lui, un ghetto au milieu de la nature sauvage et symbolise la lutte entre l’homme et la nature.
Cependant même s’il y a plusieurs vues sur la station française, les scènes qui se déroulent à l’hôtel ont été tournées en Suède.
La nature, Ruben sait particulièrement bien la filmer.
Il peut la rendre grandiose et sublime, en particulier lorsqu’il l’accompagne d’un air de Vivaldi.
Il peut également la rendre anxiogène en utilisant une lumière froide et le son des canons à neige (si vous allez aux sports d’hiver après avoir vu cette fiction,vous n’entendrez plus ces bruits de la même façon ! )
Ce cinéaste n’arrête pas de nous surprendre.
Il sait créer un climat de tension,voire de suspense, dans des situations des plus banales.
On attend un incident qui n’aura peut-être pas lieu.
Ce film tourné en plans fixes est doté d’un rythme particulier.
Le réalisateur utilise volontairement la lenteur qui, pour lui, permet au spectateur de rentrer dans la scène.
Il joue beaucoup avec le silence également.
L’affiche du film fait penser à un film catastrophe avec cette avalanche impressionnante !
Ce n’est évidemment pas le cas … Personne ne meurt, si ce n’est l’équilibre apparent d’un couple.
La force de ce film est de nous faire réfléchir sur notre comportement dans une situation de panique et de nous interpeller sur le rôle de la femme et de l’homme dans notre société.
Qu’aurions nous fait à leur place? That’s the question !
Le cinéaste n’apporte pas de réponse. Il ne porte pas de jugement et nous propose une fin inattendue.
Les acteurs sont très investis dans leur rôle.
Le »pater familias », Tomas, est interprété par Johannes Bah Kuhnk, comédien et chanteur vu dans la série « Real Humans« . Selon lui, jouer ce personnage a été un sacré challenge. Il dit avoir été très troublé de se trouver dans la peau de quelqu’un qui n’assume pas. Il est vraiment très convaincant dans une longue scène de pleurs …
La mère de famille, Ebba, est incarnée brillamment par Lisa Loven Kongsli, une actrice très expressive à laquelle on peut trouver un petit air d’Audrey Tautou.
Les enfants Vera (Clara Wettergren ) et Henry ( Vincent Wettergren ) sont très naturels et expriment bien le désarroi des enfants devant le déchirement de leurs parents
Les personnages secondaires sont très bien choisis et apportent, en plus, une note d’humour. On sourit face à leurs réactions !
Le thème de l’instinct de survie est particulièrement intéressant car il est intemporel et universel.
« Snow Therapy » est un film intelligent, marquant, très bien construit.

snow therapy extrait
© Alamode Film

 

Snow Therapy de Ruben Östlund

titre original : TURIST ou FORCE MAJEURE
Sortie le 28 Janvier 2015
Durée du film : 1h58

Synopsis

Une famille suédoise passe ensemble quelques jours de vacances dans une station de sports d’hiver des Alpes françaises.

Le soleil brille et les pistes sont magnifiques mais lors d’un déjeuner dans un restaurant de montagne, une avalanche vient tout bouleverser. Les clients du restaurant sont pris de panique.

Ebba, la mère, appelle son mari Tomas à l’aide tout en essayant de protéger leurs enfants, alors que Tomas, lui, prend la fuite ne pensant qu’à sauver sa peau… et son téléphone…

Mais le désastre annoncé ne se produit pas, l’avalanche s’arrête juste avant le restaurant, et la réalité reprend son cours au milieu des rires nerveux. Il n’y a aucun dommage visible, et pourtant, l’univers familial est ébranlé..

Prix du Jury « Un certain Regard -Festival de Cannes 2014
Grand Prix du Festival de Séville
Festival de Karlo-Vivary
Nommé aux Oscars pour representer la Suède
Nommé aux European Film Awards
Nommé aux Golden Globes

Distributeur BAC FILMS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.