[Avis] Captain America, le Soldat de l’Hiver avec Chris Evans, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson et Robert Redford

 

J’ai vu « CAPTAIN AMERICA , Le Soldat de l’Hiver ». Après la levée de boucliers (ou plutôt de l’embargo), il est temps de parler de la suite des aventures de Steve Rogers, alias Captain America, héros de la Seconde guerre mondiale congelé au bouclier inoxydable, ressuscité 60 ans après pour incorporer le S.H.I.EL.D, dernier rempart pour sauver l’humanité (« shield », un nom prédestiné pour notre héros affectionnant les boucliers   !)  « Captain America, le Soldat de l’hiver » est donc la suite de « Captain America : first Avenger », et Captain America 2 appartient à  la « phase 2 de Marvel ». Pour rappel,  la phase 1 des Marvel s’est achevée après « Avengers ». La phase 2 se finira en 2015 avec la sortie de « The Avengers 2, Age of Ultron ». « Iron Man 3 » et  « Thor 2 : le Monde des Ténèbres » faisaient déjà partie de cette fameuse phase 2.

header Captain america 2

Si je vous raconte tout cela, c’est parce qu’il y a une raison.D’abord, pour que les « retardataires » ne soient plus déphasés (ou du moins que Steve Rogers après  60 ans d’hibernation). Mais surtout parce que  « Captain America 2 » ressemble plus à un « Avengers » bis qu’au premier opus – que j’avais bien aimé.
J’ai trouvé le second volet moins drôle, plus sombre, et mille fois plus spectaculaire. Ce à quoi l’aficionado Marvel me dira me répondra (certainement en soupirant) :  « C’est normal : on est dans la phase 2, c’est pour mieux annoncer Avengers 2, tout est calculé,  les pièces du puzzle vont s’assembler ». Peut-être, mais je trouve que « c’était mieux avant ».

Ce changement de style s’explique peut-être aussi par le changement de réalisateurs. Pour Captain America 2, on en a d’ailleurs  2 , de de réalisateurs. Ce sont les frères Russo (rien à voir avec Renee ; ceux ci ont réalisé des épisodes de séries TV, « Bienvenue à Collinwood ».) Terminée, l’imagerie de la Seconde Guerre Mondiale :  elle est reléguée dans un musée (Un des Smithsonian à Washington). Honnêtement je n’ai pas eu le temps d’analyser la réalisation en elle même,  tellement j’étais absorbée par les rebondissements, les combats et  les effets spéciaux -réellement bluffants.Ceci dit, c’est toujours un plaisir d’apercevoir quelques jolis plans de Washington. Et puis le QG du S.H.I.E.L.D est sacrément bien fait.

Mr Rogers goes to Washington

A part ça, j’en ai pris plein les yeux pendant 2h08  – ou  2h 18 si on compte les scènes post génériques . Et encore j’ai vu le film en 2D, je n’ose pas imaginer le choc de la  3D !  C’est du lourd, du brutal ( et c’est parfois fatiguant si vous n’êtes pas habitués à cette surenchère ou si la journée a été difficile.) Pour moi, parfois, les combats m’ont semblé longs, les explosions un peu trop nombreuses : bref, j’ai un peu saturé.

Je regrette aussi qu’il y ait moins d’humour que dans le premier volet ( l’humour est en général plutôt présent dans l’univers Marvel). On rira de l’accent des méchants Français du début; on s’amusera de quelques réparties, mais ce sera à peu près tout, car le scénario est sombre, très sombre sur fond  très moderne d’espionnage, de mensonges, de corruption, de terrorisme et d’action.

Redford et Samuel L.Jackson sont les patrons du SHIELD : la classe …américaine !

Ce bon Captain ( le désarmant, beau et musclé Chris Evans, vu sous un jour un peu moins glamour dans le Transperceneige, inspiré également d’une bande dessinée.) ne sait plus à quel saint (ou sein) se vouer  ?  Doit-il croire Nick Fury (Samuel L.Jackson, toujours au top) ? Faire confiance à Black Widow (Scarlett Johansson, très en forme (s)  ? – ou  à l’Agent Pierce, interprété par le toujours impeccable et  sémillant  Robert Redford ? C’est d’ailleurs une excellente idée de casting de transformer l’acteur /réalisateur Robert Redford (« Jérémiah Johnson » – « les hommes du président » , All is Lost et j’en passe  …) en politicien… De plus, c’était l’occasion pour Redford de retrouver Scarlett après « l’Homme qui Murmurait à l’Oreille des Chevaux »,  le premier film de la demoiselle ! Et le moins que l’on puisse, c’est que leurs retrouvailles sont explosives !

Mais revenons à Captain America. Vous l’aurez compris, notre héros se méfie de tous : le patriote prêt à se sacrifier au nom de sa patrie et de la Liberté, commence à sérieusement douter de tout, de lui, comme de ses actes passés et présents ( tout comme Stark doutait de ses capacités dans « Iron Man 3 »). Il remet en question les ordres donnés, découvre que le monde n’est ni tout noir ni tout blanc… devient en quelque sorte  un humain plein de contradictions et de nuances. Et puis peut-il sauver l’humanité toute entière ? Et les hommes politiques ont -ils intérêt à ce que le monde entier soit en paix ? C’est une bonne idée de montrer que même le plus droit des héros peut se  poser des questions,  et assurément le point fort du scénario ( qui n’est pas parfait par ailleurs.)

Natasha Romanoff ( Scarlett Johansson), Veuve noire et geekette.

Black Widow (la Veuve noire en français)  est un personnage qui s’est aussi complexifié. Dans ce film, elle tient la dragée haute à Captain America. Son rôle est plus développé et  ses interactions avec le Captain fonctionnent bien :  leur relation oscille entre hostilité, amitié, et attirance ? Dans un univers relativement masculin, l’ex espionne du KGB garde un côté bonne copine, tout en étant une combattante hors pair et super sexy, en plus d’être très douée en informatique.Bien sûr son passé nous fera douter également de ses intentions réelles à l’égard du S.H.I.E.L.D et de Steve Rogers. Comme je ne peux vous dévoiler toute l’intrigue, je ne peux pas trop dire qui est le Soldat de l’Hiver…  à part que c’est un super soldat tueur aussi puissant que le Captain et qu’il a un bras en acier. De même il serait dommage de vous dire quel rôle va jouer Anthony Mackie ( indice ; il va déployer ses ailes, tel un faucon).

Au final, j’ai préféré le premier opus, parce que le scénario et l’imagerie World War 2 me plaisaient plus. Ici on est dans l’action pure. Il y a moins d’humour (enfin la salle a ri quand même.) « Captain America 2 »  comporte un peu trop de combats à mon goût, mais les effets spéciaux sont spectaculaires et excellents.
En revanche, les personnages prennent de l’épaisseur notamment celui de Black Widow.

Winter (soldier) is coming

« Captain America 2 » ravira donc les fans de l’univers Marvel et des super héros en général. Si vous êtes novices en Marvel ou plutôt axés sur le scénario, vous risquez d’être légèrement déçus, voire de trouver le temps long, un comble !  Cet épisode fonctionne finalement comme une transition… malgré  tout le film possède de bonnes idées, notamment sur l’évolution des personnages et la croisée de leurs destins. Et puis les méchants tiennent la route.

Restez bien jusqu’à la fin : une  scène post- générique est une torture de suspense avec la découverte des jumeaux : on a trop envie de voir la suite ! L’autre scène post générique, je ne vous en parle même pas ! L’attente va être longue !

captain america 2 logo

Captain America, le Soldat de l’Hiver
AU CINÉMA LE 26 MARS 2014

Retrouvez toutes les infos

– sur le site officiel : www.kpsule.me/captainamericalesoldatdelhiver
– sur la page Facebook de Marvel
– et sur Twitter.com/MarvelFR

Réalisateurs : Anthony Russo, Joe Russo

Acteurs : Chris Evans, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson, Cobie Smulders, Robert Redford,….

Durée : 2h08

Date de sortie : 26-03-2014

captain-america-winter-soldier-afficheEnhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *