[DVD] La Stratégie Ender de Gavin Hood avec Ben Kingsley et Harrison Ford

Dans le cadre de l’opération DVD trafic de Cinétrafic, j’ai pu visionner LA STRATEGIE ENDER, adaptation du roman éponyme signé Scott  (le premier tome d’une saga de 12 romans ! Hollywood, après le succès de Twilight et des scénaristes certainement en panne d’inspiration n’en finit plus d’adapter des best seller… Mais cette adaptation a piqué ma curiosité.Surtout parce que les réactions ont été plutôt mitigées  (tout comme l’auteur est très controversé).
ender
Synopsis :
« Dans un futur proche, une espèce extraterrestre hostile, les Formics  (Doryphores en français !) ont attaqué la Terre. Sans l’héroïsme de Mazer Rackham (Ben Kingsley), le commandant de la Flotte Internationale, le combat aurait été perdu.
Depuis, le très respecté colonel Graff (Harrison Ford) et les forces militaires terriennes entraînent les meilleurs jeunes esprits pour former des officiers émérites et découvrir dans leurs rangs celui qui pourra contrer la prochaine attaque.
Ender Wiggin (Asa Butterfield), un garçon timide mais doté d’une exceptionnelle intelligence tactique, est sélectionné pour rejoindre l’élite.
A l’académie, Ender apprend rapidement à maîtriser des manœuvres militaires de plus en plus difficiles où son sens de la stratégie fait merveille.
Graff ne tarde pas à le considérer comme le meilleur élément et le plus grand espoir de l’humanité. Il ne lui manque plus qu’à être formé par Mazer Rackham lui-même, pour pouvoir commander la Flotte lors d’une bataille homérique qui décidera du sort de la Terre. »
AVIS :

« La Stratégie Ender »  m’intriguait. Les critiques étant globalement  mauvaises. Et pourtant c’est loin d’être la purge annoncée.

Visuellement, les effets spéciaux sont réussis,notamment l’apesanteur, et les combats aériens. Gavin Hood est passé du film plutôt intimiste sur l’Afrique du Sud ( « Mon nom est Tsosi », où le héros était déjà un ado.) à une grosse machine de guerre, et  ne s’en sort pas mal. Pour ce qui est de l’adaptation , apparemment elle serait assez fidèle ( j’ai feuilleté le roman, je ne peux donc pas juger). Comme d’habitude, et peut-être plus encore ici (?), il a fallu enlever les monologues intérieurs, les descriptions, bref, tout ce qui ne peut se transcrire à l’écran pour faire tenir le tout en 2 heures.

Il n’empêche que le message reste glaçant. Enfants soldats, recherche du meilleur élément, relation conflictuelle, et manipulations, et confusion entre le virtuel et le réel … En fait le film comme le livre aborde plusieurs thèmes : on peut aussi y voir un message pacifiste ( je ne comprends pas que certains puisse y voir une propagande militariste, à cause du twist final…)
Effectivement on y voit une référence à Starship Trooper :  des jeunes gens instrumentalisés tuent des Insectes géants …( en fait ce serait Verhoeren qui aurait été inspiré par le Cycle d’Ender. )

Le casting est quant à lui impeccable. Chez les adultes, on a le plaisir de retrouver Sir Ben Kingley : après avoir incarné Gandhi, et le Mandarin dans Iron Man 3, le voici en guerrier maori ! L’acteur est « énorme » en interview , écoutez le dans les bonus du DVD.) Et puis il y a aussi Harrison Ford, presque 40 ans après « Star Wars, « le voilà à nouveau en pleine guerre intersidérale ! Viola Davis hérite d’un rôle de psy, peu intéressant comparé à celui de « la Couleur des Sentiments » , mais bien plus profond  que celui de Sublimes Créatures ( tiens tiens, ce sont deux adaptations de best-sellers littéraires.)

Mais ce sont les ados qui font le loi dans « La Stratégie Ender ». Ender Wiggins, c’est Asa Butterfield, alias Hugo Cabret. Si le petit garçon a bien grandi , il a gardé ses grands yeux bleus… De grands yeux bleus moins émerveillés que dans Hugo. Il faut dire que le jeune homme est un être hyper intelligent, qui oscille néanmoins entre pulsion violentes et empathie.Le jeune acteur balance des répliques pas évidentes du style « A partir du moment où je comprends vraiment mon ennemi, le comprendre assez bien pour le battre, alors à ce moment là, je l’aime aussi  » ! Ou encore des phrases techniques pour son jeu de simulation de guerre spatiale (ne comptez pas sur moi pour les retranscrire !)
On reconnaîtra (ou pas) Hailee Steinfeld nominée aux Oscars en 2011 pour son rôle dans « True Grit « (encore une adaptation !) ou encore Abigail Breslin, qui a bien mené sa barque depuis « Little Miss Sunshine ».

Les acteurs soutiennent bien le film, les effets spéciaux sont réussis. Le bât blesse plus à cause du rythme, et peut-être qu’il y a des maladresses scénaristiques.   Je n’ai pas été bouleversée par la révélation, mais j’ai trouvé que le réalisateur menait plutôt bien sa barque, même si on pouvait se douter de certaines manipulations de la part des personnages. Mais je suis en général bien difficile en matière de  Science fiction .

Je crois qu’il faudrait lire le Cycle Ender en entier pour bien juger l’adaptation.Une autre question se pose : il y aura – t-il une suite ?

***

En savoir  plus sur La Stratégie Ender

RÉALISATION : Gavin Hood
ANNÉE : 2013  PAYS : Etats-Unis

1h50

 date de sortie du DVD et Blu-ray :  6 mars 2014

  Distributeur  : METROPOLITAN FILM EXPORT> http://www.metrofilms.com/

La Stratégie Ender : Bande-annonce (VF)

1:50

Retrouvez la bande annonce officielle de « La Stratégie Ender »en cliquant sur le lien !

Casting : Asa Butterfield, Harrison Ford, Ben Kingsley, Hailee Steinfeld, Abigail Breslin, Brendan Meyer, Moises Arias et Conor Carroll

Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *