[Avis] ALL ABOUT ALBERT de Nicole Holofcener avec James Gandolfini

“ALL ABOUT ALBERT” (titre original : “Enough Said”) de Nicole Holofcener a été sélectionné au BFI de Londres et au Festival de Toronto en 2013, il a reçu trois nominations  par ailleurs :  Julia Louis Dreyfus faisait partie de la compétition aux Golden Globes dans la catégorie meilleure actrice dans une comédie. Quant au regretté James Gandolfini, il fut nommé à titre posthume aux Independent Spirit Awards et aux Screens Actors Guild Awards, dans la catégorie Meilleur acteur. Aux independent Spirits, le film était également en lice pour le prix du Meilleur scénario.
“Enough Said” !Voici l’avis rédigé par Michèle, elle vous dira tout sur Albert… mais aussi Eva et les autres personnages.

ALL ABOUT ALBERT_120_RVB
Avis sur ALL ABOUT ALBERT : Absolutely charming !
Nicole Holofcener nous dresse un portrait moderne et habile d’une masseuse,d’une poétesse et d’un archiviste de la télévision qui vivent à Los Angeles, mais dont la vie ne ressemble en rien à celle des stars.
Je crois que beaucoup de femmes se reconnaîtront dans l’histoire réaliste d’Eva (Julia Louis Dreyfus,formidable ), quinquagénaire divorcée qui appréhende la solitude, suite au départ pour des études de sa fille unique.
 Eva est une femme indépendante, courageuse et généreuse.Elle est drôle, pleine de vitalité et d’une bonne humeur communicative. Elle exerce consciencieusement son métier de masseuse.
Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est le naturel des acteurs.
Julia Louis Dreyfus, issue d’une famille illustre dans la vraie vie, avec des racines françaises( et dont l’histoire personnelle doit être très lointaine de celle d’Eva), démontre la force du cinéma et sa qualité d’actrice en interprétant avec justesse et sensibilité cette américaine de la “middle class”.C’est une actrice talentueuse, au visage très expressif qui excelle dans la veine comique.( Elle a été récompensée à plusieurs reprises pour son rôle d’Elaine Benes dans la série “Seinfeld”.) Julia Louis-Dreyfus fut d’ailleurs nommée cette année aux Golden Globes pour son rôle dans le film en tant que Meilleure Actrice dans une comédie.
 Eva est très émouvante quand elle accompagne avec son ex mari, sa fille à l’aéroport. Tous les parents qui ont connu cette situation de séparation ne resteront pas insensibles à cette scène…
Elle est parfaite quand elle découvre avec admiration et étonnement l’univers raffiné de Marianne (Catherine Keener, actrice fétiche de la réalisatrice, est très à l’aise dans la peau de cette poétesse élégante).
Et Albert  ? Après tout le titre français nous promet de tout savoir sur ce dernier ! Albert, c’est James Gandolfini, très attachant. Cet acteur possède une certaine ressemblance avec Grégory Gadebois et ne répond pas aux critères de la beauté hollywoodienne.
 Doté d’un physique imposant, il impressionne par sa douceur et sa fragilité. Le comédien incarne avec sobriété un homme “normal”, anti – héros très attendrissant.
James Gandolfini  jouait, dans cette fiction, son ultime rôle car il est décédé le 19 juin 2013 lors d’un voyage en Italie, la terre de ses ancêtres… Cet acteur talentueux, tout en nuances, a une filmographie impressionnante. Il a été primé de nombreuses fois pour son interprétation de Tony Soprano dans la célèbre série américaine  “Les Soprano”. Est-il besoin de souligner que Tony Soprano et Albert n’ont rien en commun ? Ce changement de registre prouve tout son talent. Gandolfini fut nommé deux fois à titre posthume dans la catégorie “Meilleur acteur dans un second rôle”…
Les rôles secondaires ne sont pas délaissés, ils sont tous soignés et bien campés.
L’amie d’Eva, Sarah  (Toni Collette, parfaite) campe une psy très amusante et insatisfaite – elle joue à la déménageuse permanente dans son appartement.
La fille d’Eva, Ellen  (Tracy Fairaway) est convaincant, partagée entre l’amour pour sa mère et son désir de partir et de connaître une autre vie. La fille d’Albert, Tess (Eve  Hewson ) est crédible en jolie pimbèche, moins superficielle  qu’il n’y parait… C’est le premier film de la jeune Tavi Gevinson, blogueuse mode aux millions de lecteurs et “it-girl”. Malgré la présence de cette blogueuse mode au casting, les costumes – climat californien oblige – sont très décontractés. Eva se promène en tongs et Albert ne brille pas par son élégance.
allaboutalbert
 
En conclusion, j’ai été charmée par cette comédie romantique, par la subtilité de son écriture, par son humour jamais grossier et par la finesse de jeu des acteurs.
 Alain Resnais disait que le cinéma “c’est vivant ou c’est mort“! On peut dire que que ce film est réussi car il est vivant, doté d’une belle énergie.
 De plus, “All About Albert” illustre, avec une grande pudeur, la fluctuation et la fragilité des sentiments.A l’image d’Albert, “All about Albert” est doux, drôle et attachant.

ALL ABOUT ALBERT

Sortie en salles le 26 mars 2014.

Réalisé par Nicole Holofcener

Avec Julia Louis-Dreyfus, James Gandolfini, Catherine Keener

durée : 1h33

distribué par Twentieth Century Fox France

 

Synopsis

Mère divorcée, Eva (Julia Louis-Dreyfus) se passionne pour son métier de masseuse. Très attachée à sa fille, elle redoute le jour – désormais imminent – où celle-ci va quitter la maison pour aller à l’université. A l’occasion d’une soirée, elle rencontre Albert (James Gandolfini), un homme doux, drôle et attachant qui partage les mêmes appréhensions qu’elle. Tandis qu’ils s’éprennent l’un de l’autre, Eva devient l’amie et confidente de  Marianne (Catherine Keener), une nouvelle cliente, ravissante poète qui semblerait parfaite si seulement elle n’avait pas un énorme défaut : dénigrer sans cesse son ex-mari.  Soudain Eva en vient à douter de sa propre relation avec Albert qu’elle fréquente depuis peu.

Pour suivre All About Albert :
Sur Facebook
Sur Twitter avec #AllAboutAlbert

crédits photos : © 20th Century Fox
Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *