[Avis] Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney avec Emma Thompson et Tom Hanks

« Dans l’ombre de Mary »(Saving Mr Banks.) a beaucoup fait parler de lui :  casting en or (Emma Thompson et Tom Hanks en têtes d’affiche), des nominations aux Oscars, Golden Globes… Le film a également remporté un joli succès aux USA. »Dans l’ombre de Mary » s’inspire de l’histoire méconnue de la création du classique de Disney « Mary Poppins » qui fête ses 50 ans d’existence cette année… Pendant 20 ans, Walt Disney a bataillé avec PL Travers, l’auteure d’une saga de romans pour enfants et créatrice de  la célèbre nanny.

affiche dans l'ombre de mary

Lorsque j’ai appris  que ce serait le film projeté en avant-première au Showeb, j’étais très contente. Comme je l’ai déjà écrit, j’ai une tendresse particulière pour le film musical MARY POPPINS -qui ressort judicieusement en blu -ray le 5 mars. Voici mon avis.

 

Synopsis: « Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, « Mary Poppins », celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir ! Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation, il va se heurter à l’auteure du livre, Pamela Lyndon Travers… »

Disney

Avis express :

J’ai  grandi avec « Mary Poppins » et voir ce « Saving Mr Banks » m’a fait repenser au film avec nostalgie. Emma Thompson est impeccable en Pamela Lyndon Travers  – comme à son habitude. Son personnage de romancière froide, rigide, qui montre au final une grande sensibilité est très émouvant.
Tom Hanks est très bon en Disney (citez-moi un film où il est mauvais ?).
Il parait que ceux qui ont connu Walt Disney trouve sa composition étonnante de véracité. Après, ce Walt Disney est extrêmement sympathique, compréhensif.
Comme dans tout biopic, il ne faut pas perdre de vue que certains éléments de la vie de P.L. Travers et de Walt Disney ont été romancés.

J’ai trouvé intéressante la description des studios Disney. J’espérais cependant en savoir plus sur les méthodes et la personnalité de Walt Disney. On découvre donc un homme très psychologue, même s’il se fait charrier par P.L. Travers. Un homme qui avoue des fêlures dues à son enfance… Mais finalement, ce n’est pas tellement les problèmes d’adaptations d’un roman en film (qui plus est musical et moitié dessin animé.) Ce n’est pas non plus la description des studios américains que l’on voit le plus.

emma

« Dans l’ombre de Mary » nous livre plutôt sa version mélo de la création littéraire, ou comment une enfance plutôt malheureuse est à l’origine de livres de P.L. Travers.
Et puis le film décrit le lien très fort entre une petite fille et son père (Colin Farrell, pas mal en doux rêveur-  spoiler : alcoolique) ) qu’elle admire plus que tout.
Certains passages sont foncièrement émouvants. J’ai vu des spectateurs en larmes à la sortie et j’ai été moi-même émue. Mais que voulez -vous : voir des enfants malheureux, des gens tristes, ça me touche. Et puis comprendre le trauma enfantin qui a fait les adultes qu’ils sont devenus, je trouve cela passionnant, même si, encore une fois, l’histoire est romancée.
Si Pamela Travers ne veut pas abandonner son personnage de Mary et la « livrer » à une major américaine, c’est parce qu’elle ne veut pas trahir son père, ou plutôt l’image de son père, et donc perdre une partie de sa propre histoire, de peur d’oublier le passé.

Dans sa structure, « Dans l’ombre de Mary » alterne deux époques et deux pays  : l’Australie au début du siècle et les États- Unis des années 1960,  plus précisément Hollywood ; on passe aussi à Londres où résidait Miss Travers… Les images de la nature et du passé australien de la jeune Helen Goff, future Pamela Travers, sont très belles. La musique ajoute à l’atmosphère donc d’un point de vue technique on ne peut pas faire de reproches. Le casting est un autre point fort. La réalisation est plutôt classique…
Si vous n’aimez pas les flash-backs et que vous êtes un fan d’action, alors c’est certain : »Dans l’ombre de Mary » ne sera pas votre tasse de thé.
Si vous avez le cœur tendre, que vous aimez l’univers disneyen,  ce film est incontournable !

Au final, « Dans l’ombre de Mary » nous apprend quelques anecdotes sur l’adaptation et la création du film « Mary Poppins » ( j’en aurais voulu plus) mais c’est également un film sur les liens qui unissent une enfant et  son père. Restez bien au générique de fin , vous verrez des photos de vrais protagonistes de l’histoire, et vous entendrez la vraie voix de P.L. Travers – elle voulait qu’on enregistre ses discussions avec Don DaGradi et les frères Sherman…

DANS L’OMBRE DE MARY   
LA PROMESSE DE WALT DISNEY

Réalisé par John Lee Hancock avec Emma Thompson, Tom Hanks, Paul Giamatti…

Durée : 2h05

Le 05/03/2014 au cinéma

Bande-annonce en VOST :

L’infographie des personnages :

infographie

Pour en savoir plus,  la featurette :

Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.