[Avis ] »Jack et La mécanique du cœur » de Mathias Malzieu et Stéphane Berla avec les voix de Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade et Jean Rochefort.

Après le livre, et le disque, Mathias Malzieu (leader du groupe Dionysos) décline sa « mécanique du cœur » en film d’animation . Le film a été projeté au Rendez-vous Unifrance, et c’est à cette occasion que je l’ai découvert.  « Jack et la mécanique du coeur » fera – t-il battre votre cœur ou vérifier la mécanique de votre montre ?  Pour moi qui n’avais ni lu le roman, ni écouté l’album, c’est une belle découverte.

jack affiche

Avis sur « Jack et La mécanique du cœur » : grands cœurs malades.

Dès les premières images nous sommes transportés dans un univers magique et sombre, romantique !Plus précisément dans la ville d’ Édimbourg ,en 1874, « le jour le plus froid du monde ».
Le film a sa propre identité visuelle, et puis il y a la musique écrite spécialement pour coller à cet univers … Visuellement, l’influence TimBurtonesque  est très présente, mais on  y trouve aussi un côté Monty Python et surtout de Terry Gilliam ( je pense à la scène pour le train vers l’Andalousie et  à l’Extraordinarium.) Et puis, comment ne pas penser à la récente adaptation du  « Magasin des Suicides « ?  (en particulier au personnage de la sœur qui ne doit pas tomber amoureuse car ses baisers seraient toxiques…)

L’histoire est une sorte de road movie, un joli fourre-tout plein de fantaisie.
Les personnages sont tous pittoresques : Jack le héros,  un garçon dont le cœur fait « tic-tac tic-tac » pour Miss Acacia. Signe distinctif : il est petit, roux -un peu comme Mathias Malzieu-, et surtout : une horloge à la place du coeur… Il lui est nterdit de tomber amoureux, sous peine de perdre la vie… Celle qui va affoler sa mécatronique du coeur et perdre la tête, c’est Miss Acacia, jeune chanteuse andalouse.  L’inspiration de Mathias Malzieu est évidente : Miss Acacia, c’est Olivia Ruiz en dessin animé.Et donc il est logique que la belle Miss Olivia soit la voix chantée et parlée de Miss Acacia. Madeleine (Emliy Loizeau) la mère adoptive de Jack, dont la profession est sage femme / sorcière !  Elle sait tout réparer, ou presque… Elle soigne le cœur de Jack en le « bricolant » littéralement, mais ne peux le protéger ni du monde réel, ni des tourments de l’amour. Joe, l’ennemi juré de Jack, amoureux de Miss Acacia. Un grand coeur malade, doublé en français par Grand Corps Malade. (Oh, la bonne idée :  la fusion entre le personnage et le chanteur est géniale !) Il y a aussi le vieil Arthur (Arthur H.) et sa colonne vertébrale en vrac. Anna  et Luna, deux prostituées au grand coeur, voleuses et amies de Madeleine. Notons qu’il y a aussi des bestioles rigolotes comme un chat à lunettes !

D’autres personnages ont réellement existé, comme Georges Méliès (Jean Rochefort) le fameux prestidigitateur /cinéaste ou encore Jack l’éventreur( le regretté )… Le casting vocal est plus que judicieux ( citons aussi Rossy de Palma, Dani , Cali, Rossy de Palma), il colle parfaitement aux personnages.

« Jack et La mécanique du cœur » est un mélange de fiction et de réalité étonnant,  en provenance directe du cerveau de Mathias Malzieu, qui  joue joliment avec la langue française ( on note d’ailleurs une très belle traduction en anglais des chansons, ce qui n’était pas évident.)

On ne peut rien reprocher à la technique d’animation vraiment parfaite. L ‘histoire ne pouvait de toutes façons guère fonctionner en prises de vues réelles. Et puis, les réalisateurs n’ont pas cédé aux sirènes de la 3D, c’est plutôt reposant. Quant à l’histoire, elle fera vibrer les cœurs de certains ( moi j’ai apprécié, ce fut une belle découverte), ou elle ne plaira pas.

En plus d’une réflexion sur l’amour (l’amour qui tue, l’amour qui fait faire des miracles…), le film parle de différence, du pouvoir des rêves et de l’imagination.Un peu du cinéma également à travers Méliès. Au final, « Jack et La mécanique du cœur » est une belle surprise dans le monde de l’animation. A vous de découvrir l’étrange destin de Mr Jack.
***

NB : je ne suis pas certaine que les enfants saisissent toutes les allusions à la passion amoureuse. Le film est conseillé à partir de six ans.

En savoir plus sur JACK ET LA MÉCANIQUE DU CŒUR, le film(Jack and the Cuckoo-Clock Heart)

 

jack mécanique

Rencontrez l’équipe du film ce mercredi 05/02 !
Mathias Malzieu, Stéphane Berla et Olivia Ruiz seront présents dans 4 salles parisiennes :

UGC Ciné Cité Les Halles : 09h15 _ UGC Ciné Cité Bercy : 13h45 _UGC Ciné Cité Paris 19 : 14H15  _ Pathé Beaugrenelle : 15H45

 

Vidéo – Teaser Jack et la Mécanique du Coeur

 

 

source : EUROPACORP (europacorp.co)

 

SYNOPSIS

 

Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie.

JACK ET LA MECANIQUE DU CŒUR réalisé par Mathias Malzieu et Stéphane Berla avec les voix de Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade et Jean Rochefort.

AU CINEMA LE 5 FÉVRIER 2014
Facebook.com/jacklefilm

La mécanique du cœur
Couverture de La Mécanique du Cœur

 

Enhanced by Zemanta

1 commentaire sur “[Avis ] »Jack et La mécanique du cœur » de Mathias Malzieu et Stéphane Berla avec les voix de Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade et Jean Rochefort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *