[Avis] Un Week-end à Paris, un film de Roger Michell avec Jim Broadbent, Lindsay Duncan et Jeff Goldblum

Roger Michell, le réalisateur en 1998 de « Coup de foudre à Notting Hill » nous invite à visiter la capitale, le temps d’un week-end, avec son humour « so British  » et un couple détonant.

afficheWeekEndParis

Le synopsis tient sur un ticket de métro : « Un couple anglais vient à Paris fêter leurs trente ans de mariage. Ils redécouvrent la ville, mais aussi l’humour, la fantaisie, et le plaisir d’être ensemble ». (in DP)
Meg (Linsay Duncan) est une élégante « sexygénaire « . Enseignante de métier, elle est très cultivée et ne se prive pas de réparties très directes vis à vis de son Nick de mari. Ce dernier, interprété avec brio par Jim Broadbent, charmant sexagénaire lui aussi, titulaire d’une chaire en philosophie en Angleterre, est comme son épouse très porté sur la bonne chère.LW_129_Nicola Dove_Poster

 

La recherche du » bon » resto et du » bon » hôtel est leur première préoccupation quand ils débarquent à Paris. Une scène de grivèlerie constitue un des moments les plus amusants du film.

Cette comédie, douce par ses moments de tendresse et amère par ses références nostalgiques, brille par ses dialogues vifs et intelligents qui rivalisent avec la verve de Woody Allen.

C’est souvent drôle mais on ne rit pas à gorge déployée car c’est bien de l’usure d’un couple et de l’angoisse de la vieillesse dont il s’agit. Les sentiments virevoltent. Dans une scène, on voit le couple apaisé, soudé… puis en crise dans la scène suivante.

La rencontre avec un ami, interprété par Jeff Goldblum, pimente l’histoire du couple. Goldblum a d’ailleurs été nommé en 2013 au British Independent Film Awards, en tant que meilleur acteur dans un second rôle, pour son interprétation de cet écrivain qui parle haut et fort. Comme le dit son fils : « même ses e-mails sont bruyants ! »

L’acteur semble très à l’aise dans ce rôle d’intello branché, devenu bobo parisien, bien éloigné de la science fiction ou du fantastique (inoubliable « La Mouche) auquel il nous avait habitués.

LW_0121goldblum_Nicola Dove

Au final, que retenir de ce Week-end à Paris ?
C’est une réflexion intéressante sur la longévité d’un couple et sur la perte de la passion. Les acteurs sont tous excellents et incarnent des personnages extravertis et truculents. Enfin, la ville Lumière est bien mise en valeur (le contraire aurait été étonnant.) Certains trouveront peut être qu’il y a trop de bavardages … Mais ce sont les dialogues qui constituent le charme principal de cette fiction.


Un Week-End à Paris par sortiescinema

Un week-end à Paris

Réalisé par: Roger Michell

Avec: Jim Broadbent, Lindsay Duncan, Jeff Goldblum

Comédie

Sortie le 5 mars 2014

 

Enhanced by Zemanta

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>